Les protéines et le crudi­vo­risme : comment éviter les carences ?

Auteur:
Relevez mon défi santé de 30 jours
et recevez 5 premières vidéos gratuitement !

 

Hello à tous et soyez les bien­ve­nus sur mon blog !

Aujourd’­hui, après ma liste bien complète de protéines végé­tales, je vais conti­nuer sur le sujet des protéines chez les crudi­vores.

Certains diffusent l’idée que les protéines dans les végé­taux ne sont ni abon­dantes, ni complètes. Alors que faire ?

La viande c’est nocif, c’est clair ! Mais comment faire pour avoir des bonnes protéines complètes, telles qu’on trouve dans la viande, les pois­sons, les laitages et les œufs ?

Si on débute en crudi­vo­risme et, qu’en plus de tous les ques­tion­ne­ments et recherches, l’en­tou­rage essaie de vous décou­ra­ger, ça ne va pas vous aider ! Mange la viande, sinon tu vas mourir ! Les hommes ont besoin de viande ! Pas de muscu­la­ture sans viande …

Essayons d’y voir plus clair !

 

viande ou légumes

 

Carences en protéines ?

Un jour, quelqu’un a imaginé que pour avoir une vie correcte et épanouie, l’homme a besoin d’ali­ments très riches en protéines. Et de préfé­rence en grande quan­tité !

Une consom­ma­tion normale de protéines selon les recom­man­da­tions offi­cielles est de 1 gramme par kilo de masse corpo­relle. Du coup, si vous pesez 60 kilos, vous devriez consom­mer quoti­dien­ne­ment 60 grammes de protéines.

Le problème, c’est que la plupart des gens suivent le prin­cipe :

Plus on en consomme et mieux c’est !

Les gens ont peur des carences. Et comme résul­tat, ils surchargent leur menu de viande, de pois­son, de laitages et d’œufs ! Et main­te­nant, voyons qui a le plus besoin de protéines … A votre avis ?

Et oui, les orga­nismes en crois­sance ! Les bébés ! Et c’est là que le bât blesse, car le lait mater­nel ne contient que 1–2 % de protéines ! Malgré tout, il four­nit tous les éléments néces­saires au petit corps pour gran­dir. Aucun maté­riau de construc­tion ne manque. Regar­dez la courbe de crois­sance des bébés ! Jamais on ne gran­dit autant que la première année de vie !

bébé un an sourit garçon

Si pendant la période de la crois­sance la plus inten­sive il ne faut que 2% de protéines, pourquoi diable les gens adultes s’en gavent ? Vous avez compris, vous ne devez pas avoir peur de carences de protéines quand vous passez au cru !

Plus loin, vous compren­drez où aller cher­cher vos protéines.

 

Quelles protéines avons nous besoin : animales ou végé­tales ?

Il existe une défi­ni­tion un peu tech­nique de la vie qui se résume à :

La vie c’est la coha­bi­ta­tion de divers corps protéi­nés.

Puisque nous sommes des corps protéi­nés, comment survivre sans protéines animales ! Impos­sible ! Il y a moyen d’avoir bien peur si on entend tous les mythes qui circulent au sujet des protéines ! Mais, le but de cet article ce n’est certai­ne­ment pas ce genre de débat, très courant dans les milieux de végé­ta­riens ! Voyons la ques­tion sous un autre angle !

La protéine c’est quoi exac­te­ment ? C’est une molé­cule très complexe, qui se compose d’acides aminés. Les omni­vores disent qu’on a besoin de protéines animales, les végé­ta­riens – de protéines végé­tales. Alors qui a raison ?

Et bien, personne ! On n’a besoin d’au­cune protéine ! C’est là l’énorme erreur ! Notre orga­nisme a besoin d’ACIDES AMINES. Beau­coup de gens croient qu’en absor­bant les protéines, elles s’in­tègrent à nos muscles. Mais pouvez-vous imagi­ner qu’un maté­riau étran­ger (vache, poule, lait, œuf, …) puisse s’in­té­grer à votre muscle ?!?

En vérité, ce qui se passe c’est que toute protéine qui arrive dans notre système diges­tif se fait décom­po­ser en acides aminés. Et seule­ment après, à partir de ces acides aminés sont formées des protéines, propres à notre orga­nisme ! Nos protéines à nous !

 

Les bien­faits et la noci­vité des protéines animales pour l’homme

Beau­coup de gens sont donc convain­cus que les protéines animales sont d’ex­cel­lentes sources de protéines, digestes et saines. Mais est-ce vrai­ment ainsi ?

  • Une protéine de bonne qualité ne peut être conte­nue que dans de la viande fraîche et crue. Fraîche ? Oui, 3 heures après que l’ani­mal a été tué !
  • Si l’homme mange de la viande cuite, grillée, frite, …, on ne peut plus parler de protéines de qualité ! La viande cuite c’est la mort x2 ! On tue l’ani­mal et puis on tue toute la vie enzy­ma­tique de l’ali­ment !

La cuis­son détruit et dégé­nère aussi les molé­cules de protéines. Non seule­ment l’or­ga­nisme ne sais pas les assi­mi­ler, mais, en plus, elles l’em­poi­sonnent et l’in­toxiquent grave­ment ! Une partie des toxines se fait, fort heureu­se­ment, élimi­ner, mais une partie se dépose dans l’or­ga­nisme et surcharge notam­ment les reins.

Donc, si vous voulez abso­lu­ment consom­mer des protéines animales, prenez soin de vous et ne consom­mez que les protéines crues et fraîches. Faudra apprendre à chas­ser, quoi !

Il existe des crudi­vores, qui se nour­rissent de viande crue. Mais je suis sure que beau­coup de gens auront plutôt la nausée à l’idée de se nour­rir ainsi ! Ou alors en goûtant aux insectes crus et vivants !

Person­nel­le­ment, je trouve que se donner cette peine n’est vrai­ment pas utile quand on a tant de légumes et fruits savou­reux, qu’il suffit de cueillir et s’en réga­ler ! Voyez la liste des produits les plus sains de tout ce que vous pour­riez trou­ver sur Terre !

Je pense avoir clai­re­ment démon­tré que la viande est « utile et indis­pen­sable » ! Qu’est ce que vous en pensez de mes argu­ments ? :p

 

Les bien­faits des protéines végé­tales pour notre orga­nisme

Si l’on prend vrai­ment conscience que nous n’avons pas besoin de protéines animales, on peut être un peu perdu …

Mais de nombreuses recherches scien­ti­fiques, que vous pouvez trou­ver sur le net si vous le souhai­tez, démontrent que les protéines végé­tales s’as­si­milent beau­coup mieux par l’or­ga­nisme que leurs analogues animales. Les chaînes de protéines se décom­posent plus vite et si le produit est, en plus, cru, alors les protéines ne sont même pas déna­tu­rées par la chaleur ! Le top du top !

Beau­coup de personnes, qui mangent végé­tal, se tournent vers les sources de protéines telles que les noix, les céréales, les graines et les légu­mi­neuses. Sachez que ce n’est, de loin, pas la meilleure source de protéines ! La meilleure source d’acides aminés pour moi – c’est la verdure !

Pourquoi ? Simple­ment parce que, comme vous le savez main­te­nant, nous n’avons pas besoin de protéines ! Nous avons besoin d’acides aminés. Les protéines des céréales et des légu­mi­neuses sont longues et complexes et demandent pas mal d’éner­gie à l’or­ga­nisme pour être digé­rées. Alors que dans la verdure, les acides aminés sont prêts à l’em­ploi ! Le top pour votre orga­nisme ! S’as­si­mile très vite et demande très peu d’éner­gie !

C’est comme si vous aviez deux tas de briques : les unes – de récu­pé­ra­tion qu’il faut encore sépa­rer et nettoyer des traces de ciment et les autres – direc­te­ment prêtes à l’em­ploi ! Lesquelles vous préfé­rez ?

En plus, la verdure, c’est le meilleur aliment pour notre flore intes­ti­nale. La micro­flore symbio­tique, dans des bonnes condi­tions, est capable de synthé­ti­ser toutes les molé­cules, dont nous avons besoin !

 

La synthèse des protéines dans le corps humain

Quand le corps manque de protéines, la micro­flore symbio­tique les synthé­tise à partir d’autres substances, dispo­nibles dans l’or­ga­nisme.

Le savant E. H. Hips­ley a étudié le peuple abori­gène de Nouvelle Guinée et voici ce que l’on peut rete­nir sur leur ration :

  • 90% du menu quoti­dien – des patates douces (envi­ron 1,5% de protéines). Soit envi­ron 1,5 à 2 kilos par jour;
  • les 10% restants – des fruits, des légumes et des noix.

Donc, les abori­gènes consomment envi­ron 30 grammes de protéines par jour et ont une santé excel­lente et supportent à merveille des charges physiques soute­nues et quoti­diennes ! Dans leurs selles, il y avait bien plus de protéines que chez les gens des pays « civi­li­sés ». Une flore intes­ti­nale saine joue un rôle primor­dial et synthé­tise tout ce qui manque !

Chez les gens des pays occi­den­taux, il n’y a juste­ment rien qui se synthé­tise au niveau des intes­tins ! Et même chez un grand nombre de crudi­vores. Pourquoi ?

  • Consom­ma­tion de produits « alimen­taires » inap­pro­priés;
  • de viande, de pois­son, de laitages;
  • prise d’an­ti­bio­tiques;
  • des mélanges alimen­taires incor­rects;
  • le manque ou, plus souvent, l’ab­sence de verdure dans le menu quoti­dien.

Comme résul­tat – micro­flore patho­gène ou fermen­ta­tive ! Et la consé­quence – des gaz, des fermen­ta­tions intes­ti­nales, des ballon­ne­ments, des carences (vita­mines, miné­raux, …) et, au final, épui­se­ment de l’or­ga­nisme.

On peut véri­fier si nos protéines se synthé­tisent bien dans l’or­ga­nisme grâce à notre masse corpo­relle après la période de tran­si­tion. On peut aussi se fier à nos ressen­tis muscu­laires.

Par exemple, moi, je ne consomme quasi aucun produit protéiné en période esti­vale et en début d’au­tomne. Pas de noix, de graines, de légu­mi­neuses. Mes seules protéines sont les verdures diverses et beau­coup de plantes sauvages comes­tibles. Aucun ressenti de manque de protéines. Tout au contraire, une grande éner­gie, je peux bouger, faire du sport et travailler toute la jour­née et je ne suis même pas fati­guée au soir !

J’ai déjà eu des ques­tions au sujet des protéines de la part des personnes, qui, en passant au cru ressentent une perte de force et d’éner­gie. Et selon eux – c’est forcé­ment un manque de protéines ou de nutri­ments ! Du coup, ils consomment beau­coup de légu­mi­neuses et les problèmes arrivent ! Le cercle vicieux est tout tracé !

Pour conclure mon article, je dirais : l’ex­cès de protéines ne vous amènera à rien de bon, qu’elles soient animales ou végé­tales ! Voilà tout ! Dans les pays occi­den­taux les gens en consomment beau­coup et regar­dez comment finit la plupart ! Tous vieux et malades, termi­nant leur séjour sur notre Terre à l’hô­pi­tal à s’injec­ter la dose finale de toxines !

Mais il y a un espoir d’une autre vie, d’une autre santé et d’un autre mode de vie ! Pensez à rele­ver mon défi santé pour démar­rer votre chemin et rece­vez les 5 premières vidéos du défi gratui­te­ment !

Dites votre avis au sujet des protéines dans les commen­taires, je serai ravie de débattre avec vous ou de répondre à vos ques­tions ! Et bien sur, parta­gez l’ar­ticle avec vos amis !

A bien­tôt sur elena­rou ! Que la Force soit avec vous !

Relevez mon défi santé de 30 jours
et recevez 5 premières vidéos gratuitement !
Laisser un commentaire
:p :-p 8) 8-) :lol: =( :( :-( :8 ;) ;-) :(( :o: :o(