Tout est bon avec modération: une histoire d’addiction aux jeux, qui finit bien

Auteur:
Catégorie: Récits de ma vie
Relevez mon défi santé de 30 jours
et recevez 5 premières vidéos gratuitement !

 

Bonjour les amis et bienvenue sur on blog !

Aujourd’hui, je vais illustrer encore un de mes credos: tout est bon avec modération !

Je crois que des exemples pour l’illustrer abondent dans la vie de chacun …

Bien sur, la modération s’applique dans tous les domaines de la vie ... Travaillez de trop et vous risquez un burn-out, mangez de trop et vous risquez une indigestion, faites trop de sport et vous risquez de vous surmener ou même de déchirer un muscle ou un ligament, étudiez de trop et vous risquez de ne plus savoir vous concentrer, … 

C’est quand on alterne le type des activités qu’on réussit les choses le mieux ! Il y a un moment pour chaque chose ! J’ai fini par arriver à cette conclusion, mais ça n’a pas toujours été ainsi !

Pour moi, ce fut surtout une histoire d’addiction aux jeux en ligne … Je vous raconte mon vécu et, bien sur, comment j’ai pu sortir victorieuse de cette histoire …

 

SOMMAIRE:

 

cyber-addiction

 

Une histoire de dépendance aux jeux

Vers la vingtaine, j’ai eu une période dans la vie où ce fut surtout avec les jeux vidéo que j’ai manqué de modération. Tout le temps libre que j’avais, je le tuais impitoyablement dans des jeux sur internet !

Des jeux puzzle, des jeux arcade, des jeux de combat, … Tout cela me plaisait et pas un peu !

Le pire c’est que, pour accrocher les joueurs un coup en plus, le site de jeux en question permettait de gagner des points avec les jeux. Ce qui donnait de l’argent virtuel utilisable partout sur ce même site ! J’appréciais beaucoup de faire des achats de toutes sortes d’objets virtuels totalement incongrus. Et de me balader dans des mondes imaginaires !

internet-addiction

 

Et la vraie vie dans tout ça ?

L’ennui, c’est que tant que tant que j’étais dans le jeu, je ne me rendais pas compte que je passe à côté de la vie … La vraie vie ! Celle qui est au singulier !

Ainsi, j’ai passé un peu moins d’un an en mode « cyber-dépendance » … la prise de conscience fut aussi soudaine que le piratage de mon compte ! Je tiens d’ailleurs à remercier ces pirates ! Sans eux, je serais peut être encore en train de gâcher ma vie derrière l’écran !

Je me suis rendue compte, j’ai pris conscience, que tout ce temps je l’ai jeté à la poubelle pour des trucs virtuels qui ne servent à rien ! Et qui peuvent disparaître du jour au lendemain ! Je ne voyais tout d’un coup plus aucun intérêt à ça …

Ce qui est génial avec les prises de conscience, c’est qu’il ne faut plus se forcer d’arrêter de jouer. Ça vient tout seul ! Je me suis rendue compte que je perdais mon temps en vain et j’ai donc décidé de ne plus le perdre ! Aussi simple que ça !

A partir de là, j’ai décidé de vivre ma vie autrement et je n’ai aucun mal à le faire ! Et c’est grâce à cette expérience que j’ai fini par atterrir dans l’ésotérisme et le développement personnel !

homme-soleil

 

Les niveaux de dépendance

Je ne pense pas que j’étais le cas le plus désespérant, car je n’oubliais pas de prendre soin de ma famille, ni de moi. C’est juste que je ne trouvais pas un meilleur passe-temps lorsque j’avais du temps pour moi. Je ne passais même pas de nuits blanches derrière l’écran !

Et pourtant, lorsque je finissais les choses que je devais faire, ça me démangeait d’aller m’asseoir derrière l’ordinateur jouer un petit coup (ou grand) !

niveaux-d-addiction-aux-jeu

 

Et vous, où en êtes vous ?

Si vous avez des symptômes de la liste ci-dessous, il se peut que vous subissez l’influence des jeux … Surtout, si plus de la moitié des affirmations vous concernent.

  • vous vous sentez euphorique derrière l’écran d’un PC
  • vous vous sentez fâché ou énervé lorsque vous devez vous interrompre de jouer
  • l’impossibilité de planifier la fin du jeu
  • des grosses dépenses liées aux logiciels et jeux d’ordinateur
  • l’oubli des choses incontournables de la vie (études, rencontres, tâches ménagères, …)
  • la négligence de sa santé, de son sommeil et de son hygiène corporelle
  • vous parlez ordi avec TOUT le monde
  • vous avez des troubles de sommeil
  • vous jouez tous les jours sans exception
  • vous mangez devant votre ordinateur

dépendance-de-l-ordinateur

 

N’oubliez pas que le crédo « tout est bon avec modération » veut dire dans ce cas « savoir profiter des jeux sans exagération et savoir vous arrêter quand vous voulez ».

Sinon, ce n’est pas vous le maître, c’est l’ordinateur !

Ou ne pas jouer, car on a des choses plus intéressantes à faire … et surtout plus réelles, plus valorisantes ! A vous de voir ! Mais dans tous les cas, restez maître de la danse ! Pour du vrai, car je sais très bien que les addict de tous genres se mentent à soi-même …

Dites oui à la modération raisonnable ! Et certaines facettes de votre vie connaîtront une belle amélioration ! Vous pourrez entamer votre chemin vers le succès, par exemple !

 

Sur cette note positive, mon article se termine. Vous avez une expérience intéressante à partager sur le non respect de la modération ? Ou sur une belle prise de conscience ? N’hésitez pas, c’est juste en dessous ! Inscrivez-vous également à la newsletter pour ne rien rater et, bien sur, partagez mon article avec vos amis.

A bientôt sur ce blog ! Que la Force soit avec vous !

Relevez mon défi santé de 30 jours
et recevez 5 premières vidéos gratuitement !
Laisser un commentaire
:p :-p 8) 8-) :lol: =( :( :-( :8 ;) ;-) :(( :o: :o(