Liste d’ali­ments, qui font partie du menu d’un crudi­vore

Auteur:
Relevez mon défi santé de 30 jours
et recevez 5 premières vidéos gratuitement !

 

Hello les amis !

On m’a souvent posé la ques­tion : mais qu’est-ce que tu mange en étant crudi­vore ? Alors, je me suis dite que ce sera utile que je vous fasse part de ma liste d’ali­ments crus auto­ri­sés !

Vous verrez que ce n’est pas le choix qui manque et qu’il est très facile de se réga­ler au cru, une fois qu’on connaît bien les spéci­fi­ci­tés !

Ma liste est bien sur adapté pour les pays du climat tempéré, avec des saisons.

Pour plus d’ordre et de struc­ture, j’ai subdi­visé tout en caté­go­ries.

 

1. Les fruits

Connais­sez-vous quelqu’un qui n’aime pas les fruits, bien sucrés et bien murs ? Moi non, mais si vous trou­vez cet être étrange, montrez-le moi ! :p

fruits murs banane ananas pamplemousse avocat

Les fruits sont sucrés, parfu­més, jolie et attirent tout le monde. Et pas que les crudi­vores ! Ils four­nissent des sucres légers, qui nous donne de l’éner­gie et des vita­mines à gogo !

Mes fruits préfé­rés sont les fraises, les fram­boises, les pastèques, les melons, les grenades, les bananes, les cerises, les pêches, les necta­rines, les abri­cots, les mûres, les fruits d’amé­lan­chier, les groseilles à maque­reau, les cassis, les agrumes (oranges, manda­rines, pomé­los, citrons, …), les mangues, les fruits de la passion, les figues fraîches, les raisins muscat, les avocats, les poires, les pommes, les kakis, …

J’aime aussi beau­coup les fruits-légumes, comme la tomate, le concombre et le poivron jaune et rouge.

Je rêve aussi de voya­ger dans les tropiques pour dégus­ter plein de fruits exotiques mécon­nus, tels que le durian, le fruit du dragon, la goyave et le chéri­moya ! J’en oublie certai­ne­ment !

Et vous, quels fruits préfé­rez-vous ? Parta­gez-le dans les commen­taires !

 

2. Les fruits secs

Le meilleur moment pour s’en réga­ler – c’est l’hi­ver et le prin­temps, car à cette époque de l’an­née il y a peu de fruits frais !

Pour les rendre encore meilleurs et plus mous, on peut les trem­per dans de l’eau pure ou dans du jus de fruits (avec une petite épice en plus pour les plus gour­mands !)

fruits secs dattes figues pruneaux

Perso, j’adore les dattes de medjool, les figues, les pruneaux, les raisins de Corinthe, mais aussi des pommes, des ananas, des poires et des bananes séchées maison dans mon déshy­dra­teur !

Donc, des fruits séchés, on peut les ache­ter ou prépa­rer soi-même. Le plus impor­tant est d’évi­ter ceux, qui ont été trai­tés chimique­ment ou qui ont été cuits dans des fours indus­triels à haute tempé­ra­ture ! Ou encore, qui sont pleins d’huile ! Dans les maga­sins, c’est le cas de la majo­rité de l’as­sor­ti­ment ! Alors soyez vigi­lants ! La liste d’in­gré­dients doit conte­nir le fruit en ques­tion et c’est tout ! Normal, non ? :p

Une des meilleures façons de se procu­rer les bons ingré­dients, c’est d’al­ler voir sur le net. De plus en plus de webshops proposent des fruits séchés de qualité crue (séchés au Soleil ou à 42°C maxi­mum) !

 

3. Les légumes et les racines

Les légumes sont une nour­ri­ture excel­lente, surtout en période hiver­nale !

Les meilleurs selon mois sont les suivants : les carottes, les bette­raves, les panais, le céleri rave, le radis (rouge ou noir), le raifort, le brocoli, le chou chinois, la cour­gette, le poti­mar­ron, l’oi­gnon, …

Choi­sis­sez ceux que vous aimez le plus et réga­lez-vous !

légumes d'hiver

Certains légumes peuvent être lacto­fer­men­tés, ce qui vous procu­rera à la fois des bien­faits santé et ajou­tera de nouveaux goûts à votre menu ! Pour en savoir plus au sujet de la lacto-fermen­ta­tion, rendez-vous ici ! Mes conserves saines préfé­rées sont le chou et les corni­chons lacto­fer­men­tés !

 

4. Les noix et les graines

Ces aliments sont surtout néces­saires à ceux, qui ont peur de manquer de graisses et de protéines en passant au cru ! D’ailleurs, si cette peur vous pour­suit, consul­tez ma liste complète de protéines végé­tales et rassu­rez-vous.

Les graines et les noix font aussi bien plai­sir à ceux, qui aiment des choses, qui croquent !

Souve­nez-vous bien qu’il ne faut pas abuser de ces aliments ! Choi­sis­sez de retour les varié­tés non trai­tées et non chauf­fées. Préfé­rez-les dans leur coque : c’est plus natu­rel et moins cher !

Les noix de cajou sont, par exemple à pros­crire pour les crudi­vores, car elles sont toujours chauf­fées ! Elles font partie du fruit, appelé pomme de cajou, et sont toxiques à l’état cru !

Les meilleures noix pour moi sont les amandes, les noix de Grenoble et les noisettes. Je n’ou­blie pas non plus un aliment tropi­cal mais déli­cieux qu’est la noix de coco !

Je les aime tels quels, mais aussi sous forme de lait végé­tal et de crackers savou­reux, que je croque parfois avec une bonne salade !

Niveau graines, j’adore les graines de courge, de tour­ne­sol, de sésame et de lin !

Pour les rendre digestes, j’ai pris l’ha­bi­tude de les trem­per une nuit avant de les consom­mer ! Les graines de tour­ne­sol, je prends même le temps de les faire germer 1–2 jours et puis, elles servent d’ex­cel­lente base pour mes sauces, comme cette savou­reuse mayon­naise végane !

 

5. Les graines germées

Il s’agit de toutes les graines, que je peux faire germer grâce au trem­page + la germi­na­tion dans un germoir. Celles qu’on ne germe pas, il est haute­ment conseillé de faire trem­per !

Les germes sont une source extra­or­di­naire d’acides aminés et d’éner­gie d’une vie nais­sante ! Ne passez pas à côté de cette merveille de la nature ! Elle a tant de bien­faits à vous offrir !

Quelles graines peut-on consom­mer germées ?

  1. Les céréales : l’épeautre (blé sauvage), l’avoine, le seigle, le riz sauvage, le quinoa, le sarra­sin, le maïs, …
  2. Les graines : tour­ne­sol, lin, sésame, courge, char­don-marie, …

 

6. Les légu­mi­neuses

C’est la source de protéines N°1 que les végé­ta­riens et même les crudi­vores utilisent à la place de la viande. Cepen­dant, ils sont facul­ta­tifs pour réus­sir en crudi­vo­risme ! Si vous ne les aimez pas, ne vous forcez pas et foncez sur les graines et les noix !

Sous forme germée, ils sont, bien-sûr, infi­ni­ment plus sains qu’a­près 1 heure de destruc­tion par la cuis­son !

Perso, je n’aime que les pois chiches germés 1 jour (surtout pas plus, car ils attrapent un vilain goût « vert ») et les lentilles corail, surtout en soupe dhal d’ins­pi­ra­tion indienne, qui fait partie de mes fiches recettes toutes bonnes toutes crues, qui paraî­tront très prochai­ne­ment !

 

7. Les feuilles vertes comes­tibles

Les verdures se divisent en 2 grandes caté­go­ries : celles de culture et les sauvages comes­tibles. En tout cas, elles ne se limitent pas à du persil et des laitues ! Il y a une variété incroyable de formes et de goûts !

Les feuilles sauvages, quasi personne n’en mange, certains même rigolent en me voyant les consom­mer, mais à une certaine époque, on les tenait en bien plus grand respect !

Les verdures maison sont les suivantes :

  • les verdures des légumes racines (bette­rave, carotte, navet, radis, raifort, céleri, …);
  • les verdures de condi­ments, tels que l’ail et l’oi­gnon;
  • les salades (iceberg, laitue, feuille de chêne, romaine, …);
  • les feuilles (mâche, roquette, épinard, oseille, cres­son, …).

Les sauvages, il y en a beau­coup aussi : pissen­lit, plan­tain, ortie, trèfle, bour­rache, bleuet, capu­cine, souci, chéno­pode bon-Henri, feuilles de groseille et de vigne, de tilleul, …

Les feuilles vertes sont la meilleure source de micro­nu­tri­ments, elles renforcent tous nos organes et contri­buent à une excel­lente diges­tion. Mangez-en tous les jours à volonté ! Et en hiver, il y a toujours l’op­tion du séchage et de la congé­la­tion.

 

8. Les aromates

sacs de plantes sèches

Ces plantes superbes rendront vos salades excep­tion­nelles grâce à leur parfum et/ou leur goût relevé. De plus, elles permet­tront de faire la chasse aux para­sites dans les premiers moments de la vie de crudi­vore ! Mais les aromates ne se limitent pas aux verdures parfu­mées !

Il y a d’une part les verdures aroma­tiques : basi­lic, persil, aneth, coriandre, marjo­laine, sarriette, sauge, mélisse, menthe, cibou­lette, estra­gon, roma­rin, laurier, thym, origan, hysope, …

Et aussi des plantes condi­men­taires ou, autre­ment dit, des épices, telles que l’ail, le curcuma, le gingembre, le clou de girofle, la vanille, la noix de muscade, la moutarde, le piment de Cayenne, …

Pour finir, il y a aussi des tas de plantes bien­fai­santes à infu­sion : la camo­mille, l’eu­ca­lyp­tus, l’échi­na­cée, la menthe, la mélisse, l’églan­tier, le tilleul, … et des plantes savou­reuses à dévo­rer toutes crues, comme la stévia, l’aloé véra et les pétales de rose ou d’aca­cia !

N’ache­tez pas vos aromates secs au maga­sin, ils ont tous subi une cuis­son à haute tempé­ra­ture ! Préfé­rez les fraîches en pot ou au jardin ou séchez-en pour votre consom­ma­tion hiver­nale !

 

9. Les huiles de première pres­sion à froid

huile de première pression à froid

Les huiles de qualité sont les bien­ve­nues dans un régime cru. Elles rendent les repas plus calo­riques et nour­ris­sants. Certaines sont très saines, d’autres – un peu moins !

Les plus connues sont : l’huile de lin, d’olive, de pépins de courge, de tour­ne­sol, de pépins de raisins, d’ama­rante, de pignons de pin, de char­don-marie, de noix, de noisette, de pépins de pastèque et c.

Il y a beau­coup d’as­tuces pour choi­sir une huile de bonne qualité, mais j’en parle­rai dans un article séparé ! Inscri­vez-vous à la news­let­ter pour ne pas passer à côté !

 

10. Le miel et les produits de la ruche

Les miels aussi, il y en a de toutes les sortes : miel d’aca­cia, de tilleul, de sarra­sin, de lavande, de chêne, de fram­boise, … J’adore celui de lavande et de chêne ! Et vous, quel miel préfé­rez-vous ?

Au maga­sin, bien sur, vous trou­vez quasi toujours du miel de qualité médiocre, soit carré­ment indus­triel (qui n’a jamais connu d’abeille et qui n’est qu’une espèce de sirop sucré en fait), soit arti­sa­nal, mais toujours pasteu­risé !

Le pollen est un autre produit de la ruche extrê­me­ment sain, mais là aussi, la qualité doit être crue, sinon ça ne sert à rien !

Certains consomment aussi de la gelée royale, mais ce produit ne me paraît pas indis­pen­sable !

 

11. Les cham­pi­gnons

Tout le monde ne consomme pas les cham­pi­gnons après le passage au crudi­vo­risme. Le goût a un certain inté­rêt, surtout qu’on peut les mari­ner dans de l’huile avec de l’ail et des aromates. Mais je trouve que ces aliments sont à éviter, du moins à consom­mer avec modé­ra­tion.

Je ne parle pas de cham­pi­gnons indus­triels, mais bel et bien de cham­pi­gnons des bois, sauvages ! Et là, il faut vrai­ment bien s’y connaître avant de partir à la cueillette aven­ture !

Une chose à tenir bien en tête, les cham­pi­gnons ont tendance à accu­mu­ler en eux la pollu­tion, alors les endroits où vous irez en cher­cher doivent être des havres de nature éloi­gnées de la civi­li­sa­tion !

 

12. Les algues

algues

Là aussi, il y en a de deux sortes :

  • les algues d’eau douce, comme la spiru­line, la chlo­relle et la klamath, très riches en nutri­ments, acides aminés et haute­ment détoxi­fiantes. Voie royale si vous avez des carences;
  • et les algues marines, source d’iode et de micro-éléments et autres substances bien­fai­santes et précieuses ! En hiver, ajou­tez-en régu­liè­re­ment à vos salades et soupes !

Aujourd’­hui, beau­coup de personnes ont des carences d’iode, ce qui provoque des problèmes avec la glande thyroïde. Les algues peuvent vrai­ment être secou­rables dans ce cas de figure !

Des sortes d’algues, il y en a un petit paquet : wakamé, nori, dulse, arame, kombu, laitue de mer, spaghetti de mer, kelp, …

 

Voilà ma liste d’ali­ments santé et vita­lité ! Il ne faut rien de plus pour péter la forme à 100% ! Beau­coup de verdure, de fruits et de bons légumes, noix, graines, algues et épices ! Que du bonheur, haut en saveur !

Sur ce, je vous invite à rele­ver mon défi santé de 30 jours pour amener votre santé au top ! Ce défi convient à tous et contient une foule de conseils sains, à raison d’un par jour à inté­grer dans votre quoti­dien !

Parta­gez aussi l’ar­ticle sur les réseaux sociaux pour inspi­rer vos amis à amélio­rer les habi­tudes alimen­taires !

A bien­tôt sur elena­rou ! Que la Force soit avec vous !

Relevez mon défi santé de 30 jours
et recevez 5 premières vidéos gratuitement !
Laisser un commentaire
:p :-p 8) 8-) :lol: =( :( :-( :8 ;) ;-) :(( :o: :o(