Pour ceux qui veulent savoir comment se ressour­cer grâce à la sylvo­the­ra­pie

Auteur:
Inscrivez-vous à ma
newsletter occulte et secrète !

 

Salut à vous les amis. Ici, c’est Elena Rouvier du blog elena­rou!

Aujourd’­hui, je me sens d’hu­meur à vous parler de la sylvo­the­ra­pie, ou l’art de câli­ner les arbres ! Pratique bizarre me direz-vous ? Et bien, peut être … mais, avant de porter votre juge­ment, lais­sez-moi vous racon­ter les bien­faits que cette pratique m’ap­porte.

Person­nel­le­ment, j’aime beau­coup la randon­née. J’aime me bala­der dans la forêt, écou­ter le chant des oiseaux, regar­der vers le haut et contem­pler de magni­fiques cimes d’arbres, qui déploient leur feuillage verdoyant dans les hauteurs ! C’est à ce moment là que je perçois le mieux mon harmo­nie avec la Terre, avec le monde, avec l’Uni­vers entier ! Je me sens profon­dé­ment en paix. Je me sens à ma place sur Terre.

 

SOMMAIRE:

 

calin-avec-les-arbres-sylvotherapie

 

J’aime marcher douce­ment, tout en respi­rant profon­dé­ment l’air pur de la forêt. Des fois, je m’ar­rête devant un bel arbre cente­naire. Je le choi­sis toujours au ressenti … Je me mets contre lui et me détends tota­le­ment pendant 5 – 10 minutes. J’es­saie de ressen­tir ce que ressent l’arbre … Je lui envoie des pensées posi­tives et me sens me remplir à mon tour de son éner­gie… On augmente donc de niveau vibra­toire! Je me sens vrai­ment remplie d’une éner­gie toute nouvelle après cette expé­rience. Encore davan­tage de paix, d’amour et d’har­mo­nie !

Les idées sont plus claires, le stress se vola­ti­lise et fait place au calme, la capa­cité de se concen­trer semble s’amé­lio­rer …

 

Dans de nombreuses cultures, on attri­bue des vertus diverses à des espèces d’arbres diffé­rents.

Selon ces croyances, le chêne c’est l’arbre qui donne le plus d’éner­gie. Il est suivi de près par des coni­fères, l’aca­cia, l’érable, le bouleau et le sorbier.

chene-feuilles-glandsUn chêne puis­sant

pomme-de-pin-conifereUn coni­fère

acaciaL’aca­cia

erableL’érable

bouleauLes bouleaux

sorbierLe sorbier

 

Ener­gie posi­tive, éner­gie néga­tive

Certains arbres ont une éner­gie posi­tive. C’est le cas du chêne, du bouleau, du pin, du châtai­gnier, de l’érable, du frêne, du tilleul et du saule. C’est égale­ment le cas de tous les arbres frui­tiers au moment de la florai­son.

D’autres, comme le tremble, le peuplier, l’épi­nette, le syco­more, le meri­sier et l’aulne, on de l’éner­gie néga­tive.

Ces derniers ne sont pas à éviter, car ils pren­dront volon­tiers votre éner­gie néga­tive, votre douleur, votre nervo­sité et votre stress ! Si vous vous sentez malade, vous pouvez aussi vous déchar­ger auprès d’un arbre à éner­gie néga­tive.

Donc, si vous n’al­lez pas bien, allez d’abord vous déchar­ger auprès d’un aulne, par exemple, et ensuite, allez donner votre câlin au chêne ou à l’érable. En l’ex­pé­ri­men­tant vous mêmes, vous ne pour­rez que ressen­tir tous les bien­faits de cette commu­nion avec les arbres !

 

Heures actives, heures passives

Chacun de ces beaux arbres a des heures où ils sont actifs et d’autres où ils sont passifs

Arbre Actif Passif
Chêne 21 – 3 h 15 – 17 h
Bouleau 5 – 9 h 3 – 4 h
Érable 7 – 10 h 4 – 5 h
Frêne 11 –13 h
Marron­nier 13 –15 h 7 – 8 h
Tilleul 2 – 6 h 6 – 7 h
Saule 18 – 21 h 2 – 3 h
Peuplier 5 – 18 h 4 – 5 h
Tremble 14 – 17 h 2 – 3 h

 

Chaque arbre a son éner­gie parti­cu­lière

  • Le chêne a une éner­gie puis­sante, auto­ri­taire. Ne l’ap­pro­chez que si vous êtes de bonne humeur et en bonne santé. Autre­ment, déchar­gez préa­la­ble­ment l’éner­gie néga­tive auprès d’un platane, d’un peuplier ou d’un aulne.
  • Le bouleau, lui, est plus relaxant et apai­sant. On peut se débar­ras­ser d’un stress ou d’une dépres­sion auprès de cet arbre.
  • Le pin est tout indiqué pour des personnes dépres­sives. Il a une éner­gie assez puis­sante.
  • L’érable, lui, est doux et rehar­mo­ni­sant pour l’homme.
  • Le frêne rehar­mo­nise le psychisme humain à merveille. Il aide à la concen­tra­tion. Médi­ter au pied de cet arbre peut être très inté­res­sant.
  • Le marron­nier stimule la créa­ti­vité et donne l’en­vol à votre imagi­na­tion.
  • Le noise­tier serait source de sagesse et aussi de baguettes natu­relles pour pratiquer la radies­thé­sie!
  • Le tilleul est l’arbre relaxant par excel­lence. Calme et harmo­nie !
  • Le saule décharge super bien des senti­ments néga­tifs, comme la colère, la haine, la jalou­sie, la rancœur et la fatigue. Peut égale­ment aider à se débar­ras­ser d’un mal de tête.
  • Le peuplier est excellent contre la fatigue.
  • Le tremble c’est un vampire éner­gé­tique. Les seules fois où il faut rester un peu auprès de cet arbre c’est si vous avez de l’éner­gie en trop et que vous souhai­tez un peu vous déchar­ger. Si vous avez de l’éner­gie, des pensées néga­tives, vous pouvez vous déchar­ger aussi auprès du tremble.

arbre

 

Quelques derniers conseils

Ne prenez dans vos bras que des arbres sains et vigou­reux. Évitez ceux qui sont mal en point (malades ou pour­ris).

En géné­ral, c’est égale­ment préfé­rable d’étreindre des arbres qui poussent seuls.

Évitez égale­ment d’étreindre des arbres avant de dormir. Vous risquez d’avoir trop d’éner­gie et aurez du mal à vous endor­mir.

Les saisons les plus favo­rables sont le prin­temps et l’été. En automne et en hiver, ils puisent moins d’éner­gie eux mêmes, leurs rythmes sont ralen­tis.

Ne vous limi­tez pas aux étreintes: vous pouvez égale­ment pratiquer la médi­ta­tion à proxi­mité des arbres.

Pour finir, n’ou­bliez pas de remer­cier l’arbre pour l’éner­gie qu’il vous a donné. La grati­tude vous remplit de rayon­ne­ments posi­tifs !

 

Sur ce, mon article se termine. Aimez-vous aussi étreindre les arbres ? Ou, simple­ment médi­ter dans la nature ? Je serais ravie que vous le parta­giez dans les commen­taires.

Vous pouvez égale­ment vous inscrire à la news­let­ter de mon blog et parta­ger l’ar­ticle avec vos amis !

A bien­tôt pour plein d’autres articles. Que la Force soit avec vous!

Inscrivez-vous à ma
newsletter occulte et secrète !
Commentaires: 2
  • lagarde
    01.12.2017 | 17:08

    Bonjour
    depuis ma plus tendre enfance (j’ai aujourd’hui 70 ans) j’ai parcouru la forêt.J’en suis sorti toujours différent que j’en suis entré que je m’en rende compte ou pas. J’ai tjrs eu besoin de forêts, d’arbres de nature. j’y ai tout appris bien plus que dans les livres . Combien d heures ai je passé en forêt le jour ou la nuit. Cette ambiance forestière m ‘est indispensable.J’y ai fait de si belles rencontres, ressenti des émotions si fortes qu’il m’est vite apparu indispensable de transmettre cette sensibilité en faisant partager des moments de forêt.

    • Elena
      06.12.2017 | 19:54

      J’aime aussi beaucoup la forêt et j’adore y méditer et étreignant les arbres ! J’ai aussi appris beaucoup de choses grâce à la nature ! Après tout, il suffit de se détendre et d’observer ! :p
      Vous êtes de quelle contrée ? Dans quelle forêt avez-vous trouvé votre source d’inspiration ? Moi, je suis en Belgique.

Laisser un commentaire
:p :-p 8) 8-) :lol: =( :( :-( :8 ;) ;-) :(( :o: :o(