Aikido mental ou l’art de rester zen quand on vous provoque

Auteur:
Catégorie: Se perfectionner
Téléchargez gratuitement mon e-book
"Comment devenir une SUPER personnalité"

 

Bonjour les amis et bienvenue sur mon blog !

Aujourd’hui, il m’est venue l’idée de faire un article sur l’attitude zen, car je sais que beaucoup de personne voudraient savoir comment rester zen en toutes circonstances.

L’un des principes de base de l’aïkido est la non- agressivité; le second – l’utilisation de l’énergie de l’agresseur contre lui-même.

C’est surtout pour ces raisons que j’apprécie cet art martial.

En méditant sur mon attitude par rapport aux provocations des gens, je me suis aperçue, qu’en fait, je suis les mêmes principes de non-violence au niveau verbal…

 

SOMMAIRE:

 

aikido-zen-attitude

 

Ne vous êtes vous jamais demandé pourquoi certaines personnes se plaignent d’avoir des conflits avec un tel et un tel… et d’autres pas ? Certes, certains sont plus plaintifs que d’autres, mais même malgré cela il y a des personnes qui attirent plus facilement des conflits que d’autres…

Je suis intimement convaincue, que dans un différend, il y a une part de culpabilité pour chacun des interlocuteurs. J’ai également constaté par ma propre expérience, que c’est le plus sage des deux qui met fin à la spirale de la violence.

Dans la suite de cet article, je vais vous exposer les 7 atouts de la pratique de l’aïkido mental et de la maîtrise de soi.

 

1. Le charisme

On peut mesurer la grandeur d’une personne par rapport à ce qui la met en colère.

Avant de vous fâcher, pensez à une personne charismatique et respectée à qui vous souhaiteriez ressembler…

Posez-vous la question: cette personne céderait-elle à ses émotions dans le même cas ?

En gérant les situations avec calme, sagesse et détachement, on finit toujours par être, si pas apprécié, mais d’office respecté.

 

2. Vous respectez et inspirez le respect

On récolte ce que l’on sème.

En gardant le calme et la dignité envers quelqu’un qui nous provoque, on se montre respectueux, autant envers soi qu’envers les autres.

Mais en plus de cela, on inspire très probablement la personne en face de nous par notre attitude inébranlable.

 

3. Vous évitez les conflits

dialog

Un conflit est un gaspillage d’énergie à tous les coups ! Son inutilité est totale. Vous n’arriverez jamais à faire accepter de force votre opinion à votre interlocuteur. Ni en lui démontrant que vous avez raison, ni en le cassant ! La seule chose que vous obtiendrez – c’est un ennemi.

Si on devait comparer le conflit à une balançoire, on obtiendrait un balancement de plus en plus fort si les deux personnes y mettent de l’énergie.

balancoire

Le désordre deviendrait de plus en plus grand. Et il viendrait inévitablement un moment, où le contrôle de la situation nous échapperait. Donc, à un certain moment, l’une des personnes finit par ramasser la balançoire en pleine figure. C’est une des lois de l’Univers!

L’état d’équilibre et d’harmonie est celui, où la balançoire n’est pas en mouvement. Le fait de ne pas répondre à des provocations tend donc à ramener la situation vers ce point d’équilibre. Une réaction calme et posée y contribue.

En sombrant dans le conflit, les deux antagonistes sont toujours perdants

Au lieu de penser au conflit, pensez donc à arrondir les angles et focalisez-vous sur une tournure positive. Même si le prix à payer est de donner raison à l’autre.

Après tout, peut être que ses arguments contiennent une part de vérité aussi. Pourquoi ne pas le reconnaître ? Après tout, qui peut prétendre détenir la vérité absolue ? Et en quoi cela apporterait une amélioration notable et durable dans votre vie ? Ne serait-ce pas plutôt de la lutte contre les moulins à vent ?

 

4. Vous ne ferez pas ce que vous risquez de regretter par la suite

En se maîtrisant plutôt qu’en agressant en retour, on évite de blesser notre interlocuteur.

coup-de-poing

Ainsi on évite de frustrer et de rendre quelqu’un fâché et malheureux. Et donc, on évite à quelqu’un le désagrément d’émettre des pensées négatives. Des pensées négatives qui peuvent vous concerner et affecter… du moins si vous en émettez vous aussi.

De plus, on ne sait jamais quelles surprises la vie nous réserve … Il se peut qu’on croiserait cette personne encore d’autres fois dans la vie … et qui sait, peut être certaines choses en dépendraient même.

 

5. Vous êtes ou, au pire, vous paraissez plus intelligent

Sous l’effet de la colère, on a davantage tendance à dire des sottises qu’on regrette par la suite. Comme dit la superbe citation de Coluche:

Mieux vaut fermer la bouche et passer pour un con, que de l’ouvrir et ne laisser plus aucun doute sur ce sujet.

chut

Cela n’aide pas beaucoup pour une bonne réputation…

 

6. Vous montrez le bon exemple

Est- ce que vous aimez quand quelqu’un passe sa mauvaise humeur sur vous et vous agresse, juste parce qu’il ou elle a eu une journée désagréable ou des problèmes ? Non ? Je vous rassure, moi non plus !

Depuis que je pratique l’aïkido mental, je n’ai plus eu de conflit avec qui que ce soit ! Et je peux bien sur vous assurer que sans cette règle de vie, j’aurais été servie …

A force d’avoir cette attitude calme et posée, les gens ne vous agressent même plus du tout. Encore mieux, certains s’inspirent et calquent leur comportement sur le vôtre.

Ce phénomène, c’est l’identification: on reprend toujours les qualités et les défauts des personnes inspirantes de notre entourage tout au long de notre vie ! Les autres personnes, qui tiennent absolument à être négatives ou chercheuses de bagarre, tout simplement, arrêtent de faire partie de votre vie. S’éclipsent, ne font plus attention à vous…

Ce qui aide beaucoup, c’est d’avoir une attitude quelque peu indifférente par rapport à son ego et le sentiment de son importance. Je ne dis pas non plus d’aller vers l’autre extrémité, où le complexe d’infériorité nous guetterait… Je parle plutôt d’équilibre, du juste milieu.

le-juste-milieu

Donc, si quelqu’un vous provoque, le mieux c’est de ne pas avoir le moindre mouvement, ni la moindre mimique qui puisse trahir des sentiments négatifs, comme la colère ou la frustration. Pour cela, un seul vrai moyen – en être dépourvu, s’en détacher !

 

7. Vous avez l’occasion de repenser la situation avec plus de recul

Les réponses du tac au tac ne sont pas toujours les meilleures… Alors, répondre qu’on va y réfléchir peut des fois être utile. Du moins, s’il s’agit de quelque chose d’important.

Des fois, cela vaut la peine de préparer de bons arguments bien réfléchis avant de répondre. Et des fois, si c’est des petites choses, on peut même s’abstenir de répondre. Tout est préférable à un conflit.

Tous ensemble pour un monde meilleur !

arc-en-ciel

 

Sur ce, mon article se termine. Si vous l’avez apprécié, ou que vous avez un avis à donner, n’hésitez pas à me laisser votre commentaire !

Inscrivez-vous également à la newsletter du blog et partagez l’article avec vos amis !

A bientôt sur elenarou ! Que la Force soit avec vous !

Téléchargez gratuitement mon e-book
"Comment devenir une SUPER personnalité"
Commentaires: 2
  • Aurélie
    13.09.2019 | 21:19

    Je suis bien contente d’être tombée sur cet article. Je n’arrivais pas à expliquer ma façon de gérer le stress à mes collègues avant de tomber sur ce billet et quelle surprise de voir que cette pratique porte un nom :p

  • Savioz
    01.07.2019 | 16:50

    Super blog, je le découvre seulement aujourd’hui

Laisser un commentaire
:p :-p 8) 8-) :lol: =( :( :-( :8 ;) ;-) :(( :o: :o(