Le TOP 20 des aliments les plus sains de la Terre

Auteur:

 

Bonjour les amis et bien­ve­nue sur mon blog!

Aujourd’­hui j’ai le sujet comment avoir une alimen­ta­tion saine au menu. Je recom­mande, à côté de l’ali­men­ta­tion crue et végé­ta­rienne, une série d’ali­ments pour que votre corps puisse rece­voir un maxi­mum de nutri­ments et fonc­tion­ner de son mieux!

Depuis que je suis deve­nue crudi­vore, j’ai eu droit à une crise de détoxi­fi­ca­tion, mais elle finit par passer et à sa place vint une santé vrai­ment solide! Je n’ai encore jamais eu autant de joie de vivre et d’éner­gie. Même lors de l’en­fance!

Aucun plat raffiné au max ne peut rempla­cer la joie de cette légè­reté à mes yeux! La santé idéale est une des plus grandes joies dans ce monde maté­riel! :p

Même si vous n’êtes pas crudi­vore, ces aliments vous appor­te­ront quand même plein de bien­faits avec tout l’amour et la géné­ro­sité de Mère Nature! Alors n’hé­si­tez pas à les inclure dans un maxi­mum de prépa­ra­tions!

 

SOMMAIRE:

 

1. Plantes sauvages

orties

Les plantes sauvages, comme les orties, les pissen­lits, du plan­tain sont les feuilles vertes les plus saines de la Terre! Ils sont beau­coup plus riches en éner­gie vitale, que leurs semblables issus des cultures. Les vita­mines et les miné­raux y sont jusqu’à 10 fois plus nombreux!

Person­nel­le­ment, j’aime les ajou­ter dans mes jus et smoo­thies verts. Si on n’exa­gère pas, on obtient un petit jus rafraî­chis­sant et agréable.

Les pissen­lits et les feuilles de plan­tain s’ajoutent égale­ment dans toutes les salades de verdure. Et pour rajou­ter de la couleur et de la joie dans vos salades, on peut aussi ajou­ter des fleurs de capu­cine ou des pétales de souci.

capucine

 

2. Feuilles vertes

Les feuilles vertes – c’est la base dans la nutri­tion crudi­vore. Dans cette caté­go­rie je mets les laitues, les épinards, le céleri, les herbes aroma­tiques, comme le persil, l’aneth, la coriandre, …

laitue

Les feuilles vertes sont très riches en vita­mines, en miné­raux, mais ce n’est pas tout! Ils enri­chissent aussi la flore intes­ti­nale en bonnes bacté­ries et ont une puis­sante action anti­oxy­dante.

Les feuilles vertes sont bien plus impor­tantes que tous ces produits que les gens ont l’ha­bi­tude de consom­mer et qui sont très loin d’être sains!

 

3. Graines germées

Les graines germées referment la vigueur et la force de jeunes plantes. Elles sont égale­ment très béné­fiques pour le système intes­ti­nal et sont aussi très anti­oxy­dantes, tout comme le reste de la verdure.

Pour prépa­rer des graines germées, il faut les lais­ser trem­per une nuit et au matin, les étaler dans un bocal en verre ou sur les plateaux d’un germoir. Si vous utili­sez un bocal en verre, il faut le fermer avec du gaze ou un autre tissu natu­rel, qui filtre l’eau et le garder retourné pour que l’eau ne stagne pas parmi les graines.

germes

Niveau utili­sa­tion, vous pouvez les ajou­ter à toutes vos salades, crues de préfé­rence.

Quelles graines peut-on faire germer? La luzerne est la graine la plus connue avec le goût le plus neutre. Mais vous pouvez aussi faire germer du sarra­sin, du brocoli, des lentilles, des graines de tour­ne­sol et de poti­ron. Variez pour le plai­sir de vos papilles!

 

4. Algues

Certaines personnes prétendent que manger du pois­son c’est indis­pen­sable à cause de l’iode qu’on ne trouve que dans des produits marins en quan­tité suffi­sante. Et bien, je dirai, que rien ne m’oblige à manger des produits marins animaux!

Il suffit de manger des algues! Elles sont très riches en vita­mines, miné­raux et en acides aminés essen­tiels. Leur compo­si­tion biochi­mique a beau­coup de simi­li­tudes avec le sang humain.

algue-dulse

En mangeant régu­liè­re­ment cet aliment merveilleux, vous salez natu­rel­le­ment vos plats et rédui­sez les risques d’al­ler cher­cher des vita­mines synthé­tiques à la phar­ma­cie à zéro!

J’ai utilisé des algues comme l’arame, le wakamé, la dulse, la laitue de mer et les feuilles de nori. Avec ces dernières, j’ai réalisé des sushis 100% crus et déli­cieux!

sushis-crus

 

5. Oignons

Les oignons ont énor­mé­ment de quali­tés! Une grande richesse en vita­mines, en miné­raux, mais aussi des proprié­tés anti-bacté­riennes natu­relles. Les oignons ont égale­ment une action destruc­trice sur les tumeurs!

oignon

Malgré qu’il est lacry­mo­gène et donne une « mauvaise » haleine, une consom­ma­tion régu­lière d’oi­gnons est une cure de préven­tion idéale pendant la saison froide!

 

6. Ail

Les bien­faits de l’ail sont égale­ment énormes! Comme de nombreux repré­sen­tants du règne végé­tal, on trouve tout un tas de vita­mines, de miné­raux, d’en­zymes et de prin­cipes actifs!

Tout comme l’oi­gnon, l’ail a une action bacté­ri­cide; Mais, il est aussi anti-âge, boos­teur de méta­bo­lisme et du système immu­ni­taire.

ail

Ce légume ajoute une bonne petite touche piquante à vos salades et à vos sauces.

 

7. Citron

Ce fruit vita­miné a égale­ment mille et une appli­ca­tion. Il peut se manger tel quel (du moins si vous n’avez pas de soucis gastriques, comme l’ul­cère), mais aussi être rajouté dans de nombreuses recettes de jus maison, de sauces et de salades de fruits. Il permet égale­ment à la pomme et à l’avo­cat de conser­ver leur jolies couleurs.

En plus de tout ça, il est excellent d’uti­li­ser le citron pour se rincer les visage ou laver les cheveux. Si vous avez de la peau sèche et que vous n’en pouvez plus des pelli­cules, faites confiance aux bien­faits du citron! Je parle par expé­rience!

citron

 

8. Avocat

L’avo­cat est un véri­table super-fruit! C’est l’une des meilleures sources des graisses natu­relles, d’acides gras oméga-3 et 6.

Ainsi, il a une influence haute­ment posi­tive au niveau de l’or­ga­nisme humain, ainsi que beau­coup d’autres fruits et légumes!

avocat

L’avo­cat se rajoute dans de nombreuses salades et leur donne une touche onctueuse. On peut égale­ment en faire des sauces  déli­cieuses. Pour cela, il suffit de prendre un avocat bien mur, l’éplu­cher, le couper et le passer au blen­der avec du jus de citron, du tamari, du persil et de l’ail, par exemple.

On obtient une mayon­naise végé­tale légère et qu’on peut dévo­rer sans prendre un gramme!

On peut aussi prépa­rer un pudding en passant au blen­der de l’avo­cat avec du jus de citron, des dattes medjool, un peu d’eau et de la cannelle.

Et un tout dernier conseil: on peut égale­ment faire un masque pour le visage hyper-nutri­tif. Il suffit de mixer de l’avo­cat et de le tenir une ving­taine de minutes au visage. Alors, on remet son visage entre les mains bien­veillantes de Mère Nature et on balance les crèmes? Moi oui! :p

 

9. Pommes

Ce fruit très répandu est très riche en vita­mines et miné­raux. Il stimule bien la fonc­tion diges­tive et la détoxi­fi­ca­tion de l’or­ga­nisme.

pomme

Bien sur, le moment idéal pour les pommes c’est la fin de l’été et les mois qui suivent, car c’est leur pleine saison. C’est à ce moment là qu’elles sont les plus riches en nutri­ments!

 

10. Fraises

Comme tous les fruits et légumes crus, la fraise est très riche en nutri­ments et pauvre en calo­ries. Une mono-diète de fraises pour maigrir? Que du bonheur! :p

J’avoue, c’est l’un des fruits que je préfère et dont j’at­tends la saison avec le plus d’im­pa­tience!

fraises

Toute­fois, les personnes aller­giques doivent être prudentes avec la fraise, car cette baie déli­cieuse peut provoquer des réac­tions aller­giques! Avant de vous mettre à dévo­rer les fraises, faites le test.

Si vous êtes aller­giques, ne déses­pé­rez pas! Moi aussi j’étais aller­gique et je n’ai rien pu manger de jaune, de rouge et d’orange pendant mon enfance!

Mais aujourd’­hui, j’ai vaincu mon aller­gie! Si j’ai réussi, vous aussi vous le pouvez!

 

11. Carottes

Ce super-légume tout orange contient aussi plein de vita­mines et de miné­raux. Il est parti­cu­liè­re­ment favo­rable pour le système respi­ra­toire, pour les yeux et pour le foie. Bien qu’une absorp­tion régu­lière de jus de carottes fait maison arran­gera tous les proces­sus dans votre orga­nisme!

carottes

Person­nel­le­ment, j’adore démar­rer ma jour­née par un verre d’eau distil­lée, suivi par une pause de 20 minutes et un bon verre de jus de carottes (avec un peu de bette­rave, du fenouil, du gingembre et du citron)!

Ça fait du boulot tous les matins, mais le jeu en vaut la chan­delle!

 

12. Pastèque

Si vous pensez à nettoyer votre orga­nisme de l’in­té­rieur, mais que vous ne souhai­tez pas vous lancer dans un jeûne hydrique, rien ne fera ça mieux que la pastèque!

Et une jour­née chaude d’été ne va pas vous donner envie de consom­mer des choses lourdes. Alors profi­tez du moment et faites une mono_diète de pastèque pendant un, ou même plusieurs jours. Au final, vous décou­vri­rez ce que c’est de se sentir vrai­ment léger!

Et cette énorme baie n’est pas là que pour nettoyer l’or­ga­nisme. Au passage, elle l’en­ri­chira de toute une série de vita­mines et miné­raux!

pasteque

N’ou­bliez pas juste une règle impor­tante: la pastèque et le melon ne se combinent avec aucun autre aliment! Pensez à les manger toujours à part et en dehors des repas. Ce n’est que comme ça que vous en béné­fi­cie­rez de tous leurs bien­faits!

 

13. Cassis

Cette baie déli­cieuse au goût inimi­table est une mine de vita­mines et de miné­raux. En géné­ral, lorsque je la cueille avec mon fils aîné, on n’ar­rive pas à remplir les raviers! Elle va de la branche à la bouche!

Parmi les petits fruits, c’est l’un des plus riches en nutri­ments avec les bien­faits tout parti­cu­liers pour les yeux et les voies respi­ra­toires.

cassis

Quand la saison des cassis est vrai­ment bonne et qu’on en cueille abon­dam­ment, j’aime en faire du jus et la rajou­ter dans mes smoo­thies (souvent avec des bananes, qui les rendent natu­rel­le­ment onctueux) !

A propos, si vous avez un jardin, je vous recom­mande de plan­ter des groseillers, des cassis et des fram­boi­siers. Ces arbustes demandent très peu d’en­tre­tien et four­nissent des fruits déli­cieux 100% bio (enfin, je suppose que vous n’al­lez pas utili­ser des pesti­cides pour vos propres fruits !?)

 

14. Bananes

Ce fruit sucré est assez riche en calo­ries, mais aussi en vita­mines, miné­raux et prin­cipes actifs. Si vous faites beau­coup de sports, n’hé­si­tez pas à inclure abon­dam­ment ce fruit dans votre menu! Il va vous aider à avoir de l’éner­gie et à prendre du muscle.

Par contre, si vous êtes plutôt séden­taire, soyez plus modéré avec ce fruit!

Dans les recettes de crusine, la banane occupe une place centrale, car elle permet de réali­ser une base sucrée et onctueuse pour de nombreuses prépa­ra­tions.

Par exemple, la banane permet de réali­ser de la glace crue ou des smoo­thies onctueux sans devoir ajou­ter des produits laitiers.

banane

Avec la banane, on peut égale­ment réali­ser un magni­fique masque pour le visage. Pour cela, il suffit d’écra­ser la banane avec une four­chette et ajou­ter un peu de jus de citron pour éviter qu’elle noir­cisse. Main­te­nir une quin­zaine de minutes et rincer.

 

15. Grenades

La grenade est un fruit incroyable, qui contient une multi­tude de pépins de couleur rouge à l’in­té­rieur. Dans chaque noyau, il y a aussi une graine. Ces graines peuvent être mangées sans souci.

Mais ma façon préfé­rée de consom­mer des grenades c’est sous forme de jus pomme grenade, que je prépare évidem­ment moi-même. Ce fruit, comme beau­coup d’autres, enri­chit l’or­ga­nisme avec tout un tas de précieux nutri­ments.

La grenade est parti­cu­liè­re­ment béné­fique pour le système cardio-vascu­laire.

grenade

 

16. Chou

Le chou blanc contient à peu près tous les nutri­ments néces­saire à l’homme, ce qui en fait un des plus précieux alliés pour la période hiver­nale. En effet, ce légume a la chance de se conser­ver très bien pendant long­temps.

Le chou est une excel­lente brosse intes­ti­nale et en plus du nettoyage, il four­nit des bacté­ries béné­fiques pour la flore intes­ti­nale. Aucun probio­tique ne ferait le poids!

En hiver, je fais aussi des jus avec du chou. Il se marie déli­cieu­se­ment avec les pommes, des épinards et du céleri.

chou

 

17. Raifort

Cette racine avec un bon petit goût piquant est anti­sep­tique et relève déli­cieu­se­ment une salade de bette­rave.

Il existe égale­ment une variété de raifort japo­naise, la wasabi, qui relève à merveille une assiette de sushis, qu’ils soient crus ou non.

raifort

Le raifort est excellent pour les voies respi­ra­toires. Quand mes enfants attra­paient encore la toux, je leur prépa­rais un jus avec de la carotte et du raifort au miel. C’est une puis­sante cure anti-toux, qui permet de bien expec­to­rer les glaires. Et par la même occa­sion, enri­chit l’or­ga­nisme en vita­mines natu­relles!

 

18. Concombre

Le concombre est très peu calo­rique. Malgré qu’il se compose d’eau à 95%, il y a encore assez de place pour une abon­dance de nutri­ments précieux.

concombre

Les concombres sont hyper-rafraî­chis­sants dans n’im­porte quelle salade et diluent un jus avec un goût trop prononcé, comme le jus d’oseille ou de céleri.

 

19. Épinards

Les feuilles d’épi­nards sont très riches en acides aminés (qui sont la molé­cule de base, qui compose les longues chaînes des protéines). Ces feuilles extra­or­di­naires contiennent égale­ment la majo­rité des nutri­ments, néces­saires à l’homme.

Si vous avez des carences quel­conques, faites-vous régu­liè­re­ment des smoo­thies verts avec ces feuilles et vous verrez que le mieux-être sera au rendez-vous!

epinards

Les épinards donnent une belle couleur vert foncée aux prépa­ra­tions. Ils sont égale­ment bien­ve­nus dans toutes les salades avec les feuilles vertes!

Je décon­seille vive­ment de cuire ces feuilles. Même si je suis adepte du crudi­vo­risme, je sais que la cuis­son vapeur peut conve­nir assez bien aux légumes-racines si vous n’êtes pas encore prêt à la révo­lu­tion alimen­taire. En revanche les feuilles vertes deviennent toxiques avec la cuis­son.

La struc­ture biochi­mique des molé­cules se modi­fie de telle sorte que les sels miné­raux passent de leur forme orga­nique (et direc­te­ment assi­mi­lable par l’or­ga­nisme) à une forme inor­ga­nique et inerte, dont l’or­ga­nisme ne sait rien en faire et qui se dépose notam­ment dans les arti­cu­la­tions.

 

20. Jus purs pres­sés

Tous les jus purs pres­sés sont très riches en nutri­ments et qui s’as­si­milent beau­coup plus vite que lorsque les fibres inso­lubles sont présentes.

Les fibres sont évidem­ment néces­saires, mais pour les personnes, qui ont les intes­tins enflam­més, par exemple, les jus sont une véri­table porte de secours pour se re-vita­mi­ner et re-miné­ra­li­ser le corps!

Dans le cas de nombreuses mala­dies, on peut démar­rer les proces­sus de régé­né­ra­tion en intro­dui­sant progres­si­ve­ment (toujours peu à peu) les jus dans le menu.

jus

 

Sur ce, ma liste arrive à la fin. Je serais vrai­ment ravie si vous parta­giez votre opinion, et votre expé­rience dans les commen­taires.

N’ou­bliez pas, non plus de vous inscrire à la news­let­ter de mon blog et de parta­ger cet article avec vos amis.

A bien­tôt sur elena­rou. Que la Force soit avec vous!

Téléchargez gratuitement mon e-book
"Comment devenir une SUPER personnalité"
Laisser un commentaire
:p :-p 8) 8-) :lol: =( :( :-( :8 ;) ;-) :(( :o: :o(