Comment trou­ver sa véri­table voie et trans­for­mer sa vie en une fête de tous les jours ?

Auteur:

 

Bonjour les amis et bien­ve­nue sur le blog elena­rou !

Voulez-vous savoir quelles sont vos passions véri­tables ? Voulez-vous savoir comment trou­ver sa voca­tion dans la vie ? Voulez-vous que votre vie devient une fête de tous les jours ?

Si vous avez répondu « oui » à au moins une de ces ques­tions, mon article pour­rait vous inspi­rer … 

 

SOMMAIRE:

 

trouver sa vocation

 

Suivez votre cœur, pas la raison !

Tout d’abord, sachez que passer 5 jours sur 7 à un boulot que vous n’ai­mez pas, ça ne peut pas durer bien long­temps… Tôt ou tard, il y a un risque d’ef­fets secon­daires comme le néga­ti­visme, un manque de joie de vivre, le burn-out, la dépres­sion, …

Vous avez peut-être choisi ce travail très raison­na­ble­ment, parce qu’il permet de bien gagner sa vie ou d’avoir la stabi­lité dans la vie ou encore vous avez repris la société de vos parents. Mais malgré tout, vous vous rendez compte que vous êtes prison­nier de la rat race!

Quoi qu’il en soit, utili­ser la raison pour un choix de voca­tion n’est pas la meilleure solu­tion. Il est préfé­rable de se fier à son ressenti. Pas les émotions, nous sommes bien d’ac­cord.

Il y a des acti­vi­tés, des endroits, des personnes, des objets qui nous permettent de se sentir bien, en quelque sorte une joie, un confort, une harmo­nie inté­rieurs. Eh bien, c’est ceux là qu’il faut choi­sir.

D’autres, en revanche, malgré que c’est très raison­nable et qu’il y a des argu­ments posi­tifs, nous sentons comme un déran­ge­ment, comme une oppres­sion au fond du cœur…  Vous vous dites que, peut-être, vous ne devriez pas faire cela … Mais vous ne pouvez pas vrai­ment expliquer ce ressenti … C’est vague …

Si vous êtes certain que le ressenti provoque un incon­fort, et bien, évitez ce qui provoque un tel ressenti ! Si vous ne suivez pas votre ressenti, tôt ou tard, vous verrez que vous faites fausse route. Je vous parle par expé­rience. Alors autant éviter de perdre trop de temps !

Restez zen et prêtez atten­tion autour de vous… vous vous aper­ce­vrez que tout ce que vous voyez autour de vous provoque un certain ressen­ti… Essayez de vous foca­li­ser sur les choses qui provoquent un ressenti posi­tif… Lâchez prise, déten­dez-vous et vous verrez que la solu­tion vien­dra à vous à un moment des plus inat­ten­dus !

homme-soleil

 

Faites de nouvelles décou­vertes

Essayez de nouvelles acti­vi­tés, allez aux nouveaux endroits, faites de nouvelles expé­riences. Et si vous aime­riez quelque chose que vous n’avez pas encore fait… Regar­dez les affiches, les endroits… Faites le avec calme et déta­che­ment, en faisant vos tâches habi­tuelles. Et puis, si quelque chose vous tente, allez-y ! Il ne faut surtout pas se forcer !

explorer-sous-l-eau

Sachez que si c’est vrai­ment votre voie, vous aurez plutôt à vous forcer de ne pas y aller !

Ainsi, vous allez vers des choses nouvelles, vous faites de nouvelles connais­sances, vous avez des conver­sa­tions nouvelles. Vous obte­nez une nouvelle vue sur les choses. Vous élar­gis­sez votre éven­tail de choix et de possi­bi­li­tés. Les choses dont vous igno­riez tout jusqu’à leur exis­tence font désor­mais partie de votre vie ! Et ainsi de plus en plus large !

 

Posez-vous les bonnes ques­tions

Et si l’argent n’était pas la ques­tion, exer­ce­rez-vous encore votre métier ? Irez-vous encore à votre boulot ? Ou voudrez vous faire autre chose ?

Si c’est autre chose, il serait génial pour vous d’enta­mer la quête de votre vraie passion. Si votre travail actuel vous apporte l’in­sa­tis­fac­tion, c’est proba­ble­ment parce que vous n’êtes pas fait pour !

question

Imagi­nez-vous en train de faire 5 jours sur 7 quelque chose qui vous procure de la satis­fac­tion, du plai­sir et une fierté person­nelle. Sans excès ça va de soi !

Un tel travail serait ressourçant au lieu d’être fati­guant. Il vous donne de l’éner­gie plutôt que d’en pomper. Il est égale­ment inspi­rant, moti­vant et enthou­sias­mant. Vos résul­tats seraient incom­pa­rables à ce que vous attei­gnez en vous obli­geant à faire un job qui vous est désa­gréable. Ou même juste indif­fé­rent…

Pourquoi alors gâcher 5 jours de sa vie sur 7 pour quelque chose qui n’a aucune valeur à vos yeux.

Je vois votre réponse venir … Vous n’avez pas le choix ? Mais si, vous l’avez ! Je suis d’ac­cord que ce n’est pas toujours possible de tout lais­ser tomber et de chan­ger de cap à 180 degrés du jour au lende­main, mais il est toujours possible de prendre cette déci­sion de chan­ger sa vie et d’y aller plus douce­ment, en cher­chant un échap­pa­toire, en chan­geant sa vision des choses.

Quels sont vos sujets et vos acti­vi­tés de prédi­lec­tion ? Et si vous trou­viez un moyen d’en faire votre boulot ? Réflé­chis­sez ! Creu­sez vos méninges ! Acti­vez votre matière grise ! Faites un brains­tor­ming ! Ce ne sont pas les idées qui manquent. Le tout c’est de les trou­ver !

Vous avez forcé­ment des sujets, qui vous feraient parler des heures durant… Avec tout l’en­thou­siasme et tout le plai­sir qui se doit…

Avez vous déjà pensé d’en faire une acti­vité lucra­tive ou de cher­cher un job dans ce domaine ? Même si la réponse est oui, et que ça n’a pas marché, il y a peut être moyen d’y arri­ver, mais d’une autre façon … Si vous n’avez aucune idée de comment vous pour­rez y arri­ver, concen­trez-vous sur le résul­tat que vous souhai­tez obte­nir. Visua­li­sez-le régu­liè­re­ment avec vous en tant qu’ac­teur prin­ci­pal. Regar­dez-vous mener la vie de vos rêves. La réponse et les infor­ma­tions néces­saires vont proba­ble­ment arri­ver au moment où vous l’at­ten­drez le moins.

question-reponse-probleme-s

 

Oubliez les excuses et la procras­ti­na­tion

Les excuses et les remises à plus tard, c’est pour ceux qui choi­sissent la route conven­tion­nelle, qui mène à un résul­tat que nous ne voyons que trop bien…

pas-d-excuses

Trop de gens arrivent à ce même résul­tat: un salaire bien trop bas pour bien trop d’heures de travail.

Ensuite, avec si peu de temps qui nous reste, un petit plat indus­triel vite fait et nous voilà devant la téloche pour le reste de la soirée … bien fati­gués … bien caren­cés … Après des années de cette répé­ti­tion lassante, agré­men­tée de quelques vacances et jours de fête, qui finissent toujours trop vite, c’est le moment de la pension ! La liberté ! Wouhou !!!

La liberté ? Oui, peut être, mais la santé n’y est plus pour faire les quatre cents coups que vous avez projeté. Et voilà.

Vous ne voulez pas de ce triste scéna­rio ? Libre à vous de choi­sir la vie que vous voulez !

Je n’ai pas dit de tout lais­ser tomber du jour au lende­main, mais de prendre conscience que quelque chose ne va pas si bien que ça dans ce train train quoti­dien sans sens. Ensuite, cher­cher vos affi­ni­tés (que personne ne pourra trou­ver à votre place) et établir un plan d’ac­tion pour arri­ver.

Notez qu’il ne faut pas suivre le plan d’ac­tion à la lettre… N’ou­bliez pas les surprises que la vie peut vous offrir…

femme-etonnee

Ils seront peut être même au delà de vos atten­tes… Alors pourquoi être rigide ? Ouvrez-vous aux impré­vus ! Ça rend la vie encore plus gaie !

 

Pour conclure, trou­ver sa voie ne se fait pas en quelques jours… Ça peut être rapide ou prendre un certain temps… Le tout c’est de faire de cette recherche une habi­tude auto­ma­tique, au point que vous n’avez plus besoin de penser à le faire.

Ainsi avec le temps, vous vous consti­tue­rez une véri­table liste de prédi­lec­tions et l’ins­pi­ra­tion vien­dra un jour. Et vous aurez une idée de voca­tion, qui rempli­rait votre vie de joie ! Ensuite, il ne restera plus qu’à passer à l’ac­tion !

 

Sur ce, mon article se termine ! Parta­gez-le avec vos amis pour les aider, eux aussi, à abou­tir sur les lignes de vie aussi heureuses que possible ! Et n’hé­si­tez pas à donner votre avis sur l’ar­ticle et parta­ger vos expé­riences avec moi ! Inscri­vez-vous égale­ment à la news­let­ter pour ne rien rater !

A bien­tôt sur elena­rou ! Que la Force soit avec vous !

Téléchargez gratuitement mon e-book
"Comment devenir une SUPER personnalité"
Laisser un commentaire
:p :-p 8) 8-) :lol: =( :( :-( :8 ;) ;-) :(( :o: :o(