Ma méthode infaillible pour se débar­ras­ser des verrues

Auteur:
Relevez mon défi santé de 30 jours
et recevez 5 premières vidéos gratuitement !

 

Chers lecteurs de mon blog, je vous salue !

Aujourd’­hui, je mets le zoom sur les verrues. Il y a peu de temps, j’ai aidé mon fils à se débar­ras­ser de sa verrue à la main. J’ai égale­ment utilisé cette méthode pour la verrue de mon pied et ça a marché comme sur des roulettes !

Je vais donc parta­ger ma méthode avec vous aujourd’­hui ! Mais avant cela, voyons ce que sont les verrues …

 

 

Qu’est-ce qu’une verrue ?

C’est une forma­tion cuta­née bénigne, causée par le papil­lo­ma­vi­rus. Elle est d’ori­gine virale, ce qui veut dire que le virus est malheu­reu­se­ment en vous ! La plupart des gens en sont conta­mi­nés.

Donc, même si vous réus­sis­sez à élimi­ner la verrue, le phéno­mène pour­rait réci­di­ver, car virer une verrue veut dire élimi­ner un symp­tôme et non régler la cause de son appa­ri­tion ! Soyez donc vigi­lants quant à l’ap­pa­ri­tion de verrues ailleurs après les avoir vain­cues !

Pour le même prix, certaines personnes peuvent être porteuses du virus sans jamais avoir de mani­fes­ta­tions exté­rieures.

Comment iden­ti­fier une verrue ? Ce sont des forma­tions cuta­nées arron­dies et un peu suréle­vées par rapport au niveau de la peau, mais avec des racines, qui peuvent aller assez profon­dé­ment dans l’épi­derme. Elles peuvent être clai­re­ment déli­mi­tés ou pas. Souvent, elles sont plus dures que le reste de l’épi­derme.

 

Types de verrues

Il y a 3 types de verrues prin­ci­paux :

  • les verrues ordi­naires qu’on trouve, par exemple, sur les mains. Il s’agit de forma­tions durcies et suréle­vées, géné­ra­le­ment de 1 à 10 mm. Elles peuvent subi­te­ment dispa­raître d’elles-mêmes, mais cela peut prendre long­temps.
  • les verrues plates : des verrues toutes plates et clai­re­ment déli­mi­tées, s’éle­vant un peu au dessus du niveau de la peau. Appa­raissent souvent chez les enfants et les jeunes gens;
  • les verrues plan­taires : une variété de verrue ordi­naire, mais qui se forme sur la plante des pieds. Souvent, elles peuvent être plusieurs et atteignent souvent des personnes, qui ont tendance à trans­pi­rer des pieds. Elles peuvent être très doulou­reuses.

Il existe aussi des verrues, qui peuvent appa­raître sur le visage et sur des organes sexuels.

 

Comment préve­nir l’ap­pa­ri­tion des verrues ?

  • Il y a un risque de conta­mi­na­tion dans les lieux publics. Tout objet peut être conta­miné par le germe de ce virus, mais le risque est encore plus grand dans des lieux, tels que les piscines, les saunas, …;
  • Lavez vos mains avec soin après le contact avec les gens, et surtout s’ils ont des verrues;
  • Évitez de porter des chaus­sures en matière synthé­tique, car elles font davan­tage trans­pi­rer des pieds. Quand il fait chaud, préfé­rez des chaus­sures ouvertes, qui laissent les pieds s’aé­rer;
  • Evitez aussi des chaus­sures serrantes;
  • Et bien sur, la règle la plus impor­tante : menez un mode de vie sain pour garder votre immu­nité au top. Avec une immu­nité forte, tout virus sera détruit par notre petite armée inté­rieure !

 

Comment soigner une verrue de manière natu­relle ?

Je retiens les 3 repré­sen­tants du monde végé­tal, qui m’ont énor­mé­ment aidé dans mon combat contre ces vilains boutons :

  • la chéli­doine : on prélève une tige et on applique le suc jaune, carac­té­ris­tique de la plante sur la verrue. Cette méthode peut paraître inef­fi­cace, car elle néces­site le trai­te­ment quoti­dien. Sans cette condi­tion, elle pour­rait ne pas donner de résul­tat attendu.
    Quand vous appliquez le suc de la chéli­doine sur la verrue, vous remarque­rez qu’elle va brunir. C’est un signe que le suc agit et que la racine de la verrue se meurt;
  • le citron : il faut couper une rondelle et l’at­ta­cher sur la verrue pour la nuit. Répé­tez pendant une semaine entière;
  • l’ail : faites la même procé­dure qu’a­vec le citron.

Je vous conseille d’al­ter­ner les 3 méthodes régu­liè­re­ment. Et n’ou­bliez pas, les méthodes natu­relles de guéri­son marchent très bien et n’ont pas les effets secon­daires et les prix des médi­ca­ments ! La seule chose qui vous est deman­dée est un peu de persé­vé­rance !

 

Sur ce, mon petit article touche à sa fin ! Prenez bien soin de vous, cher lecteur !

N’hé­si­tez pas à parta­ger vos expé­riences avec les verrues dans les commen­taires ! Et parta­gez cet article avec vos amis, afin de les aider aussi !

A bien­tôt sur elena­rou. Que la Force soit avec vous !

Relevez mon défi santé de 30 jours
et recevez 5 premières vidéos gratuitement !
Laisser un commentaire
:p :-p 8) 8-) :lol: =( :( :-( :8 ;) ;-) :(( :o: :o(