Taboulé chou-fleur sauce coco – un délice tout cru tout simple !

Hello les amis ! Soyez les bienvenus sur mon blog !

Aujourd’hui, je vais partager une bonne petite recette toute simple à base de chou-fleur et de noix de coco ! Il s’agit d’un taboulé ! Et croyez-moi ou non, les personnes habituées à du taboulé de blé
ne voient pas la différence au premier coup d’œil ! Ils croient donc qu’on mange un taboulé ordinaire … jusqu’à ce qu’ils goûtent !

Recette

Ingrédients (pour 4 personnes) :

  • 1 chou-fleur;
  • 2-3 carottes;
  • 1 noix de coco (lait et chair);
  • 1 cuillère à soupe de curry doux;
  • de la coriandre ciselée (facultatif).

Préparation :

Lavez le chou-fleur et détaillez le en petites fleurettes. Épluchez également le pied et taillez-le en petits cubes. Ensuite, mettez tout le chou-fleur dans un robot de cuisine avec la lame en S (surtout pas au blender !) et mixez un peu jusqu’à ce que le chou-fleur devient granuleux (de la taille des grains de taboulé).

Réservez dans un saladier.

Note : comment ouvrir la noix de coco ?

Percez deux trous à l’endroit des trois tâches à l’arrière de la noix de coco avec un tournevis propre pour récupérer le lait de coco. L’un d’entre-eux se perce bien plus facilement que les 2 autres. Pour le second trou, il faudra vous servir du marteau pour que le tournevis s’y enfonce (un peu comme vous vous serviriez du marteau et du burin). Veillez donc être dans un espace dégagé où vous ne risquerez pas d’abîmer des objets de
valeur !

Une fois que vous avez récupéré tout le lait de coco (il suffit de secouer la noix de coco pour s’en assurer, il suffit de lui porter un coup de marteau sur la coque jusqu’à ce qu’elle se fissure et s’ouvre. Alors, enfin, on pourra accéder à sa chair savoureuse !

Filtrez le lait de coco à travers un tamis fin pour éviter d’ajouter les débris de la coque à votre sauce. Récupérez ensuite la chair et épluchez la peau brune. C’est purement esthétique, car on veut une jolie petite sauce jaune ! Coupez la chair de coco en petits blocs et mettez les dans la jarre de votre blender avec le lait de coco, un peu d’eau pure et le curry. Mixez une bonne minute. Il faut que la consistance soit lisse et crémeuse. Si des morceaux collent à la paroi du blender, vous pouvez l’arrêter et remelanger un coup la sauce et puis relancer la machine.

Une fois la sauce prête, il suffit de la mélanger avec le taboulé de chou-fleur. Ciselez la coriandre dessus et servez.

Idées pour manger ce plat :

Cette recette est très simple, mais constitue un excellent repas en soi. Vous avez un légume nutritif et un aliment gras, la noix de coco, qui se combinent à merveille et sont facilement digérables.

Ajouter un ingrédient protéiné ou sucré, la rendrait bien plus lourde et moins digeste !
Le mythe des plats équilibrés avec le féculent, la protéine et le légumes est dans le fait
que ces choses ne peuvent être digérées efficacement ensemble.

Les enzymes qui traitent les uns ne vont pas avec les autres et souvent, on ne digère pas bien. L’idéal, c’est donc manger de tout, mais séparément ! Pour respecter les mélanges corrects, vous pouvez servir ce délice avec les feuilles de salade verte, de mâche, de pourpier ou des graines germées de votre choix. Vous pouvez aussi ajouter de carotte
râpée, de la betterave, du panais, du topinambour ou du céleri.

Sachant qu’il est très bon pour la santé de manger simplement avec peu d’ingrédients, cette recette s’y prête à merveille avec sa petite saveur tropicale ! Elle peut aussi se préparer la veille et sera un excellent plat à emporter au travail, à la fac, à l’école
ou tout simplement en picnic ! Pensez à conserver ce taboulé dans une boîte hermétique au frigo pour éviter que le plat ne se dessèche !

Et vous, avez-vous déjà préparé un taboulé cru ? Avec quels ingrédients et qu’en pensez-vous ? Êtes-vous tentés de goûter le taboulé chou-fleur coco ?

Inscrivez-vous également à la newsletter du blog pour recevoir des super-cadeaux et des super-promos de mon blog ! Partagez également la recette avec vos amis des réseaux sociaux !

A bientôt sur elenarou ! Que la Force soit avec vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *