Prépa­rer un smoo­thie vert aux épinards, bananes et mangue ultra déli­cieux c’est facile

Auteur:
Relevez mon défi santé de 30 jours
et recevez 5 premières vidéos gratuitement !

 

Namasté les amis !

Comme j’ai déjà expliqué, les feuilles vertes sont la base d’un menu de crudi­vore réussi, car c’est grâce à elles que votre micro­flore sera votre alliée ! Les belles verdures de saison, locales bio et, encore mieux, sauvages !

Mais, beau­coup de personnes, même crudi­vores, sont réti­centes à en consom­mer. Du coup, j’ai une idée pour vous les faire aimer davan­tage ! Une super-recette de smoo­thie vert que j’adore, mais aussi, que mes enfants adorent, s’im­pose ! 

Un smoo­thie vert est un super cock­tail de verdure avec (ou sans) fruits, passé au blen­der. Tout en se réga­lant donc, on obtient notre dose de fibres, de chlo­ro­phylle, d’acides aminés (adieu le mythe de protéines) !

Et la meilleure, c’est qu’on peut démar­rer avec une faible portion de verdure (20%) et avoir un smoo­thie qui vous paraî­tra déli­cieux, pour arri­ver à la fin à la moitié-moitié ou même l’in­ver­sion des ingré­dients (80% de verdure !) Vous verrez que plus vous consom­me­rez cette merveille de la nature régu­liè­re­ment, et plus cela vous plaira ! Tout en vous gâtant de bien­faits !

Pour ce smoo­thie hyper méga santé et très facile à faire, il ne vous faut que 4 ingré­dients, ce qui le rend très digeste et très facile à assi­mi­ler ! C’est d’ailleurs excellent de toujours penser à avoir un mini­mum d’in­gré­dients !

 

banane-mangue

 

Les 4 ingré­dients pour 4 personnes sont les suivants:

  1. 1 sala­dier de belles feuilles d’épi­nards frais (variez la verdure au fil des saisons et des envies, ajou­tez du sauvage !)
  2. 6 bananes
  3. 1 mangue (ou 3 fruits de la passion, ou le jus d’une orange, ou encore 2 belles poires, … là aussi, suivez le rythme des saisons ! Niveau couleur, évitez les rouges, car la couleur de votre smoo­thie devien­dra plutôt bizarre !)
  4. un demi-verre d’eau pure ou de kéfir de fruits pour un effet probio­tique formi­dable !

 

Et pour la prépa­ra­tion, égale­ment un jeu d’en­fant:

Il suffit de laver les épinards. Je conseille de laver tous les épinards, même ceux de la grande surface et qui sont déjà lavés. Qui sait avec quels produits on lave les épinards à l’usine ? Vous avez confiance dans les géants de l’agroa­li­men­taire ? Moi pas !

Mais cela étant, essayez de trou­ver vos aliments dans des endroits dignes de confiance, comme les maraî­chers bio, les marchés ou encore votre jardin !

laver-epinards

Esso­rez-les ! A propos, pendant long­temps, j’ai sous-estimé les esso­reuses à salade et comme résul­tat – plusieurs essuies de cuisine trem­pés et aussi le plan de travail. Sans oublier ces merveilleuses gouttes d’eau, qui parsèment mon beau dallage en granit noir ! Depuis que je me sers d’es­so­reuses à salade, ce problème est réglé ! :p

essorer-les-epinards

Décou­pez les feuilles d’épi­nards avec des ciseaux ou déchi­rer à la main.

Cette étape est très impor­tante pour éviter, que les fibres des feuilles s’en­roulent autour du couteau de votre blen­der.

ciseler-epinards

Ensuite, ajou­tez le demi-verre d’eau, ce qui rendra le mixage des feuilles plus facile.

ajouter-de-l-eau

C’est parti ! On mixe la verdure jusqu’à ce qu’elle devienne homo­gène !

mixer-les-feuilles-vertes

Très impor­tant, les fruits sont ajou­tés tout à la fin pour deux raisons :

  • le mixage des feuilles d’épi­nards prend plus de temps que celui des fruits;
  • les fruits s’oxydent au contact des usten­siles métal­liques et perdent donc un peu de valeur nutri­tive. Donc, autant réduire le temps qu’elles passent en contact avec les lames du blen­der !

ajouter-les-fruits
Une fois que vous avez une masse verte homo­gène, mettez les fruits et mixez un bon coup jusqu’à ce que c’est de nouveau homo­gène !

Et voilà, plus qu’à servir dans des verres indi­vi­duels avec 2 pailles ou une cuillère, pour ceux qui n’aiment pas le jetable, et se réga­ler !

smoothie-vert

 

Conseils incon­tour­nables :

  1. Niveau verdure, tout abso­lu­ment tout ce qui est vert et comes­tible convient :
    1. des plantes sauvages comes­tibles (ortie, pissen­lit, égopode, bour­rache, souci, …);
    2. des verdures de culture (épinards, blettes, mâche, persil, aneth, laitue, scarole, …);
    3. des feuilles (vigne, groseille, …);
    4. des aiguilles de pin (et oui, après l’or­tie, ces petites piquottes vous éton­ne­ront encore plus !);
    5. des tiges de rhubarbe (mais pas les feuilles, car elles sont toxiques);
    6. la verdure des légumes racines (bette­rave, radis, carotte, navet, …);
    7. les choux de toutes les sortes (blanc, chinois, kale, …).
  2. Recher­chez la simpli­cité avant tout ! 4 ingré­dients, pas plus et votre orga­nisme vous dira merci ! Bien sur, pour les fêtes ou pour des invi­tés d’hon­neur, vous pouvez essayer des recettes plus élabo­rées, mais au quoti­dien, préfé­rez la simpli­cité !
  3. Le meilleur moment pour consom­mer votre smoo­thie vert, c’est le matin ! C’est en fait le petit déjeu­ner idéal ! Vous rece­vez les acides aminés (et pas les protéines) pour recons­truire votre corps, du sucre des fruits pour de l’éner­gie et de la chlo­ro­phylle pour se détoxi­fier ! La détox est juste­ment plus forte au matin, alors ça tombe super bien ! :p
  4. Quelle quan­tité de smoo­thie vert boire ?
    Chacun a bien ses besoins et ses habi­tudes. Perso, je prends envi­ron 500 ml. Mon fils de 13 ans – un peu plus (700–800 ml). Mais ça dépend égale­ment des verdures qu’on y met. Avec beau­coup de verdures sauvages, on en prend moins, car on se sent plus vite rassa­sié. Sans être plein à craquer, on se sent, en quelque sorte, nour­ris en profon­deur !

 

Sur ce, mon petit article arrive à la fin. Racon­tez-moi si vous avez appré­cié cette bombe à vita­mines et à miné­raux dans les commen­taires et n’hé­si­tez pas à parta­ger d’autres chouettes recettes !

Si vous préfé­rez les jus maison aux smoo­thies, c’est égale­ment super pour enri­chir le corps en vita­mines et miné­raux! A long terme, on peut même guérir certaines mala­dies, comme l’al­ler­gie !

Pensez à rele­ver mon défi santé de 30 jours  et parta­gez l’ar­ticle avec vos amis sur les réseaux sociaux afin qu’ils puissent se prépa­rer ce délice sain !

A bien­tôt sur elena­rou ! Que la Force soit avec vous !

Relevez mon défi santé de 30 jours
et recevez 5 premières vidéos gratuitement !
Commentaires: 2
  • Cindy
    17.07.2016 | 15:15

    On a testé avec deux bananes et des feuilles de bette, c’était très bon aussi.
    :p

    • Elena
      17.07.2016 | 16:33

      Génial! Surement que les feuilles de bette venaient du jardin? :p

Laisser un commentaire
:p :-p 8) 8-) :lol: =( :( :-( :8 ;) ;-) :(( :o: :o(