Mon accouchement naturel: témoignage et réflexions personnelles

Auteur:
Catégorie: Vie de l'auteur
Relevez mon défi santé de 30 jours
et recevez 5 premières vidéos gratuitement !

 

Bonjour chers lecteurs de mon blog ! Ça fait un bout de temps que je n’ai plus rien écrit …

Et ce ne fut pas sans raison, car le 12 septembre notre famille s’est agrandie avec l’arrivée d’Athénaïs ! Une toute adorable petite fille de 3110 grammes et 47 cm !

Ma grossesse s’est très bien déroulée grâce à mon mode de vie santé ! Imaginez, je n’ai pas eu un seul jour de malaise, pas un seul jour de nausées, pas un seul jour de fatigue ! Du vélo, des randonnées, des marches d’escaliers gravis 2 par 2 et du bricolage jusqu’à ce que le travail a commencé ! Tout cela grâce à l’alimentation vivante !

Je tiens aussi à noter que j’ai opté pour une grossesse naturelle et j’ai évité tout suivi médical. La seule chose que j’ai faite ce fut l’échographie à 3 mois de grossesse et un petit check chez une sage femme à 6 mois (plus pour mon mari que pour moi) ! Le reste, j’ai jugé inutile ! Pas de prise de sang, pas d’examen de trisomie, pas d’examen morphologique, … Pourquoi tout cela ? Pas besoin ! De toute façon, ça va m’avancer à quoi de savoir cela ? Si des soucis devraient se manifester, j’y ferai face au moment venu ! En attendant, je souhaitais vivre une grossesse saine et sereine, loin des hôpitaux !

Il est donc logique qu’après une pareille grossesse, je désirais aussi un accouchement naturel … C’est de ce parcours là que je vais parler dans le présent article, car ce fut un parcours de combattant dans cette société ! Alors celles qui sont intéressées par vivre une expérience naturelle comme moi pour donner vie, je vous dévoile toutes mes réflexions et tous mes petits secrets !

 

SOMMAIRE:

 

notre famille agrandie

 

Accouchement naturel, c’est quoi au juste ?

Par accouchement naturel, j’entends un accouchement non médicalisé et par voie naturelle. Le déclenchement doit être spontané et sans intervention de type injection d’ocytocine, administration d’antibiotiques ou encore de l’anesthésie péridurale.

La position doit être, elle aussi, la plus naturelle possible: verticale de préférence, car ainsi on se sert de la gravité pour aider bébé à sortir. Accoucher couché n’est pas logique si l’on tient compte de ce détail !

 

Toutes les femmes sont-elles capables d’accoucher naturellement ?

Même si certaines personnes, très optimistes auraient tendance à dire oui, mon expérience m’a permis de constater le contraire … Bien sur, j’ai déjà entendu ces histoires de femmes, qui accouchent chez elles sans assistance et où tout se passe bien … Ou d’autres encore, qui n’ont pas le temps d’éprouver la douleur des contractions, ni de se rendre à la maternité que le bébé est là !!!

C’est bien beau ces témoignages ! Mais avant de vous laisser inspirer, je vous recommande quand même de vous analyser. Votre santé est-elle au top ? Votre bassin est-il plutôt large ? Faites-vous beaucoup de sport ? Avez-vous déjà accouché ? Comment cela s’est passé ? Complications ? Césarienne ?

Toutes ces questions vous permettront de savoir si vous êtes dans des bonnes conditions pour avoir un accouchement facile. Mais même cela peut ne pas suffire ! Malgré que c’est un processus naturel, qui est censé être naturel et facile, cela ne se passe pas toujours ainsi ! Un petit stress chez la femme et tout peut se compliquer ! Je ne recommande absolument pas d’accoucher chez vous sans assistance de personne compétente, telle qu’une sage femme ! Il en va de votre vie et de celle de votre bébé !

J’en parle parce que je suis aussi passée par ces réflexions durant ma grossesse !

 

Chez soi, en maison de naissance ou à la maternité ?

Au départ, dégoûtée par le monde médical, je me suis mise à réfléchir au projet d’accoucher à domicile. Je me suis mise à chercher une sage femme, qui pourrait offrir ce genre de prestations …

accoucher à domicile

Pour commencer, je ne trouvais personne plus proche qu’à 40 minutes de voiture de chez moi ! De plus, les honoraires demandés étaient aux environs de 600€ sans aucune intervention de la mutuelle ! Autant dire que ce projet n’est pas à la portée de tous … Surtout qu’en cas de complications, il y a les frais d’hospitalisation et un énorme stress ! Je me suis donc mise à chercher d’autres pistes …

Dans le livre « Élever son enfant autrement », j’ai lu des témoignages de femmes qui ont accouché à domicile sans assistance … Et avec succès ! Dont une, qui s’est carrément retrouvée toute seule au moment crucial ! J’ai pensé à cette option, mais cette idée m’inconfortait autant qu’elle inconfortait mon mari ! On ne se sentait pas prêts pour cela …

D’un côté, nul endroit n’est plus douillet et confortable que son chez soi ! Mais de l’autre côté, l’absence de personne compétente si jamais le bébé se présente mal, ou si le cordon est autour du cou, … ou s’il naît bien, mais qu’il ne respire pas … Que faire dans tous ces cas sans quelqu’un de compétent ?!?

Pour finir, je me suis fixée le défi de trouver une maternité, ouverte à mon projet de naissance ! Et ce fut réussi ! J’ai trouvé une maternité, qui était d’accord que je reparte chez moi dès que je me sens prête, si bébé et moi allons bien. Egalement d’accord de m’accoucher sans médicaments, sans gynécologue, juste avec une sage-femme, dans l’eau pendant le travail et à 4 pattes pour la sortie du bébé, dans la pénombre, avec la musique de mon choix et, évidemment mon mari chéri à mes côtés ! Mon bébé en peau à peau dès la naissance si tout va bien, le cordon – pas trop vite coupé, ne pas nettoyer le bébé, … Toutes mes demandes ont été entendues avec soin ! Même un repas à ma façon ! Tout cru ! :p

Alors, ayez confiance dans l’Univers et si vous ne sentez pas l’aventure de l’accouchement à domicile, cherchez le bon endroit ! Ne prenez pas le premier qui se présente !

 

Mon témoignage : ma grossesse zen de crudivore et comment j’ai donné la vie à Athénaïs

moi enceinte presque à terme

Une grossesse zen et riche en activités physiques … Une chose m’a toutefois troublé : les dégoûts de certains aliments pendant la grossesse ! Pour moi, ce fut le tamari ! La sauce soja fermentée qu’on trouve en magasin bio. J’ai également évité de façon instinctive les orties et les algues… Par la suite, j’ai pu lire que les orties ont une action abortive !

La semaine juste avant la naissance de ma petite nébuleuse je ressens beaucoup de poussées désagréables sur le col de l’utérus … Mais elles sont passagères et irrégulières !

La nuit du 10 au 11 septembre, en revanche, j’ai vécu un stress énorme ! Du fait que mes contractions sont devenues bien plus nombreuses, je ne sentais plus bébé bouger … On essaie d’écouter les battements de son petit cœur avec notre stéthoscope, mais sans succès ! Alors, on se précipite aux urgences en plein milieu de la nuit ! Quel soulagement lorsqu’on me branche au monitoring et que je constate que tout va bien pour mon bébé !

On rentre à la maison au matin, car les contractions ne sont pas assez régulières ! Léon va au boulot et moi je reste à la maison sans conduire les enfants à l’école ! Je ne me sens pas d’aventure à prendre la route dans mon état ! La belle journée radieuse passe avec des contractions régulières, assez douloureuses.

La nuit, je ne dors pas bien du tout, j’ai mal ! Je vais prendre un bain et je perds mon bouchon muqueux ! Là, c’est un signe qu’il faut y aller … Surtout que les contractions semblent survenir à des moments bien plus réguliers ! La route semble durer une éternité … Avec les bosses, qui font sursauter la voiture pile lors de mes contractions ! C’est pas du tout fait exprès, me direz-vous !? On se retrouve donc de retour à la maternité à 5 heures du matin ! C’est le 12 septembre et c’est ce jour là qu’Athénaïs a choisi pour se présenter à nous !

Athénaïs, ma petite nébuleuse

Au début du travail, je me suis mise sur le ballon de gym et mon homme m’a fait un massage avec une huile essentielle au parfum délicieux (le mélange pour un accouchement harmonieux) ! Une heure plus tard environ, j’ai demandé de rejoindre la salle « Terre » pour que la suite du travail se passe dans l’eau.

salle terre de la maternité des 10 lunes

L’eau est un excellent moyen de rendre le travail plus zen ! Pendant les contractions, pour gérer mieux la douleur, je me concentrais entièrement sur la pensée que je me sens de mieux en mieux et que j’ai assez de courage pour donner la vie ! Que c’est mon superpouvoir ! Vraiment, j’ai expérimenté toute la force du pouvoir de la pensée et je suis satisfaite de ses pouvoirs ! :p

Je me suis également concentrée sur le fait que pour le bébé c’est une épreuve bien plus terrible que pour moi ! En effet, le bébé change de la vie dans l’eau à la vie dans l’air. Le bébé entend et voit différemment. Il doit téter pour survivre maintenant … Le changement pour lui est bien plus énorme que pour moi ! Et ça, j’y pensais sans arrêt !

Tout se passait ainsi, sereinement et presque agréablement ! Mais le col de l’utérus tardait à s’ouvrir après avoir atteint les 6 cm ! La sage femme a donc décidé de percer la poche des eaux  pour accélérer un peu les choses ! Et là – énorme erreur, énorme stress !!! Le cœur du bébé s’est mis à battre très vite (environ 150 à 200 battements). J’ai eu le choix entre la césarienne et une injection de Buscopan pour booster l’ouverture du col … J’hésitais … J’avais tellement peur pour mon bébé …  Il fallait décider vite … J’allais choisir la césarienne … Quand la sage femme décide de me faire quand même les piqûres de Buscopan …

Et là, miracle ! Le col s’est ouvert en un quart d’heure et la phase de la naissance à proprement parler allait commencer ! Le rythme cardiaque de ma petite chérie s’est normalisé … J’ai donc aussi retrouvé mon calme autant qu’on peut avec des contractions douloureuses !

Ce qui suivit fut le plus douloureux de tout ce que j’ai pu ressentir dans ma vie ! Je devais me retenir de pousser tant que l’ouverture n’était pas à 10 cm … Alors que l’envie de pousser était là ! Intense ! Dès que ce fut possible, je poussais, poussais, poussais ! J’avais l’impression que j’allais me retourner à l’envers ! Aidée par des hurlement sauvages que je ne connaissais pas encore ! Je sentais le petit corps d’Athénaïs traverser le mien ! Je me sentais étirée, éclatée, ravagée … Le périnée s’est embrasé de mille feux ! La tempête fut de taille !

Léon me tenait dans le dos pour m’aider à le courber, car j’avais tendance à le redresser et à tenir droit. Et là, à 14 heures, ça y est, nous sommes délivrées ! Athénaïs vole hors de mon corps et se retrouve à 30 cm de moi ! On me la met direct sur la peau, près du cœur et c’est le coup de foudre ! Je n’ai même pas pensé à vérifier son sexe dans un premier temps ! Ce qui comptait c’est cet instant précieux du premier peau à peau !

Ensuite, j’ai pu constater avec joie qu’après 2 merveilleux garçons, ce fut le tour d’une petite fille ! Et on n’oublie pas la tétée de bienvenue, évidemment, ainsi que l’expulsion du placenta ! Bienvenue sur Terre, ma jolie ! Bienvenue parmi les fous ! :p

Pour finir, je n’ai qu’une chose à rajouter … Une petite touche ésotérique … Pendant tout le travail et l’accouchement, je me sentais dans une sorte d’état second. Comme si je me trouvais entre 2 mondes ! Je n’arrivais absolument pas à réfléchir … j’étais dans l’instinctif … Je ne voyais les personnes qu’à moitié … Et puis, une fois qu’Athénaïs était née, ce fut fini. J’ai retrouvé mes esprits ! :p Par contre, la nuit qui suivit, je n’ai ressenti aucun besoin de dormir … Une énergie venue d’ailleurs est venue me remplir ! J’ai donc passé la nuit à contempler ma petite chérie, blottie contre moi ! Extérieurement, je rayonnais le bonheur, la santé et l’énergie ! Les infirmières m’ont fait remarquer qu’on ne dirait vraiment pas que je venais d’accoucher !!!

 

Mes lectures durant la grossesse

mes lectures

Les deux livres, qui m’ont bien fait réfléchir et méditer sont :

  • Élever son enfant autrement de Catherine Dumonteil-Kremer
  • Accouchement, naissance, un chemin initiatique de Martine Texier

J’ai également beaucoup apprécié les poésies de Fabienne Marsaudon, comme l’Hymne à la vie ! Le passage que j’aime le plus c’est là où elle parle de son ventre, qui devient un coffre à trésor !!! :p

Pour la suite, je profite des siestes d’Athénaïs pour prendre bien connaissance avec la pédagogie Montessori. Je n’ai pas encore fini, mais je vous assure que c’est déjà passionnant ! Et une telle pédagogie va assurer tellement de bien-être à mes enfants, du plus jeune au plus grand ! Une seule chose à dire là dessus : dommage que je n’ai pas découvert ces trésors plus tôt ! Car l’enfance de mes garçons aurait été plus agréable … Bien que j’ai toujours favorisé le bien être et la non violence dans l’éducation, mes lectures me permettent de prendre conscience à quel point il est possible de faire mieux ! Bien mieux ! :p

 

Sur ce, je vous dis à bientôt pour plein de nouvelles informations, autant autour de l’alimentation vivante, des mondes occultes et subtils, de mes créations artistiques que du développement personnel et de l’art harmonieux d’être parent !

Pensez à laisser des commentaires si vous avez des questions ou des remarques à partager ! Et bien sur, le partage est gratuit et permet à beaucoup d’autres personnes de découvrir de nouvelles idées !

A bientôt et que la Force soit avec vous !

Relevez mon défi santé de 30 jours
et recevez 5 premières vidéos gratuitement !
Laisser un commentaire
:p :-p 8) 8-) :lol: =( :( :-( :8 ;) ;-) :(( :o: :o(