Mieux vivre dans sa maison grâce aux couleurs

Auteur:
Catégorie: Maison harmonieuse
Relevez mon défi santé de 30 jours
et recevez 5 premières vidéos gratuitement !

 

Bonjour les amis ! Je vous salue sur mon blog !

Aujourd’­hui, je vais abor­der le sujet des couleurs ! Un sujet, qui me passionne depuis quelques années déjà … Un sujet, que j’ai pu utili­ser à mon avan­tage chez moi à la maison, vu que j’ai fait une étude sur l’in­fluence des couleurs sur notre humeur, sur notre bien-être et sur nos apti­tudes.

J’ai appliqué ces connais­sances en pratique dans mon inté­rieur et je peux, par expé­rience, vous assu­rer que ça marche ! Et pas un peu !

Je vous invite donc de prendre connais­sance avec les couleurs et leurs effets sur nous ! Quelle couleur choi­sir pour une chambre ? Vous le saurez tout de suite !

 

SOMMAIRE:

 

roue-chromatique

 

La compré­hen­sion des proprié­tés des couleurs nous permet d’influen­cer le compor­te­ment humain. On peut stimu­ler le bien être, certaines apti­tudes, comme le dyna­misme, la réflexion intel­lec­tuelle, l’atti­tude posi­tive ou la relaxa­tion.

 

Tout l’arc-en-ciel

L’arc-en-ciel repré­sente toutes les couleurs, qui sont percep­tibles à l’œil humain. Au delà, bien sur, la plage des couleurs conti­nue, mais nos yeux ne sont pas capables de les perce­voir ou, du moins, traduire ces fréquences de vibra­tions !

Dans l’arc-en-ciel, nous pouvons distin­guer les couleurs primaires, le bleu, le jaune et le rouge et les couleurs secon­daires, l’orange, le vert et le violet. Ces dernières résultent du mélange des couleurs primaires !

couleurs-primaires-et-secon

Les couleurs de l’arc-en-ciel sont les plus belles et les plus intenses. On dénombre 7 couleurs au total:

  • le rouge
  • l’orange
  • le jaune
  • le vert
  • le bleu
  • l’in­digo
  • le violet

arc-en-ciel

Il y a une série de carac­té­ris­tiques, qui distinguent les couleurs:

  • La clarté: c’est la quan­tité de blanc ou de noir conte­nue dans la couleur.
  • L’in­ten­sité : plus la couleur sera pure et lumi­neuse et moins elle contien­dra de noir, de blanc, de gris ou de couleur complé­men­taire.
  • La satu­ra­tion: plus la couleur est satu­rée et moins elles sera terne.

 

Les couleurs chaudes

Le rouge

Couleur chaude par excel­lence, le rouge symbo­lise l’op­ti­misme et les émotions incon­trô­lées.

colere-rouge

Le rouge est le domaine des fêtes fougues, de la géné­ro­sité, de la joie de vivre. Avec cette couleur, on embarque dans la vie bouillon­nante à grande vitesse. Le rouge est aussi la couleur de la chair et du sang, des passions, des pulsions.

En feng-shui, le rouge fait réfé­rence à l’opu­lence, la vita­lité, la fête, la passion, le pouvoir et la renom­mée.

En astro­lo­gie, elle est liée à la planète Mars … Mars, qui est égale­ment le dieu de la guerre dans la Rome ancienne.

Le rouge réchauffe les pièces, donne une impres­sion de cocon fermé. L’am­biance qu’on obtient ainsi est donc ultra-douillette et convi­viale, surtout avec du jaune et de l’orange.

Par contre, évitez le contraste du rouge avec le vert … Le rouge avec du noir porte égale­ment en lui un effet destruc­teur.

Le rouge est tout parti­cu­liè­re­ment recom­mandé dans le salon, la salle à manger, mais aussi dans toutes les pièces, où il faut boos­ter l’ac­ti­vité. Et aussi dans des lieux de passage, comme les couloirs et les esca­liers.

En revanche, bannis­sez cette couleur des bureaux et des pièces d’études. Dans les chambres à coucher, elle peut être utili­sée, mais avec parci­mo­nie.

Faites aussi atten­tion si la pièce, que vous voulez teindre en rouge est petite. Cette couleur risque de la rétré­cir visuel­le­ment un coup en plus !

Par rapport à nous, le rouge augmente la tempé­ra­ture corpo­relle, le rythme cardiaque et la circu­la­tion sanguine. Elle nous pousse à l’amour, à la sensua­lité et à la passion, éveille la pulsion sexuelle. Mais aussi, plus géné­ra­le­ment à l’ac­ti­vité et à l’af­fir­ma­tion de notre volonté.

Le rouge donne géné­reu­se­ment de la bonne humeur, vita­lise et stimule notre corps. L’ef­fort intel­lec­tuel, lui, sera plutôt limité. En cas d’abus, même pas besoin de café, les murs rouges suffi­ront pour nous faire démar­rer au quart de tour !

 

Le jaune

Cette couleur est un petit soleil à l’in­té­rieur de votre maison !

coucher-de-soleil

Cette couleur chaude symbo­lise le Soleil, la géné­ro­site, la gaieté, l’éclat, la lumière, la jeunesse, l’été et l’au­dace, mais aussi la fécon­dité, la chaleur, le dyna­misme et l’in­ten­sité.

En feng-shui, il repré­sente la spiri­tua­lité, la tolé­rance, la sagesse, la socia­bi­lité et la commu­ni­ca­tion.

Dans votre maison, l’am­biance chaleu­reuse et gaie est tout simple­ment garan­tie ! Le jaune éclair­cit, aére les pièces. Comme les autres couleurs jaunes, il rétré­cit égale­ment l’es­pace.

Par rapport à nous, il stimule notre intel­lect, notre créa­ti­vité, motive l’es­prit. Le jaune nous permet égale­ment d’augmen­ter la concen­tra­tion, la mémoire et favo­rise l’as­si­mi­la­tion d’in­for­ma­tion et la prise de déci­sion.

Le jaune tout seul stimule de trop le système nerveux. Par contre, avec du bleu ou avec du violet, ça donne une asso­cia­tion tout simple­ment magni­fique ! J’ai peint ma chambre à coucher en bleu avec du jaune et je suis très satis­faite de l’am­biance qui y règne.

Le vert avec du jaune est assez sympa aussi, malgré qu’on décon­seille cette asso­cia­tion en feng-shui. Dans la chambre d’en­fant, j’ai mis du vert pomme avec du jaune soleil et fran­che­ment, la aussi, l’am­biance est très réus­sie !

Dans ma maison, cette couleur se retrouve dans la majo­rité des pièces … Les excep­tions sont le WC, la salle de bains et l’en­trée.

 

L’orange

Cette couleur semble être le juste milieu entre le rouge et le jaune, ni trop zen, ni trop stres­sante. Couleur chaude, l’orange symbo­lise des récoltes abon­dantes, l’été, les rayons du Soleil, les feuillages colo­rés d’au­tomne, le Soleil levant et le Soleil couchant.

automne

Malgré tout le bien être que cette couleur procure, elle ne fait pas partie de la gamme des couleurs de feng-shui.

L’orange garan­tit une ambiance chaleu­reuse et confor­table dans votre maison. Légè­re­ment sensuelle, elle incite à la tendresse. L’orange est vif, mais pas violent.

Par rapport à nous, l’orange nous ravive la bonne humeur et combat la dépres­sion. C’est un excellent vecteur de récon­ci­lia­tion. L’orange a égale­ment des vertus relaxantes et éveille nos sens, sans pour autant créer de tension nerveuse. L’orange est égale­ment une source de créa­ti­vité.

Je conseille cette couleur avant tout dans le salon, la salle a manger et la chambre à coucher et il n’y a pas vrai­ment de pièces où il faudrait l’évi­ter !

 

Les couleurs froides

Le bleu

Cette couleur froide symbo­lise avant tout une infi­nie profon­deur, comme le ciel et l’océan, mais aussi le compor­te­ment réflé­chi, le contrôle de soi, la pureté, la spiri­tua­lité, l’es­pace, l’équi­libre, l’hy­giène, le froid, …

la-mer

En feng-shui, il y a aussi l’ins­pi­ra­tion, l’in­tui­tion, la constance, la sagesse, l’ini­tia­tion et le perfec­tion­ne­ment, qui s’ajoutent dans la grande liste des symboles !

En astro­lo­gie, cela dépend … Le bleu clair est lié à la planète Uranus, tandis qu’un bleu plus foncé, plus profond est plutôt lié à la planète Jupi­ter.

Les proprié­tés du bleu diffèrent fort de celles des couleurs chaudes: il agran­dit les pièces, éloigne les formes.

Et pour l’homme, le bleu repousse les mauvaises ondes, libère la respi­ra­tion, donne de l’équi­libre, du bien-être, la bonne humeur, la relaxa­tion.

Les nuances claires repoussent les angoisses. La nuance turquoise faci­lite la commu­ni­ca­tion.

On peut asso­cier le bleu avec :

  • le blanc pour un effet rafraî­chis­sant
  • le jaune pour un effet éner­gi­sant
  • le vert. Le bleu sera en haut, comme le ciel et le vert – en bas, comme la Terre. C’est très utilisé en feng-shui.

Toutes les pièces d’eau, ainsi que celles pour la relaxa­tion ou la médi­ta­tion sont parfaites pour cette couleur. Dans le salon ou une salle de réunion, préfé­rer les teintes turquoises.

Pour la chambre à coucher, le choix du bleu est déli­cat: d’un côté, il nous garan­tit un sommeil profond et relaxant, mais de l’autre côté, il peut avoir des consé­quences moins gaies sur la commu­ni­ca­tion du couple.

Une petite fontaine dans des pièces bleues confirme encore davan­tage ce style aqua­tique et relaxant. Des décors en boise­rie et à conno­ta­tion mari­time peuvent égale­ment y trou­ver leur place !

 

Le vert

En vérité, le vert n’est pas vrai­ment une couleur froide … C’est plutôt une couleur ambi­guë, car elle résulte d’un mélange d’une couleur chaude, le jaune, et d’une couleur froide, le bleu.

feuilles-vertes

Et c’est ainsi qu’un vert bleuté sera plus froid, tandis qu’un vert jaunâtre sera plus chaud.

Le vert symbo­lise avant tout la nature, l’herbe, la fraî­cheur, la crois­sance, l’es­poir, la ferti­lité, la régé­né­ra­tion et le nouveau départ. En astro­lo­gie, il est lié à la planète Vénus.

En feng-shui, l’in­tel­li­gence, la force du prin­temps, le renou­veau, la recherche, la germi­na­tion, la créa­ti­vité, la richesse d’es­prit et le courage d’en­tre­prendre s’ajoutent.

Le vert rafraî­chit, donne le confort natu­rel, favo­rise la vita­lité, main­tient la tempé­ra­ture du corps basse. Il repousse, tout comme le bleu les mauvaises ondes. Il capte égale­ment l’éner­gie solaire, qui est notre éner­gie vitale.

Le vert c’est la plus relaxante des couleurs. Elle a un énorme effet posi­tif sur le système nerveux. Elle donne géné­reu­se­ment la séré­nité et l’har­mo­nie avec son soi.

Le vert est magni­fique dans une cuisine, où il apporte sa part de fraî­cheur. Je le trouve parti­cu­liè­re­ment joli, asso­cié avec du jaune. Les lieux de passage, des pièces pour la médi­ta­tion, ainsi que des salles de sport peuvent égale­ment être tein­tées dans cette couleur. Pour les bureaux, des salles de réunion, des chambres d’en­fants ou des salles de loisirs créa­tifs, il n’y a pas de conte-indi­ca­tions non plus.

On peut égale­ment asso­cier le vert avec du brun clair pour obte­nir un inté­rieur campa­gnard. Effet pur, apai­sant et relaxant assuré !

Cette couleur est telle­ment posi­tive, qu’on peut en abuser !

 

Le violet

Tout comme le vert, le violet est une couleur ambi­guë, consti­tuée d’une couleur chaude et d’une couleur froide. Le pourpre sera plus chaud, le violet bleuté – plus froid.

Le violet symbo­lise la modes­tie et la discré­tion, le mystique et le secret, la mélan­co­lie et la tris­tesse, la légè­reté et la sensi­bi­lité, la créa­ti­vité et la spiri­tua­lité.

En feng-shui, cette couleur fait égale­ment réfé­rence à l’im­ma­té­riel.

A l’in­té­rieur de la maison, elle a tendance à rétré­cir les pièces et à procu­rer une ambiance triste. Donc, utili­sons la en petite quan­tité. Car à côté de ça, elle a aussi des vertus calmantes et apai­santes.

crocus-jaune-et-violet

Les asso­cia­tions, qui lui vont parti­cu­liè­re­ment bien sont le violet et le blanc, le violet et le gris argenté et le violet et le jaune vif. Il faut oser cette dernière asso­cia­tion très chaleu­reuse, gaie et agréable.

Les pièces de médi­ta­tion et des ateliers créa­tifs sont les pièces numéro un à teindre en violet. Dans le salon et la salle à manger, c’est égale­ment possible de créer une ambiance fort sympa­thique.

Ne pas oublier de l’user avec modé­ra­tion et tout se passera très bien !

 

Les couleurs douces

Le rose

Cette couleur douce est en fait du rouge mélangé à du blanc. Le rose symbo­lise l’amour, la fidé­lité, le roman­tisme, la tendresse et la fémi­nité.

En feng-shui, on retrouve égale­ment de symboles comme la sensua­lité, l’amour char­nel et le statut céli­ba­taire.

Les pièces intimes, comme la chambre à coucher et la salle des bains sont tout indiquées pour cette couleur. En revanche, je ne la mettrais pas dans le salon, la salle à manger ou au bureau !

chambre-rose

 

Couleurs sombres

Le marron

Cette couleur a une des symbo­liques les plus désa­gréables avec les conno­ta­tions comme la décom­po­si­tion, la dégra­da­tion et la mort.

Le feng-shui, lui, se réfère à travers le brun à l’im­mo­bi­lisme, la persis­tance du passé et les racines.

En gros, une couleur à éviter. De plus, dans notre maison, elle va absor­ber toute la gaieté de la pièce, atté­nuer la lumière et compri­mer les dimen­sions. Dites adieu à la bonne humeur !

C’est drôle, car je repense au salon de la maison, que j’ha­bi­tais à Liège … Les murs étaient bruns foncés, avec des panneaux en bois, en fait. Eh bien, je ne me suis jamais sentie bien dans ce salon. J’avais toujours envie d’al­ler ailleurs, ou, encore mieux, aller faire un tour dehors ! Avec le recule, je me dis que la couleur brune y est pour quelque chose !

Les seuls éléments auto­ri­sés dans cette couleur sont les meubles anciens en bois ciré. Pas de tissus d’ameu­ble­ment, ni de bibe­lots !

 

Les couleurs neutres

Le blanc

Le blanc symbo­lise l’es­pace infini et aéré. Il est consi­déré, au même titre que le noir, comme une non- couleur, car il absorbe toutes les couleurs.

hiver

Cette non-couleur véhi­cule de nombreux symboles : l’hy­giène, la légè­reté, le jour, la paix, la fraî­cheur, l’in­no­cence, la neige, … En feng-shui, c’est plutôt la pureté et la justice. La liste de toutes ces asso­cia­tions est longue !

En astro­lo­gie, cette couleur est liée à la Lune.

A l’in­té­rieur, le blanc allège les couleurs, rend la pièce lumi­neuse et fraîche. Il y a égale­ment un effet de dila­ta­tion et ainsi la pièce nous paraît plus grande !

Pour nous, cette couleur véhi­cule la bonne humeur et donne l’impres­sion de pureté, de séré­nité et de confiance. Elle apaise et détend, ce qui fait que c’est une couleur très prisée dans le style zen ! En plus elle est très facile à asso­cier avec n’im­porte quelle autre couleur.

Pour quelles pièces convient-elle tout parti­cu­liè­re­ment ? Avant, tout, je dirais pour les pièces d’eau, comme les toilettes, la salle de bains. Dans l’en­trée elle est égale­ment très béné­fique, car elle puri­fie les éner­gies qui rentrent et sortent.

 

Le noir

Il s’agit d’une couleur sombre, qui symbo­lise la mort, le silence, les ténèbres et la nuit. En feng-shui, elle repré­sente l’in­tros­pec­tion, le repli sur soi, l’im­mo­bi­lité créa­trice, mais aussi la manque d’es­poir et l’hu­mi­lité.

la-pleine-lune

Dans la maison, cette non-couleur, qui reflète toutes les autre couleurs, atté­nue la lumière et comprime les espaces.

Chez les gens, elle anni­hile la vita­lité et la bonne humeur. L’am­biance qui se crée est menaçante, angois­sante.

Mais tout n’est pas aussi noir si on l’uti­lise avec des asso­cia­tions:

  • Le noir avec du blanc permet de créer un style très chic et raffiné;
  • Le noir brillant, lui, est très prisé en déco moderne;
  • Des tâches ou des contours de noir peuvent égale­ment donner un contraste très sympa, mettre certains éléments en valeur.

On a donc bien compris, que telle quelle, cette couleur ne convient à aucune pièce. En revanche, en petites doses ou brillante, elle devient bien­ve­nue partout, car, comme le blanc, elle s’as­so­cie sans problème avec n’im­porte quelle autre couleur sans perdre en harmo­nie.

La règle numéro un avec le noir est donc la modé­ra­tion !

 

Le gris

Le gris, mélange de blanc et de noir est une couleur neutre par excel­lence. Elle symbo­lise l’in­tel­li­gence et la mono­to­nie.

perroquet-gris-du-gabon

En feng-shui – l’ex­pé­rience, le calme ances­tral et la sagesse.

Dans votre inté­rieur, elle risque de géné­rer une ambiance triste et mono­tone. Par contre, une couleur vive peut mettre le gris en valeur !

Cette couleur peut conve­nir aux salles de médi­ta­tion, aux biblio­thèques remplies de livres anciens et aux salles avec les œuvres d’art, qui seront on ne peut plus en valeur sur ce fond gris !

 

Un peu de feng-shui

Les règles de compo­si­tion dans le feng-shui m’in­ter­pellent, car des fois, il m’ar­rive d’exa­gé­rer avec une couleur que j’aime !

C’est ainsi que le couleur domi­nante devrait repré­sen­ter 60% de la pièce. On peut, par exemple la retrou­ver sur les 3 des 4 murs, les stores et quelques éléments du mobi­lier.

La couleur inter­mé­diaire, elle, occu­pera 35% de la pièce. Par exemple, les cana­pés et quelques acces­soires.

Pour finir, on va mettre 5% d’accents de couleur. Dans ce cas, il s’agira de quelques acces­soires, comme les lampes, les vases, les tapis ou les cous­sins, les fleurs, les appliques, …

Je conseille, suite à ma propre expé­rience d’avoir égale­ment un espace mini­ma­liste et dégagé. Ca faci­lite le nettoyage, mais pas que … La raison plus ésoté­rique est que de cette façon, les éner­gies vont bien mieux circu­ler dans votre maison ! Et cela peut vous éviter de faire le nettoyage éner­gé­tique de la maison trop souvent!

Il y a égale­ment moyen, selon le feng-shui de faire un alliage bico­lore et de jouer sur les nuances des deux couleurs.

 

Sur ce, mon article se termine.

J’es­père qu’il vous inspire pour refaire un peu de déco et de vous sentir mieux chez vous.

Vous aimer cette façon d’amé­na­ger l’in­té­rieur ou vous préfé­rez faire autre­ment ? Quelle est votre couleur préfé­rée ? Racon­tez-moi tout dans les commen­taires !

Et, bien sur, parta­gez cet article avec vos amis. Inscri­vez-vous égale­ment à la news­let­ter de mon blog pour ne plus rien rater !

A bien­tôt sur elena­rou ! Que la Force soit avec vous !

Relevez mon défi santé de 30 jours
et recevez 5 premières vidéos gratuitement !
Laisser un commentaire
:p :-p 8) 8-) :lol: =( :( :-( :8 ;) ;-) :(( :o: :o(