Mes 24 méthodes préfé­rées et véri­fiées pour deve­nir plus intel­li­gent

Auteur:
Catégorie: Se perfectionner

 

Salut les amis ! Je suis contente de vous voir sur mon blog !

Aujourd’­hui, je vais parta­ger avec vous mes meilleures méthodes si vous voulez savoir comment deve­nir plus intel­li­gent.

En effet, si on n’est pas satis­fait de ses apti­tudes, alors natu­rel­le­ment, on cherche à les amélio­rer ! Et la clé du succès est de ne jamais être satis­fait ! Après tout, on peut toujours faire mieux … et quand on n’y est, il y a encore mieux !

Libé­rons-nous de nos limites !

 

personnalite-libre

 

J’uti­lise toutes ces méthodes régu­liè­re­ment dans ma vie et je suis convain­cue que les avoir inté­gré dans mes habi­tudes mes fait le plus grand bien.

 

1. Prenez des notes

Lorsque je lis, lorsque j’écoute un audio­book ou un docu­men­taire, …

C’est une excel­lente idée de noter les idées clés de ce qu’on a lu. Premiè­re­ment, on garde un excellent résumé d’un ouvrage plus long et en reli­sant les passages, on se souvient du reste. Deuxiè­me­ment, du fait qu’on a une mémoire audi­tive, visuelle et kines­thé­sique, on utilise les 2 dernières lorsqu’on écrit et les 3 s’il s’agit d’un audio­book ! Cela permet une mémo­ri­sa­tion bien plus effi­cace !

Et pour termi­ner, les mouve­ments qu’on fait avec la main lorsqu’on écrit sont extrê­me­ment complexes et activent certaines zones du cerveau.

 

2. Jouez des jeux de réflexion

Des jeux, qui vous procurent du plai­sir et qui vous font réflé­chir, il y en a plein ! Certains vont dire:  » Jouez aux échecs ! « . Mais person­nel­le­ment, je ne suis pas folle des jeux de stra­té­gie. Disons que c’est une ques­tion de goût, car je trouve qu’il ne faut pas trop se forcer à faire quelque chose qu’on n’aime pas. Person­nel­le­ment, je préfère le Tétris, le Blokus et le Cluedo ! Et vous, quels jeux sont dans votre top 3 ?

Bien sur, il faut bien faire la distinc­tion, car des fois on n’aime pas parce que ça nous ennuie, et des fois, parce qu’on ne réus­sit pas bien … Dans ce second cas, ça peut valoir la peine de se moti­ver, car c’est en pratiquant qu’on va s’amé­lio­rer !

 

3. Jouez avec des casse-tête

rubik-cube

Le Rubik’s cube est un grand clas­sique et il me plaît bien. Si ce n’est pas votre cas, il y a moyen de trou­ver plein de casse têtes sur le net, ainsi que des Sudoku et des Logi­grilles chez votre marchand de jour­naux !

 

4. Démo­lis­sez les stéréo­types

Cons­trui­sez votre propre opinion ! A quoi bon de penser comme tout le monde ?

Pour cela, bien sur, il va falloir se mettre à la réflexion et à philo­so­phie ! Vous avez lu un bouquin ou une histoire à votre gamin ? Médi­tez dessus, cher­chez le sens profond ! Vous avez été au cinéma avec des amis ? Lancez un débat autour du film ! Vous vous bala­dez dans la nature ? Posez vous les ques­tions exis­ten­tielles, biolo­giques, écolo­giques, … celles qui vous motivent le plus ! Car ainsi, vous réflé­chi­rez et analy­se­rez les choses avec plai­sir !

promenade-en-velo-nature

Faites en une habi­tude de tous les jours !

 

5. Allez régu­liè­re­ment aux événe­ments et aux sémi­naires

C’est une occa­sion d’ap­prendre plein de choses et souvent un sémi­naire équi­vaut à la lecture de plein de bouquins ! S’il est bien fait, le confé­ren­cier rassemble le meilleur de ses lectures !

C’est égale­ment une occa­sion de faire de superbes rencontres et de pratiquer ce qu’on a appris.

Selon moi, un bon sémi­naire c’est un sémi­naire, où il y a beau­coup de pratique !

 

6. Lisez des livres

Cela va de soi, que les livres sont une source de nouvelles idées et qu’ils peuvent modi­fier notre façon de voir les choses. Bien sur, je recom­mande tout parti­cu­liè­re­ment des livre de déve­lop­pe­ment person­nel, même si dans n’im­porte quel livre, il peut y avoir une idée, qui va débou­cher sur une prise de conscience.

La règle la plus juste serait: suivez votre ressenti, faites confiance à la Force, jeune pada­wan.

 

7. Appre­nez tous les jours quelque chose de nouveau

Des idées, il y en a plein:

  • des docu­men­taires
  • des maga­zines
  • des livres
  • des sémi­naires
  • des discus­sions avec des gens
  • inter­net
  • des visites
  • des voyages

Cher­chez à décou­vrir des nouvelles choses, car c’est ainsi que vous aurez le plus de chances de trou­ver votre voca­tion !

 

8. Faites de l’art: dessin, sculp­ture, musique, …

Les apti­tudes créa­tives sont diffé­rentes pour chacun, certains ont plus d’af­fi­ni­tés avec la musique, d’autres pour le dessin et la pein­ture. Ce genre de talent peut se déve­lop­per avec la pratique.

Mais, dans tous les cas, ce genre d’ac­ti­vi­tés, activent des zones bien précises au niveau du cerveau. Donc, il se déve­loppe !

artiste-peintre

 

9. Tenez un blog

Vous me direz: « Mais c’est facile de tenir un blog … » Détrom­pez-vous ! Publier du contenu de qualité est un travail de longue haleine, qui néces­site d’être curieux de nature et de lire beau­coup. Il met en marche des apti­tudes de synthèse, de réflexion, d’écri­ture, … Il y a égale­ment du travail d’ima­gi­na­tion et d’ar­tiste pour la photo­gra­phie et pour le choix des illus­tra­tions … Parfois même un peu de Photo­shop !

 

10. Faites du sport

Le sport lui même ne stimule pas les apti­tudes intel­lec­tuelles, mais il permet au cerveau de swit­cher sur une acti­vité autre qu’in­tel­lec­tuelle. En se chan­geant les idées, vous revien­drez ensuite bien plus frais vers vos acti­vi­tés céré­brales !

ping-pongfektiv­nost’

De plus, l’ef­fort active le méta­bo­lisme du corps et permet d’éli­mi­ner les toxines. Et comme vous le savez surement:

Un esprit est d’au­tant plus sain, qu’il se trouve dans un corps sain !

 

11. Repo­sez-vous

Lorsque vous travaillez, il est indis­pen­sable de faire des pauses pour rester effi­cace plus long­temps ! Ça peut être du sport, mais aussi une simple petite prome­nade ou une bonne petite pause jus ou café, selon ce que vous préfé­rez !

cafe

 

12. Mangez saine­ment

Toujours dans l’es­prit de la cita­tion « Un esprit sain dans un corps sain ». Plus vous mange­rez saine­ment, et mieux vont se dérou­ler tous les proces­sus biochi­miques dans votre orga­nisme !

Si vous mettez de la qualité dans votre corps, vous rece­vrez de la qualité, si vous mettez de la crasse, vous aurez de la crasse !

Le corps est un ensemble, et donc, on en prend soin dans sa tota­lité, dans son inté­gra­lité !

 

13. Détoxi­fiez votre orga­nisme

Tout le monde fait, à un moment ou un autre de sa vie, de petites folies alimen­taires ou autres encore … Cela génère des toxines dans votre orga­nisme et il lui faut des fois un coup de main pour en venir à bout !

En faisant des cures de détoxi­fi­ca­tion régu­liè­re­ment, vous permet­trez à votre corps de fonc­tion­ner mieux pendant long­temps. Et comme le corps est un ensemble …

 

14. Commu­niquer avec des personnes inté­res­santes et posi­tives

Il y a énor­mé­ment de personnes inté­res­santes et posi­tives sur Terre, quel que soit le pays, quel que soit le conti­nent … Pour les rencon­trer, allez à des événe­ments cultu­rels, inscri­vez-vous dans des clubs, allez aux sémi­naires, …

Et vous, où êtes vous allés pour rencon­trer des bons amis, avec qui vous avez plein d’atomes crochus ?

 

15. Libé­rez-vous

liberte

Faites le choix d’être vous-même ! N’es­sayez pas de ressem­bler à quelqu’un !

Ne vous compa­rez à personne, car chacun a une vie et un parcours très diffé­rents !

Alors, compa­rer les gens revien­drait à compa­rer des pommes avec des fraises !

C’est peut être impor­tant au niveau du déve­lop­pe­ment person­nel, mais au niveau de l’in­tel­lect, qu’est que ça peut bien m’ap­por­ter me direz vous ? Et bien, pour être soi-même, il faut faire pas mal de choix, person­nels. Et quand quelqu’un vous deman­dera « Pourquoi ? », il faut pouvoir répondre autre chose que « Tout le monde fait ça ! ». Du coup, il faudra bien remuer votre matière grise !

 

16. Pratiquez la médi­ta­tion

La médi­ta­tion, tout comme le sport, permet de swit­cher d’une acti­vité de type intel­lec­tuel à un autre type d’ac­ti­vité. Il existe de nombreuses tech­niques diffé­rentes, mais le but recher­ché est toujours le même:

Se relaxer et mettre la fin au moulin à pensées !

 

17. Voya­gez

Se retrou­ver à un nouvel endroit, dans des circons­tances qui sortent tota­le­ment à l’ha­bi­tude peut être très enri­chis­sante. Cette situa­tion est très propice aux nouvelles idées, à des prises de conscience, à des sauts quan­tiques !

En plus de ça, en géné­ral, c’est égale­ment très agréable. Donc, il ne faut pas s’en priver !

 

18. Posez des ques­tions

question

Quand on ne comprend pas clai­re­ment quelque chose, la meilleure solu­tion est de poser les ques­tions. Tant pis si on paraît idiot ! Après tout ce n’est que tempo­raire ! Une fois qu’on a la réponse, on est plus instruit, on a une meilleure compré­hen­sion du phéno­mène et donc on peut mieux réflé­chir au phéno­mène concerné !

 

19. Buvez suffi­sam­ment d’eau

L’eau est capi­tale pour le bon fonc­tion­ne­ment de l’or­ga­nisme et aucune bois­son ne pourra jamais riva­li­ser avec elle ! Toute bois­son sera consi­dé­rée comme nour­ri­ture et sera digé­rée, tandis que l’eau, elle, sera utili­sée par l’or­ga­nisme pour le trans­port des éléments nutri­tifs partout dans le corps. Grâce à l’eau, le sang garde sa flui­dité pour le trans­port opti­mal !

Elle joue égale­ment un rôle dans l’éli­mi­na­tion des toxines.

Bien sur, l’idéal c’est de choi­sir une eau de grande qualité pour un maxi­mum de bien­faits:

  • l’eau distil­lée, struc­tu­rée et vivante c’est le top du top
  • sinon, l’eau de fonte de glacier
  • et ensuite, une eau bien filtrée

 

20. Dormez bien et suffi­sam­ment

Quand on s’est bien reposé, les idées sont beau­coup plus claires ! Person­nel­le­ment, je suis une lève tôt et j’adore me lever entre 4 et 6 heures du matin !

C’est le moment où mes pensées sont les plus profondes et intenses. C’est le moment le plus produc­tif de la jour­née !

 

21. Balan­cez votre télé

tele-poubelle

Avez-vous vrai­ment besoin de ces émis­sions, de ces séries et de ces mauvaises nouvelles ? Est-ce que les regar­der chan­gera votre vie ? Non …

Mais, par contre, ne plus les regar­der peut faire des véri­tables miracles ! Arrê­tez de fixer ces écrans comme une bande de zombies pendant quelques jours, regar­dez la diffé­rence, ouvrez-vous au monde qui vous entoure ! La vie c’est autre chose que d’ob­ser­ver les autres passi­ve­ment, les fesses plon­gées dans le fauteuil ! Du moins, si on tient à ce que notre vie devienne un chef d’oeuvre !

Perso, je n’ai plus de télé depuis envi­ron 8 ans et plus de télé­dis­tri­bu­tion depuis que j’ai quitté mes parents ! Je n’ai jamais vu d’uti­lité dans ces choses ! Et vous, quelle utilité y voyez vous ? Ou pas ?

Avant, on regar­dait des DVD avec la télé, mais depuis qu’elle est morte, on s’est aperçus que l’or­di­na­teur et une bonne connexion à inter­net suffisent large­ment. Au moins, on choi­sit ce que l’on veut lire ou voir et quand on va fermer l’on­glet ! Il y a beau­coup plus de poten­tiel et de possi­bi­li­tés !

 

22. Virez les mauvaises habi­tudes

Vous fumez ? Vous consom­mez des bois­sons alcoo­li­sées ?

fumer-nocif

Sachez que, malgré tout le plai­sir que ça peut vous procu­rer, votre cerveau, lui, crie au secours à chaque gorgée !

Une fois de plus, le choix vous appar­tient, mais si vous voulez plus de la vie, ça vaut peut être la peine de vous poser la ques­tion sur les prio­ri­tés … une santé de fer et un esprit lucide ou un plai­sir éphé­mère ?

 

23. Ecou­tez de la musique clas­sique

L’in­fluence de la musique clas­sique sur nos capa­ci­tés intel­lec­tuelles n’est plus à démon­trer … Elle génère des vibra­tions extrê­me­ment béné­fiques et cura­tives dans notre orga­nisme. Mais, assez parlé ! Si on écou­tait un beau petit morceau ou deux …

J’aime beau­coup le « Lacri­mosa » de Mozart:

 

Le lac au clair de lune (du lac des cygnes) de Tchaï­kovsky:

 

Et aussi, un air plus enjoué de Strauss, « Die Fleder­maüs »:

Alors, lequel préfé­rez-vous ? A moins que vous en avez un autre en tête ? N’hé­si­tez pas à parta­ger votre avis dans les commen­taires !

 

24. Posez-vous des ques­tions construc­tives

Quand vous avez un souci, que faites-vous ? Je suis sure que vous faites comme moi: vous cher­chez une solu­tion à votre problème ! A titre d’in­for­ma­tion, je signale quand même qu’il existe aussi des personnes qui, au lieu de faire cela, se plaignent sur tout et sur tout le monde … leurs parents, leur patron, le gouver­ne­ment, … sauf sur eux-mêmes, en fait !

La prise de ses respon­sa­bi­li­tés et la recherche des solu­tions aux problèmes est une excel­lente nour­ri­ture pour votre intel­lect. Je ne dis pas qu’il faut aller jusqu’à cher­cher des ennuis, mais quand il y en a, profi­tez-en pour en tirer du posi­tif !

 

Sur ce, mon article se termine ! J’es­père qu’il vous a plu … Et vous, avez-vous des méthodes bien à vous pour boos­ter votre intel­li­gence ? Je serais ravis d’échan­ger à ce sujet dans les commen­taires !

N’hé­si­tez pas, non plus, de vous inscrire à la news­let­ter et de parta­ger cet article avec vos amis !

A bien­tôt sur elena­rou ! Que la Force soit avec vous !

Téléchargez gratuitement mon e-book
"Comment devenir une SUPER personnalité"
Laisser un commentaire
:p :-p 8) 8-) :lol: =( :( :-( :8 ;) ;-) :(( :o: :o(