Puri­fier sa maison des ondes et éner­gies néga­tives: mes astuces testées et approu­vées

Auteur:
Catégorie: Maison harmonieuse
Relevez mon défi santé de 30 jours
et recevez 5 premières vidéos gratuitement !

 

Bonjour les amis ! Contente de vous retrou­ver sur mon blog.

Lorsque vous emmé­na­gez dans une nouvelle maison ou un nouvel appar­te­ment, vous faites souvent le ménage à fond. Mais pensez-vous à élimi­ner l’éner­gie des anciens occu­pants ? Pas toujours … Et pour­tant si les anciens occu­pants avaient des problèmes finan­ciers, de santé, de discorde, … Ces éner­gies risquent d’être encore présentes dans ces lieux et nous affec­ter.

Bien sur, le démé­na­ge­ment n’est pas la seule occa­sion pour nettoyer éner­gé­tique­ment la maison. Des fois, c’est égale­ment très utile alors qu’on vit dans sa maison depuis des années …

Dans mon article, je vais parta­ger avec vous les meilleures méthodes de nettoyage éner­gé­tique que j’ai testées chez moi. Et devi­nez quoi ? Avant, il y a des gens qui croyaient qu’il y avait des fantômes chez moi ! Et depuis le nettoyage éner­gé­tique, j’ai eu des échos très posi­tifs ! J’ai eu des remarques du style : « On se sent vrai­ment bien chez toi ! », ou alors : « Je sens des vibra­tions très posi­tives chez toi. On voit bien que tu es du côté lumi­neux, même si tu portes le cosplay de Dark Vador ! »

Voyons donc en détails comment puri­fier sa maison …

 

SOMMAIRE:

 

interieur-propre

 

Pourquoi nettoyer éner­gé­tique­ment sa maison ou son appar­te­ment ?

Ce type de nettoyage est néces­saire quand on se sent mal chez soi, en proie aux peurs, à la déprime ou tout autre émotion néga­tive … J’ai testé et approuvé la méthode et je vous assure que vous vous senti­rez mieux chez vous après avoir effec­tué cette procé­dure.

Dans quels cas il peut se révé­ler néces­saire de faire un nettoyage éner­gé­tique ?

  • Démé­na­ge­ment dans une maison / appar­te­ment où d’autres personnes vivaient avant vous.
  • Disputes, dépres­sions, décou­ra­ge­ments fréquents chez les occu­pants de la maison.
  • Si les choses se perdent et puis, après quelque temps, se retrouvent de retour.
  • Si les appa­reils tombent souvent en panne.
  • Les aliments deviennent vite mauvais, les fleurs et les plantes se fanent rapi­de­ment.
    plante-morte
  • Les habi­tants de la maison sont souvent malades ou ressentent de l’in­con­fort.
  • Exis­tence d’un problème qui est là depuis long­temps et ne se résout pas.
  • Si vous voulez amélio­rer certaines facettes de votre vie.
  • Si la maison comporte beau­coup de coins et d’es­paces exigus.
  • Si quelqu’un est décédé dans votre maison.
  • Si quelqu’un aurait fait de la magie noire.
  • Si vous rece­vez souvent des visites.

Faites aussi atten­tion si votre enfant ou votre animal de compa­gnie (surtout un chat) se comporte de façon anor­male dans une maison que vous visi­tez en vue d’y emmé­na­ger. Cela peut être un indi­ca­teur qu’il y a beau­coup d’éner­gies néga­tives.

 

Qui est respon­sable de la présence des éner­gies néga­tives ?

Si on emmé­nage tout juste dans la maison, cela n’a rien à voir avec nous à prio­ri… Mais si c’est une maison où l’on vit depuis long­temps, il peut être néces­saire de remettre en ques­tion certaines de nos habi­tudes.

Par exemple :

  • si on ne s’oc­cupe pas de sa santé, de son éner­gie et de son niveau de force vitale en adop­tant des mauvaises habi­tudes alimen­taires, en consom­mant de l’al­cool, des ciga­rettes, … Ces dernières, en parti­cu­lier, attirent énor­mé­ment d’en­ti­tés du bas astral. De plus, avec ce genre de mode de vie, nous tombons souvent malades, ce qui aggrave encore l’en­vi­ron­ne­ment éner­gé­tique néga­tif autour de nous.
  • si on se plaint ou qu’on souhaite du mal à quelqu’un. Toute discus­sion néga­tive génère de l’éner­gie néga­tive. Cette dernière ne surgit pas de nulle part.

    Donc, par notre atti­tude, nous sommes respon­sables de l’ap­pa­ri­tion de l’éner­gie néga­tive, parfois sans le savoir.

  • des rituels de magie noire sont eux aussi porteurs d’éner­gie néga­tive.
  • le manque de tolé­rance, le mécon­ten­te­ment, les disputes, les jurons, …
  • la présence de vieux meubles, d’objets cassés et inutiles, trop de miroirs, …
    choses-cassees

 

Comment nettoyer éner­gé­tique­ment sa maison / son appar­te­ment ?

1. Inté­rieur épuré

Débar­ras­sons-nous de tout objet super­flu. Ne gardons que les objets réel­le­ment utiles.

Surtout, évitons les objets des anciens occu­pants s’il y en a. Si vrai­ment, il y en a un et que vous voulez le garder, nettoyez le à fond, physique­ment et éner­gé­tique­ment :

  • enter­rez l’objet dans le sol pendant une semaine. Ainsi les éner­gies, qu’il a emma­ga­si­nées retour­ne­ront déjà à la terre.
  • ensuite, lavez soigneu­se­ment l’objet avec de l’eau savon­neuse.
  • pour finir, placez l’objet à proxi­mité de bougies et d’en­cens pendant quelque temps.

Il y a aussi une autre méthode, qui consiste de placer l’objet, enterré dans du gros sel et recou­vert d’eau, dehors pendant la nuit. De préfé­rence, sortir le réci­pient avant le coucher du Soleil et récu­pé­rer après son lever. Ne pas faire cette procé­dure lors de la pleine lune et le jour, qui la précède ou qui la suit. Bien sur, tout objet ne pour­rait subir pareil trai­te­ment. Rensei­gnez vous pour le vôtre avant de procé­der.

Si vous avez des objets que vous n’avez pas utilisé depuis plus d’un an, en avez-vous vrai­ment besoin ? Pourquoi ne pas les offrir à quelqu’un qui en a besoin ou de les jeter ?

 

2. Nettoyage physique inté­gral

Avant de passer au nettoyage éner­gé­tique, effec­tuez un nettoyage physique de la maison, du sol au plafond. Ne négli­gez surtout pas les recoins et les espaces exigus. Si vous emmé­na­gez dans une nouvelle maison ou s’il y a eu un décès même les murs et même les plafonds sont à nettoyer ! Tous les endroits regorgent d’éner­gie d’an­ciens occu­pants. S’il y a une moquette, il vaut mieux égale­ment de procé­der au nettoyage inté­gral.

nettoyage-maison

Dans l’eau, vous pouvez ajou­ter une des huiles essen­tielles suivantes: sauge, roma­rin, euca­lyp­tus, géra­nium, lavande ou menthe. Si vous n’avez pas de ces huiles essen­tielles, prenez en d’autres, mais veillez toujours que leur odeur vous soit agréable. Faites égale­ment atten­tion de ne pas abîmer vos meubles et de ne pas avoir de contre-indi­ca­tion (aller­gies, gros­sesse, …).

Une fois la maison propre et parfu­mée, on peut passer au nettoyage éner­gé­tique …

 

3. Nettoyage éner­gé­tique

Préfé­rez la période entre la pleine lune et la nouvelle lune. Bien sur, si vous sentez que c’est urgent, passez à l’ac­tion sans attendre la bonne phase lunaire.

Assu­rez vous que toutes les personnes présentes parti­cipent à la tâche (sinon, invi­tez-les d’al­ler au cinéma ou d’al­ler faire un tour).

Prépa­rez-vous vous-mêmes: prenez un bain (avec du sel de préfé­rence) ou une douche contras­tée, enfi­lez des vête­ments propres sans matière synthé­tique de préfé­rence et faites une petite séance de relaxa­tion. Coupez le télé­phone, la musique, les appa­reils bruyants, …

Aérez bien toute la maison. N’ayez pas peur des courants d’air !

Pour finir, allu­mez une petite bougie dans chaque pièce (y compris le cellier, le WC, le balcon, …), ainsi qu’un bâton d’en­cens.

bougie-nettoyage-energetique

Plus il va brûler vite, plus il y a d’éner­gies néga­tives dans la pièce en ques­tion. Et donc, plus le nettoyage devra durer long­temps.

Vous pouvez choi­sir une des méthodes ci-dessous pour puri­fier votre maison. Ou vous pouvez les combi­ner toutes ensemble. Ce dernier cas est surtout réservé pour ceux qui n’ont jamais effec­tué de nettoyage éner­gé­tique ou alors il y a vrai­ment long­temps.

 

Puri­fi­ca­tion sonore

Les clochettes mettent en mouve­ment les éner­gies usagées qui stag­nent. Si vous faites sonner une clochette dans les coins et recoins de la maison, là où s’ac­cu­mule la pous­sière, les ondes sonores feront circu­ler l’éner­gie dans ces zones.

Si le son de la clochette devient sourd à certains endroits, restez-y et conti­nuer à sonner jusqu’à ce qu’il rede­vient comme ailleurs.
Nous pouvons aussi taper dans nos mains en expi­rant rapi­de­ment et bruyam­ment pour accé­lé­rer l’éner­gie.

Mais la méthode royale c’est le bol chan­teur tibé­tain.

bol-tibetain

 

N’ou­bliez pas le prin­ci­pal: il faut un état d’es­prit harmo­nieux et posi­tif pendant toute la durée de votre travail.

La musique harmo­nieuse, comme la musique clas­sique et certaines mélo­dies de relaxa­tion sont égale­ment très béné­fiques pour la présence des éner­gies posi­tives dans votre maison.

 

Puri­fi­ca­tion avec le sel

Pour puri­fier avec le sel, il faut dispo­ser des verres ou des assiettes avec du sel de mer dans les coins et recoins de la maison. Les sel a la propriété d’at­ti­rer les éner­gies néga­tives.

 

Puri­fi­ca­tion avec de l’eau struc­tu­rée

Ache­tez un pinceau spécia­le­ment pour cet usage (un gros pinceau de peintre). Ensuite, trem­pez le pinceau dans votre réci­pient avec de l’eau struc­tu­rée, cette fameuse eau avec de magni­fiques cris­taux, et asper­gez les coins de la maison, mais aussi les fenêtres et les miroirs.

Il y a une ressem­blance avec ce que les prêtres font avec de l’eau bénite. Sachez cepen­dant qu’il y a une diffé­rence:

l’eau bénite est program­mée pour chas­ser les mauvais esprits, mais c’est fait selon la tradi­tion chré­tienne; si vous souhai­tez être en dehors des tradi­tions, sachez qu’il est possible de créer une eau que vous program­me­rez avec votre inten­tion, votre mantra ! Ce n’est pas néces­saire d’être un prêtre pour le faire.

 

Puri­fi­ca­tion avec le feu et la fumée

Prenez l’ha­bi­tude d’al­lu­mer les bougies et de brûler de l’en­cens. Ça augmente le niveau vibra­toire dans la maison de façon signi­fi­ca­tive. Ça dégage égale­ment la maison de toute éner­gie néfaste.

 

bâtons d'encens

 

Pour conclure cet article, je tiens à préci­ser que malgré toutes ces méthodes, qui vous aide­ront à avoir une éner­gie très posi­tive dans votre maison, il faut aussi préve­nir.

Si vous aimez votre maison, que vous en prenez bien soin, vous émet­tez des vibra­tions posi­tives. Ce sera donc ces éner­gies là qui vont pouvoir s’y épanouir.

 

Et vous, avez vous votre super méthode de élimi­ner les éner­gies néga­tives de votre maison ? Je serais heureuse si vous le parta­giez avec moi dans les commen­taires.

 

Si vous avez aimé mon article, n’hé­si­tez pas de vous inscrire à la news­let­ter pour ne rien rater à l’ave­nir. Je vous invite égale­ment à le parta­ger avec vos amis sur les réseaux sociaux.

A bien­tôt pour plein d’autres articles. Que la Force soit avec vous !

Relevez mon défi santé de 30 jours
et recevez 5 premières vidéos gratuitement !
Commentaires: 2
  • Aurore
    08.03.2018 | 22:32

    Bonsoir,

    après avoir lu attentivement votre article sur la purification, je souhaitais vous faire part de ma situation et vous demandez conseils.

    Nous avons acheté une maison il y a de ça presque 7 ans, nous avons eu le coup de cœur et avions de grands projets pour l’aménager à notre goût. Hélas nous avons eu divers soucis qui nous ont empêché d’avancer dans notre beau projet : les plans des architectes ont tous été refusé par l’urbanisme, la banque a reprit le capital emprunté pour ces travaux, certains électroménagers sont tombés en panne, etc…il nous arrive toujours une « tuile » ?!
    Nous avons appris par une voisine qui vit depuis plus de 50 ans ici que les premiers propriétaires ont construit cette maison de leurs propres mains ( dans les années 70 ) et que la dame s’est défenestrée de notre chambre mais est décédée à l’hôpital quelques heures après la chute ( courant 1990 ) et que son mari a succombé à une crise cardiaque dans la cave quelques années plus tard…
    Nous sommes les troisièmes à y habiter mais nous sommes convaincu qu’Arthur et Hermine ( les premiers proprios ) « hantent » encore les murs…
    Mon amie qui est réceptive à tout cela a déjà surpris une « silhouette » d’homme dans le hall de nuit, ma fille alors âgée de 3-4 ans hurlait dans sa chambre prétextant qu’on l’empêche de dormir ( un soir je me suis même fâché et j’ai dis tout haut que tout ça faisait peur à la petite et depuis plus rien ne sait produit ) et mon mari et moi-même sommes sujet à des insomnies ou des réveils soudain toujours entre 3 et 4h30 du matin. ( heure à laquelle Arthur se levait ) et les travaux sont au point mort ! On croirait que quelque chose ou quelqu’un refuse de nous laisser aménager notre petit nid. Mon mari n’a plus l’envie de mettre la main à la patte et la maison donne l’impression de se dégrader ( tapisserie qui se décolle, arbre qui meure, panne récurrente du système électrique, boite aux lettres qui s’écroulent, mes plantes qui meurent sans raisons )…comme si elle ressentait notre frustration.
    Pire ! Nous accumulons les soucis financiers, nous sommes régulièrement en conflits ( je précise que je vis seule la semaine avec notre fille car mon mari est chauffeur routier en inter et ne rentre que le weekend ) et j’ai la forte impression que je ne POURRAIS pas finir mes jours dans cette maison !!!!
    Nous aimons cette maison mais après 6 ans, nous avons encore dû mal à nous sentir chez nous…
    Que pouvons-nous faire pour remédier à cela ? Je souhaiterais que cette maison soit celle du bonheur et plus un fardeau…
    J’espère que mon récit ne fut pas trop long ( il y a encore tant à expliquer ) et que je trouverais peut-être conseils auprès de vous…
    Douce soirée…

    • Elena
      12.03.2018 | 23:01

      Bonsoir Aurore,
      Des événements comme ceux que vous venez de décrire laissent toujours une empreinte négative, des énergies destructrices, … Moi aussi j’ai acheté une maison, qui fut à l’abandon depuis 30 ans parce que la propriétaire s’y était donnée la mort. Dans la pièce où elle le fit (et avant que je le sache), je sentais toujours comme une présence. Mais en vérité, je me suis rendue compte qu’il ne s’agissait que d’énergies négatives, que j’ai pu neutraliser ! Je me suis servie des bougies et de l’encens (Nag Champa). J’ai fait le tour de la maison dans le sans horaire et quand la flamme crépitait, j’attendais que les mauvaises énergies se neutralisent. On peut aussi programmer positivement et magnétiser de l’eau pure (faire des passes avec les mains, poser le récipient sur un dessin agissant comme la fleur de vie, écrire un court texte de ce que vous voulez (et surtout pas de ce que vous ne voulez pas!) que l’eau influence. Une fois l’eau bien programmée (après une matinée), aspergez-en quelques gouttes sur vos murs.
      Recommencez plusieurs fois s’il faut et essayez de reprendre courage pour quelques travaux. Vous devriez constater des améliorations !
      Ce qui peut également être utile c’est de faire une détection de zones géo-pathogènes. Il s’agit d’émanations énergétiques provenant du sol et pouvant causer des maladies à ceux qui passent trop de temps dans la zone néfaste. Des failles dans la croûte terrestre ou des cours d’eau souterrains peuvent être à l’origine de ces émanations. Il ne faut surtout pas que les lieux où vous restez longtemps soient dans ces zones. Des fois, il peut même être préférable de bouger les meubles…
      Pour finir, vérifiez aussi si vous n’avez pas une antenne-relais ou des lignes de haute tension près de votre domicile. Ces dispositifs génèrent aussi des énergies néfastes …
      Voilà, j’espère vous avoir aidé …
      Namasté !

Laisser un commentaire
:p :-p 8) 8-) :lol: =( :( :-( :8 ;) ;-) :(( :o: :o(