Le nettoyage de foie: mes méthodes de détox ultra-effi­caces

Auteur:

 

Bonjour le amis et bien­ve­nue sur mon blog!

Aujourd’­hui, je vais parler du nettoyage du foie. Vous savez surement que cet organe joue un rôle énorme dans notre orga­nisme. Il le nettoie et pas que! Du coup, si vous rêvez d’avoir une santé parfaite ou presque et de battre tous les records de longé­vité, je vous recom­mande d’ac­cor­der une atten­tion toute parti­cu­lière à cet organe! Notre santé en dépend forte­ment!

En nettoyant votre foie, votre diges­tion va se norma­li­ser, vous avez davan­tage d’éner­gie à votre dispo­si­tion, les migraines s’en vont, la peau cesse d’être jaunâtre, votre peau devient plus lisse et le nombre de boutons et de points blancs (ou noirs) dimi­nue dras­tique­ment! Ce n’est pas tout! Vous deve­nez égale­ment beau­coup plus calme et maître de vous-mêmes!

Certaines personnes eurent des diagnos­tics épou­van­tables, les docteurs leur promet­taient qu’ils ne tien­draient même pas une année de plus. Ensuite, ils rencon­traient un guéris­seur compé­tent et nettoyaient leur orga­nisme par des méthodes natu­relles. Résul­tat de la course: en reve­nant à l’hô­pi­tal, les docteurs ne savaient dire plus qu’une chose… Erreur de diagnos­tic!

Ma jeunesse est passée aussi avec une mala­die assez désa­gréable: l’al­ler­gie. J’ai essayé des tas de médi­ca­ments, de crèmes pour la peau, des inha­la­teurs, … en vain! Ils ne guérissent pas, ils enlèvent juste les symp­tômes. Mais le problème persiste! De plus, tous ces médi­ca­ments empoi­sonnent le foie!

Le conseil, que je peux vous donner: prenez soin de votre foie! Nettoyez-le régu­liè­re­ment, surtout si vous n’êtes pas crudi­vore. Voici quelques unes de mes méthodes.

 

SOMMAIRE:

 

foie-2

 

Boire 2 litres d’eau par jour, faire des exer­cices respi­ra­toires et demeu­rer dans un état zen une bonne partie de la jour­née sont, certes, des incon­tour­nables. La douche contras­tée et un sport modéré aident égale­ment l’or­ga­nisme à se détoxi­fier et activent le méta­bo­lisme. Mais pour amélio­rer cet effet encore plus, je vous conseille égale­ment de consom­mer les produits suivants.

 

Produits de nettoyage et de régé­né­ra­tion du foie

Eau chaude au citron

Commen­cer les jour­nées par un verre d’eau chaude avec un peu de jus de citron est une excel­lente idée. Peu à peu, on peut augmen­ter la dose de jus. Surtout n’ajou­tez pas de sucre, sinon tout l’ef­fet bien­fai­sant sera anéanti!

Ail

L’ail a des proprié­tés bacté­ri­cides, mais pas que! Il active les ferments et les proces­sus de défense natu­rels à l’in­té­rieur de l’or­ga­nisme (et aussi au niveau du foie). Du coup ajou­tez cet ami piquant régu­liè­re­ment dans vos prépa­ra­tions, de préfé­rence bien cru.

Au fait, savez vous que même avant que je ne bascule du côté crudi­vore, je rajou­tais toujours l’ail à la fin, une fois que j’étais à table, devant mon assiette fumante? Ainsi, ça me parais­sait meilleur! :p

ail

Une cuillère d’huile végé­tale

L’huile d’olive ou de lin ont un effet cholé­ré­tique puis­sant, en d’autres mots ils favo­risent l’ex­cré­tion de la bile, ce qui favo­rise les proces­sus de diges­tion. Vous vous doutez bien que la bile ne doit pas stag­ner.

Et donc, tous les matins, à jeun, vous pouvez prendre une demie cuillère à café d’huile, qui doit abso­lu­ment être de première pres­sion à froid (une huile raffi­née ne vous fera aucun bien!). Faites cela pendant une semaine, ensuite augmen­tez la dose à 1 cuillère, puis, la semaine d’après – une cuillère à café et demie et, enfin, une cuillère à soupe. Ensuite procé­dez en sens inverse jusqu’à la demie cuillère à café et termi­ner.

Faites atten­tion si vous avez des mala­dies au niveau du foie (pancréa­tite, gastrite, cirrhose, …). Une aggra­va­tion des symp­tômes est possible.

Mais une aggra­va­tion des symp­tômes c’est quoi exac­te­ment? C’est une action de nettoyage inten­sive, que mène l’or­ga­nisme. Donc, c’est une détox, mais en plus fort.

Toute mala­die chro­nique est une consé­quence logique de mauvais choix en termes du mode de vie et d’hy­giène alimen­taire. Le corps s’in­toxique de plus en plus au fil des années et finit par fran­chir un point de « non retour » où il se met à se dégra­der plus vite et où de plus en plus de proces­sus dégé­né­ra­tifs appa­raissent. Ils ne sont pour­tant pas inévi­tables!

N’ou­bliez pas, n’uti­li­sez que l’huile végé­tale de première pres­sion à froid. L’huile raffi­née ne fera qu’en­cras­ser votre orga­nisme un peu plus! La qualité est un aspect crucial qu’il ne faut jamais négli­ger!

Avocat

Les savants japo­nais ont aperçu que l’avo­cat contient des ferments, qui ont une bonne influence sur les proces­sus biochi­miques se produi­sant au niveau du foie.

Notez qu’é­li­mi­ner simple­ment les produits gras de son alimen­ta­tion ne sera en aucun cas béné­fique. La bonne ques­tion à se poser est: « quelles graisses sont béné­fiques pour notre orga­nisme? ». Et la réponse est d’une simpli­cité incroyable: moins le produit a été trans­formé et meilleur il sera! Du coup, à mon avis, l’avo­cat est la meilleure source des graisses (meilleure encore que les huiles bio pres­sées à froid).

avocats

De plus, avec de l’avo­cat, il est possible de faire une sauce exquise, qui ressemble à de la mayon­naise, mais bien moins grasse et sans produits animaux!

Persil

Le persil aide surtout à élimi­ner les métaux lourds de l’or­ga­nisme. Il a égale­ment une action bien­fai­sante sur les fonc­tions du foie. Et en plus, on peut en rajou­ter dans tous nos plats!

Des plantes sauvages amères

Les plantes comme le pissen­lit, le char­don-marie et le plan­tain réac­tivent les proces­sus d’éli­mi­na­tion au niveau du foie. Ils sont plus effi­caces que les plantes de culture, car ils contiennent beau­coup plus de vita­mines, de miné­raux et de prin­cipes actifs. Les jus purs pres­sés à base de laitue (ou d’épi­nards) et de concombre avec des plantes sauvages est la voie royale vers la santé et la longé­vité!

Gingembre et curcuma

Grâce aux puis­santes proprié­tés anti-inflam­ma­toires et anti­oxy­dantes, le gingembre et le curcuma norma­lisent le méta­bo­lisme, débar­rassent l’or­ga­nisme des para­sites, éliminent les toxines et apportent les enzymes, qui aident à reta­blir l’ordre et l’équi­libre dans les proces­sus biochi­miques.

Les toxines s’en vont et les vita­mines, miné­raux et enzymes affluent! Que vouloir de plus pour se sentir de mieux en mieux chaque jour? :p

Jus purs pres­sés

jus-de-carotte-pur

A propos des jus, j’en ai déjà touché un mot dans cet article. Dans le cas du foie préci­sé­ment, je recom­mande le jus de carotte, de bette­rave et de céleri (ou fenouil). Ce mélange active les proces­sus d’éli­mi­na­tion à merveille! On peut aussi ajou­ter du gingembre et du curcuma et on a le meilleur mélange pour démar­rer ses jour­nées en pleine forme!

Pour ceux, qui ont des soucis de santé et qui prennent régu­liè­re­ment des médi­ca­ments, commen­cez à intro­duire les jus avec la plus grande prudence. Commen­cez avec des petites doses de jus, coupez le avec de l’eau éven­tuel­le­ment et vous évite­rez des crises de détox violentes!

Le jus de radis noir est égale­ment cholé­ré­tique, diuré­tique et bacté­ri­cide. Commen­cez par une cuillère à soupe de jus par jour la première semaine. Chaque semaine, ajou­tez une cuillère de jus en plus jusqu’à ce que vous arri­ve­rez à 6 cuillères par jour. Après cela, procé­dez dans l’ordre décrois­sant. Au bout du compte, vous auriez fait 3 mois de cure.

Pour conclure, je conseille de faire des cures de 2–3 mois. Ensuite, alter­nez 1 mois de repos et puis, refaites une ou deux cures de plus. Une fois bien nettoyé, on peut faire une cure par an à titre préven­tif. Surout si vous aimez manger des petites crasses! :p

 

Nettoyage du foie selon Andreas Moritz

Ce nettoyage là est la réno­va­tion complète de l’or­ga­nisme à côté des autres! Person­nel­le­ment, je préfère les méthodes radi­cales, car le nettoyage se passe beau­coup plus rapi­de­ment et effi­ca­ce­ment.

Prépa­ra­tion

En tout premier lieu, si vous n’êtes pas végé­ta­rien depuis quelques années, il faut commen­cer par un nettoyage d’in­tes­tins. La méthode la plus radi­cale et la plus effi­cace, une fois de plus, est l’hy­dro­thé­ra­pie du côlon. Même s’il est égale­ment possible de faire ce nettoyage à la maison grâce à un bock de lave­ment. Certains produits ont une action encore plus puri­fiante sur les intes­tins, mais ce sera le sujet d’un article à part.

Deuxiè­me­ment, la sortie des pierres du foie et de la vési­cule biliaire doit être prépa­rée pendant 5 jours avant le jour J. Pour cela, il faut boire pendant ces 5 jours 1 litre de jus de pomme par jour. Cette procé­dure est indis­pen­sable pour ramol­lir les pierres et rendre leur sortie sure et tota­le­ment indo­lore. Si vous n’avez pas le temps pour la prépa­ra­tion du jus de pomme avec votre juicer, vous pouvez bien sur opter pour du jus de pomme bio en maga­sin. Préfé­rez du jus pur, plutôt qu’à partir du concen­tré!

Pendant la période de prépa­ra­tion, nour­ris­sez-vous le plus simple­ment possible. Une alimen­ta­tion végé­tale avec peu de protéines et peu de calo­ries serait excel­lente. Bannis­sez en tout premier lieu les alcools, les fritures et les grillades.

produits-vegetariens-et-naturels

Procé­dure

Le 6e jour (jour J), buvez égale­ment votre litre de jus de pomme et ce avant 14 heures. Ne mangez que des fruits et des légumes.

Une fois 14 heures sonnées, ne mangez plus rien. Si vous éprou­vez la faim, ne vous privez pas de boire de l’eau pure!

Vers 17h30, prépa­rez une solu­tion de sel d’Ep­som (sulfate de magné­suim) selon les propor­tions suivantes:

  • 600 ml d’eau pure,
  • 100 gr de sel d’Ep­som.

Mélan­gez les ingré­dients dans un bocal en verre. Secouez-le bien et puis lais­sez repo­ser une minute ou deux, jusqu’à ce que le dépôt de sel d’Ep­som au fond du bocal soit bien dissous.

Je tiens à vous aver­tir que ce breu­vage n’est pas pour des petites natures! Il est d’une amer­tume horrible, à côté de laquelles les pissen­lits et les chicons sont des bonbons! Mais ceux qui ont déjà fait la cure vont surement sourire! :p

Cette solu­tion doit être ration­née en 4 portions égales.

  • Première prise – à 18 heures,
  • La deuxième – à 20 heures.

Le sel d’Ep­som détend et dilate les conduits biliaires. Grâce à lui, la procé­dure se passera encore plus faci­le­ment.

A 21 heure 40, il faut prépa­rer un autre mélange (bien meilleur, je vous promets!):

  • 3/4 de verre de jus de pample­mousse
  • 1/2 verre d’huile d’olive bio de première pres­sion à froid (n’ou­bliez pas qu’n choi­sis­sant la qualité, vous faites un des meilleurs inves­tis­se­ments au monde: en vous même et en votre santé!).

Ce mélange doit être secoué vigou­reu­se­ment, afin d’ob­te­nir une émul­sion. Pile à 22 heures, mettez-vous debout à côté de votre lit et buvez ce breu­vage d’un seul coup (ou du moins le plus vite possible!). Couchez-vous sur votre dos immé­dia­te­ment.

Ce soir, il faut que tout le monde vous laisse tranquille. Restez couchés, immo­biles une bonne demie-heure au mini­mum. Concen­trez vos pensées sur votre foie, relaxez-vous, pratiquez des exer­cices de respi­ra­tion profonde, médi­tez, … Sentez comme votre foie se puri­fie! Comme cure après cure, tous les proces­sus dans votre corps vont se norma­li­ser. Comme tout se passera de mieux en mieux. Votre santé et vos forces gran­disent tous les jours un peu plus. Endor­mez-vous, régé­né­rez-vous.

dormir-tete-relevee

Oh, j’ai failli oublier, dormez la tête rele­vée de 15–20 cm par rapport au reste du corps pour éviter les reflux désa­gréables d’huile au jus de pample­mousse.

Le jour d’après

Il reste encore 2 doses de sel d’Ep­som à boire:

  • Troi­sième – entre 6h et 6h 30,
  • Et la dernière – entre 8h et 8h 30.

Et voilà pour l’amer­tume! A 10 heures, vous pour­rez vous faire un bon petit jus pur pressé avec les fruits de votre choix. Si vous avez soif avant 10 heures, ne vous refu­sez pas un bon verre d’eau pure.

A midi, vous pour­rez manger une bonne salade de légumes ou quelques fruits. Ensuite, vous retrou­vez votre alimen­ta­tion normale, mais soyez aussi léger que possible, au moins ce jour-là.

Souve­nez-vous, que plus vous ferez les choses progres­si­ve­ment, plus le passage vers une meilleure santé se fera en douceur!

Combien de cures?

Pour ne pas empi­rer sa santé, il faut mener cette cure jusqu’au bout. Et il faut savoir qu’une fois est large­ment insuf­fi­sante pour faire sortir toutes les pierres hors de votre foie!

Person­nel­le­ment pour moi, plus rien ne sortait au bout de 6 cures. Mais, il se peut que vous en ayez besoin 7 ou 8 cures aussi… Certains cas avec de problèmes de santé parti­cu­liè­re­ment graves peuvent avoir besoin jusqu’à 12 cures!

Témoi­gnage de mon expé­rience

Voici le moment, où je vais vous dévoi­ler mes secrets!

  1. En tout premier lieu, je tiens à signa­ler que depuis que je me souviens de moi, j’ai toujours eu de l’éc­zéma et des érup­tions de boutons sur la peau. Et plein de déman­geai­sons! J’ai été chez beau­coup d’al­lér­go­logues, derma­to­logues et co et aucun d’entre eux ne m’a permis de GUERIR! Seule­ment des crèmes et des cachets pour soula­ger des symp­tômes! Après cette cure, ma peau est deve­nue toute lisse, de couleur unie (sans rougeurs). Ma peau respire enfin la santé! Je suis aux anges!
  2. Deuxiè­me­ment, je me suis sentie beau­coup plus légère, j’ai ressenti un afflux de forces incroyable, comme si quelqu’un volait une partie de mon éner­gie. Pour­tant, je ne me suis jamais sentie faible. J’avais des moments de fatigue, mais rien d’ex­tra­or­di­naire!
    Main­te­nant, j’ai compris une chose: les gens disent des fois que leur santé est bonne… Mais en vérité, ils ne savent pas ce que c’est la VERITABLE bonne santé pour la plupart! Ils n’ont simple­ment jamais éprouvé un vrai plein d’éner­gie et de bien-être! Une abon­dance incroyable!
  3. Troi­siè­me­ment, il m’ar­ri­vait d’avoir des maux de tête et des troubles de diges­tion après certains repas. Et ce calvaire pouvait durer une jour­née et une nuit de sommeil ne m’en déli­vrait pas! La seule solu­tion, qui m’ai­dait était de vomir le repas, qui posait problème! Je pense que ces désa­gré­ments étaient liés au problèmes au niveau du foie ou du vési­cule biliaire. En tout cas, je n’ai plus jamais vécu cette horreur depuis les cures de foie et le passage à l’alimen­ta­tion vivante!
  4. Et quatriè­me­ment, j’avais de moments de nervo­sité inté­rieure, de tension. Quelque chose m’éner­vait sans que je puisse comprendre pourquoi. Parfois, je devais me rete­nir de toutes mes forces pour ne pas passer ma « mauvaise humeur » sur les gens que j’aime. Cette horrible tension dispa­rut égale­ment après les cures! Pour ma plus grande joie. Ainsi, je peux conti­nuer mon chemin vers la paix inté­rieure bien plus serei­ne­ment et agréa­ble­ment!

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, ces raisons suffisent pour accep­ter de souf­frir quelques instant lors de l’ab­sorb­tion de la solu­tion de sel d’Ep­som!

C’est simple, je me suis telle­ment épanouie après cette cure, que mon mari s’y est mis, lui aussi! Il a déjà fait 4 cures, a failli s’écrou­ler de l’atro­cité du goût de la solu­tion au sel d’Ep­som, mais a survécu et s’en tire avec tous les honneurs! :p

La dernière chose, que je voulais ajou­ter au sujet de cette cure, c’est que certaines personnes prétendent que cette cure est inef­fi­cace et que ce ne sont pas les pierres de notre foie qui sortent, mais qu’il s’agit simple­ment d’une réac­tion d’huile et de la bile. Ces personnes prétendent qu’il ne peut y avoir de pierres dans le foie!

Et bien, si c’était la vérité, pourquoi j’ai eu une aussi impor­tante amélio­ra­tion de santé après cette cure alors?

Et comment pour­ront-ils expliquer qu’a­près le premier nettoyage, j’ai eu peu de pierres qui sortirent. Surtout des grandes et des moyennes. Au second et au troi­sième – tout plein de pierres de toutes les tailles, mais surtout beau­coup de grandes (envi­ron 2 cm)! Et que c’est préci­sé­ment là que j’ai senti le plus grand afflux de forces qui me reve­naient!

Et que les 3 dernières cures, j’avais de moins en moins de pierres qui sortaient. La plupart – minus­cules comme des petits pois et même plus petites encore! Si ça devait une simple réac­tion chimique, la quan­tité et la taille des pierres serait otujours iden­tique, vu qu’on absorbe toujours les mêmes quan­ti­tés de jus de pomme, de sel d’Ep­som et d’huile. Logique, non?

 

Les pires enne­mis de notre foie

A propos des produits hyper nocifs, j’ai déjà écrit un article. Au sujet du foie, ces produits le remplissent de toxines et s’ils sont consom­més régu­liè­re­ment, il a du mal a gérer un afflux trop impor­tant de choses néfastes. Il tente de les neutra­li­ser, mais finit par se noyer dans ce fleuve de crasses et se dégrade bien trop préma­tu­ré­ment.

foie-sain-et-malade

Voici la liste des enne­mis les plus malfai­sants pour le foie:

  • Alcool;
  • Médi­ca­ments: bien sur, si la santé est à un stade de dégra­da­tion avancé, il n’y a plus le choix, il faut prendre les médi­ca­ments. Mais essayez de chan­ger vos habi­tudes alimen­taires, intro­dui­sez les jus purs pres­sés et peu à peu la néces­sité de la prise des médi­ca­ments pour­rait dispa­raître;
  • Les cigares, les ciga­rettes etc.;
  • L’ex­cès de protéines;
  • Les produits animaux, surtout s’ils sont gras;
  • Grillades et fritures;
  • Les confi­se­ries et les sucre­ries;
  • Des plats complexes avec énor­mé­ment d’in­gré­dients (avec beau­coup de chances que des aliments incom­pa­tibles sont mélan­gés);
  • Les produits aux addi­tifs alimen­taires E-machin-truc;
  • Les pâtis­se­ries;
  • Les excès alimen­taires;
  • Les émotions néga­tives: elles empêchent l’or­ga­nisme de se détoxi­fier et enferment l’homme dans une prison de stress, de peur, de haine et de rancœur.

Et pour en savoir plus sur les produits toxiques à éviter, que vous mangez peut être tous les jours, c’est par ici.

 

Les amis, c’est tout pour aujourd’­hui! Racon­tez-moi dans les commen­taires si vous avez déjà tenté de nettoyer votre foie et comment cela s’est passé? Quel résul­tat avez-vous obtenu?

N’ou­bliez pas non plus de vous inscrire à la news­let­ter du blog et de parta­ger cet article avec vos amis.

A bien­tôt sur elena­rou. Que la Force soit avec vous!

Téléchargez gratuitement mon e-book
"Comment devenir une SUPER personnalité"
Laisser un commentaire
:p :-p 8) 8-) :lol: =( :( :-( :8 ;) ;-) :(( :o: :o(