La signi­fi­ca­tion du symbole du serpent chez les peuples de la Terre

Auteur:
Catégorie: Symbolique
Inscrivez-vous à ma
newsletter occulte et secrète !

 

Bonjour, chers amis !

L’homme a souvent consi­déré le serpent comme un animal dange­reux, qui l’obli­geait de redou­bler d’at­ten­tion ! C’est proba­ble­ment lié avec les phobies, dont les racines peuvent remon­ter dans les incar­na­tions précé­dentes ! Ou alors des morsures veni­meuses que l’ani­mal a injecté à ses victimes ! En tout cas, les faits sont là : nombreux sont les terriens, qui ont peur de ces reptiles à sang froid et sans pattes !

Mais les serpents vivants, c’est une chose, alors que le symbole qu’il repré­sente – c’est tout autre chose ! Par exemple, le serpent a une symbo­lique très riche et à double sens en feng shui. Dans de nombreuses cultures, le serpent symbo­lise la sagesse, la longé­vité, la jeunesse éter­nelle et la réin­car­na­tion !

Quels autres secrets détient ce symbole et quelles histoires y a-t-il derrière ? Enfin, comment consi­dèrent ce symbole les diffé­rents peuples ? Ces infor­ma­tions, ainsi que d’autres encore feront partie de notre article aujourd’­hui !

 

SOMMAIRE :

 

le serpent et la pomme symbolique

 

Où rencontre-t-on le plus souvent le symbole du serpent ? Les repré­sen­ta­tions les plus popu­laires se font au moyen de statuettes, de talis­mans et de pein­tures. Ainsi, on trans­met toute l’éner­gie du symbole dans notre monde à 3 dimen­sions.

Les maté­riaux peuvent égale­ment beau­coup varier : le bois, le métal, la pierre natu­relle, le verre et même certains plas­tiques et résines poly­mères. Cela peut être un travail arti­sa­nal ou un jouet pour enfant, pour peu qu’il s’in­tègre harmo­nieu­se­ment dans votre inté­rieur !

Comment ce symbole mysté­rieux et ancien peut vous aider ? Avant de répondre à cette ques­tion, je vais vous faire décou­vrir les signi­fi­ca­tions du symbole les plus courantes, ainsi que la nature de l’in­fluence qu’il peut émettre.

 

La signi­fi­ca­tion des symboles

Ouroboros, le serpent, qui se mord la queue

Il existe des symboles très divers du même animal. Par exemple, Ouro­bo­ros, le serpent enroulé en rond et qui se mord la queue, repré­sente l’éter­nel recom­men­ce­ment, ainsi que l’in­fini. Son but : montrer à l’homme que l’exis­tence a des cycles déter­mi­nés, qui se répètent à l’in­fini.

Il n’y a pas de fin comme telle. La construc­tion finit par être détruite, la vie finit par mourir, … En revanche, la mort sur le plan physique est une nais­sance sur un autre plan ! Tout comme la nais­sance sur Terre est proba­ble­ment la mort sur le plan d’où l’on vient … Diffi­cile d’être exact à ce niveau, mais il y a une certaine logique là dedans … Qu’en pensez-vous ? :p

Un autre symbole puis­sant, repré­senté par le serpent est la Kunda­lini. Il s’agit d’une éner­gie vitale, qui monte le long de la colonne verté­brale et qui est repré­sen­tée comme deux serpents entre­la­cés. En vérité, ces deux serpents repré­sentent deux canaux éner­gé­tiques, qui se croisent à l’em­pla­ce­ment de nos chakras. Il y a 7 chakras prin­ci­paux et une foule de chakras plus petits (à chaque croi­se­ment de canaux éner­gé­tiques).

Cette éner­gie est présente en chacun de nous à l’état latent. Pour l’éveiller, il est néces­saire de faire un travail consé­quent sur soi, autant sur le plan physique, que sur le plan spiri­tuel. .Le yoga, la détoxi­fi­ca­tion de l’or­ga­nisme, la libé­ra­tion des stéréo­types et les pratiques de médi­ta­tion peuvent consti­tuer un excellent départ dans ce domaine.

Comme vous pouvez consta­ter, le serpent a de multiples signi­fi­ca­tions (un peu comme tous les symboles d’ailleurs). Il repré­sente à la fois le côté fémi­nin et le côté mascu­lin ! Du côté mascu­lin, citons notam­ment la force et le symbole phal­lique.

Si on regarde le serpent comme un préda­teur, une machine à tuer, il symbo­lise la mort et la destruc­tion. Mais sous un autre angle, cet animal change de peau un certain nombre de fois au long de sa vie, et là, il repré­sente la réin­car­na­tion !

croix d'ankh avec un serpent

Quand on utilise intel­li­gem­ment la symbo­lique, en tenant bien compte de la dualité, on peut comp­ter sur les bien­faits de tout symbole ! Comme toujours, je vous conseille de choi­sir le côté posi­tif, afin qu’il vous apporte des bonnes choses dans la vie ! :p

Chez les chré­tiens du Moyen Age, il y avait le symbole du serpent, qui s’en­roule autour de la croix. La symbo­lique, qui s’y attache est la réin­car­na­tion et la supé­rio­rité de l’es­prit sur la matière !

 

Le cadu­cée d’Her­mès

caducée avec deux serpents

Le cadu­cée est le symbole de la média­tion, de l’har­mo­nie et de l’ac­cord. Des fois, on peut même retrou­ver ce symbole comme celui du commerce. Par contre, en inves­ti­guant plutôt dans le passé, on se rend compte que le cadu­cée accom­pa­gnait le messa­ger !

Dans la mytho­lo­gie antique, c’est l’at­tri­but d’Her­mès, le messa­ger des dieux. Il pouvait provoquer chez les gens des rêves prémo­ni­toires et symbo­li­sait égale­ment l’union et la paix.

D’abord, il avait l’air d’une branche l’oli­vier avec 2 bour­geons au bout. Mais par la suite, ce symbole se trans­forma en 2 serpents, qui s’en­roulent autour d’un bâton. On lui a ajouté aussi une paire d’ailes pour que le messa­ger soit encore plus rapide et pour faire la réfé­rence aux cieux ! Le cadu­cée d’Her­mès symbo­lise égale­ment l’éveil de la Kunda­lini et l’éveil spiri­tuel.

A côté du cadu­cée, il y a aussi le symbole d’As­clé­pios, le dieu de la méde­cine. Cette fois, le serpent est seul et s’en­roule autour d’une coupe, où l’on récol­tera son poison pour en fabriquer l’an­ti­dote. Ce symbole est très souvent repré­senté dans des insti­tu­tions médi­cales.

coupe et serpent pomme

 

Le symbole du serpent chez les peuples de la Terre

En Afrique, les serpents repré­sentent surtout le pouvoir, mais aussi l’im­mor­ta­lité et la réin­car­na­tion. Les indiens d’Amé­rique consi­dé­raient la créa­ture comme mythique, dotée du pouvoir de la créa­tion. Ils l’ap­pe­laient le maître des éclairs et de la pluie. Ils le prenaient même pour la lance du dieu de la guerre !

Pour les abori­gènes d’Aus­tra­lie, le serpent repré­sente un signe d’en haut, qui annonce une gros­sesse prochaine.

Les Aztèques ont fait encore mieux : ils ont crée l’image d’un serpent à plumes ! Le serpent pour eux est un symbole du Soleil, de l’har­mo­nie, du mouve­ment du vent, de l’eau et des éner­gies autour de notre belle planète !

La roue des réin­car­na­tions dans la tradi­tion boud­dhiste est égale­ment ornée d’un serpent. Là, le serpent symbo­lise la méchan­ceté, la perfi­die … mais malgré tout, il y  quand même un côté posi­tif : le serpent symbo­lise aussi Boud­dha lui-même. D’après certaines légendes, quand les mala­dies, la faim et la destruc­tion sévira dans ce monde, c’est un serpent qui le déli­vrera !

En Chine, le reptile est inté­gré dans le groupe des 5 véné­neux ! C’est peut  être pour cela qu’il a autant de ressem­blances avec le dragon chinois… En tout cas, là, il symbo­lise des concepts avant tout néga­tifs : la méchan­ceté et le mensonge.

Chez les Chré­tiens, le serpent est encore une fois à double sens : il est à la fois symbo­lisé par le Christ, cruci­fié et ressus­cité pour rache­ter les péchés de l’hu­ma­nité, et, de l’autre côté – la person­ni­fi­ca­tion du diable ! Quoi de plus contraire !?

On retrouve égale­ment le serpent en Egypte, souvent repré­senté sur les sarco­phages. Il y a aussi une légende sur un serpent des ténèbres, qui buvait l’eau du Nil et espé­rait vaincre le dieu Ra. Mais chaque nuit, ce dernier ressor­tait vainqueur !

Il y a aussi le serpent sacré, uræus, qui était repré­senté sur le front de la coiffe du pharaon. Ce serpent là symbo­lise le pouvoir suprême des souve­rains de l’Egypte.

pharaon avec sa coiffe et le serpent

Bien sur, ce n’est pas pour rien que le serpent figure parmi les symboles impor­tants chez les hommes ! Cet animal était déjà honoré aux anciens temps de l’Atlan­tide et les resca­pés du conti­nent perdu ont répandu ce symbole parmi les autres peuples de la Terre.

 

Sur ce, mon article arrive à la fin !

Racon­tez-moi dans les commen­taires si vous avez le symbole de ce reptile mysté­rieux chez vous ! Et en quoi il est fabrique ?

Pensez aussi à vous inscrire à la news­let­ter de mon blog et à rele­ver mon défi santé de 30 jours !

A bien­tôt sur elena­rou et que la Force soit avec vous !

Inscrivez-vous à ma
newsletter occulte et secrète !
Laisser un commentaire
:p :-p 8) 8-) :lol: =( :( :-( :8 ;) ;-) :(( :o: :o(