Infor­ma­tion secrète: quelles sont les anciennes civi­li­sa­tions qui ont vécu sur Terre?

Auteur:
Inscrivez-vous à ma
newsletter occulte et secrète !

 

Bonjour les amis! Je vous souhaite la bien­ve­nue sur mon blog!

Que pensez-vous des récits, qu’on trouve au sujet des anciennes civi­li­sa­tions, telles que l’At­lan­tide et l’Hy­per­bo­rée? La réalité d’exis­tence passée de peuples avan­cés sur le plan tech­nique, mais aussi spiri­tuel serait-ce possible ou ne serait-ce qu’un mythe?

Après tout, aujourd’­hui, il y a encore beau­coup de construc­tions méga­li­thiques mysté­rieuses un peu partout sur le globe. Et c’est un peu dur d’at­tri­buer leur construc­tion à des peuples antiques de l’his­toire offi­cielle, tout juste sortis du Néoli­thique!

Ainsi, aujourd’­hui, je publie mon premier article, dont sujet est: les grandes civi­li­sa­tions dispa­rues d’avant le déluge et les grandes glacia­tions.

 

SOMMAIRE:

 

atlantide-capitale-poseidonis

 

Atlan­tide

Au 4e siècle avant notre ère, Platon mention­nait déjà un conti­nent mysté­rieux dans ses œuvres « Timée » et « Critias« . D’après lui, il se situait au delà des Colonnes d’Her­cule. On sait aujourd’­hui, que les colonnes d’Her­cule c’est le détroit de Gibral­tar. D’après Platon, donc, le conti­nent exis­tait dans l’océan Atlan­tique et a été détruit, suite à un grand cata­clysme il y a 9 000 ans. Pour nous, aujourd’­hui, cela remon­te­rait à envi­ron 11 500 ans!

Platon a hérité cette infor­ma­tion de Solon, avec qui avait un lien de filia­tion. Et Solon, à son tour, hérita cette infor­ma­tion des prêtres égyp­tiens de la ville de Saïs. Nombreux ont été des aris­to­crates grecs, qui ont visité l’Egypte à la recherche de la sagesse sécu­laire de ce peuple.

La situa­tion du conti­nent?

J’ai tendance à être d’ac­cord avec Platon en ce qui concerne la situa­tion de l’At­lan­tide dans l’océan Atlan­tique. Il est vrai, qu’il y a des personnes, qui avancent égale­ment des hypo­thèses, que l’At­lan­tide se situait sur l’île de Santo­rin dans la mer Médi­ter­ra­née. Mais, dans le récit de Platon, il est dit que l’At­lan­tide était aussi énorme que l’Afrique du Nord et l’Asie Mineure. A mon avis, l’île de Santo­rin ne satis­fait pas à cette mention!

Autour du conti­nent prin­ci­pal, il y avait égale­ment des îles, qui rendaient la visite sur l’At­lan­tide plus facile.

carte-atlantide

La vie en Atlan­tide

Platon a fourni une descrip­tion détaillée de la vie sur ce conti­nent mysté­rieux. Il a parlé de sa géolo­gie, de l’ar­chi­tec­ture, de la flore et de la faune extrê­me­ment riches, mais aussi de la poli­tique et de l’éco­no­mie. En Atlan­tide, on récol­tait 2 fois sur l’an­née grâce à un climat parti­cu­liè­re­ment favo­rable. Les éléphants étaient très nombreux et vous vous doutez que ce n’est pas un animal, qui se contente d’une petite portion de nour­ri­ture!

elephant

Les fruits et les légumes étaient four­nis avec telle­ment d’abon­dance, que l’ex­pres­sion de la corne d’abon­dance vient proba­ble­ment de cette époque là! Les fruits étaient parfu­més, juteux et déli­cieux. Les gens étaient heureux et bons, ils construi­saient des temples, des palais et des ports. Tout le monde cher­chait à rendre leur pays toujours plus beau! Si la légende du jardin d’Eden a un quel­conque fonde­ment, les faits se situe­raient peut être en Atlan­tide? Ou même avant…

Mais, avec le temps, le cœur des Atlantes se durcit. La société s’est mise à se dégra­der et la sagesse fut peu à peu rempla­cée par une soif de pouvoir et un orgueil, de plus en plus grand. Serait-ce une force trop grande, qui échappa au contrôle des Atlantes et provoqua la destruc­tion du conti­nent? On ne peut l’af­fir­mer avec certi­tude.

Où cher­cher l’At­lan­tide alors?

Je dirais qu’ex­plo­rer les fonds de l’océan Atlan­tique avec minu­tie devrait appor­ter de la lumière sur certaines ques­tions. Après tout, on y a déjà trouvé des pyra­mides gigan­tesques, plus grandes encore que la Grande Pyra­mide de Gizeh! De plus, l’ana­lyse du fond permet de déter­mi­ner que ce type de sol n’est pas carac­té­ris­tique à un fond marin et a pu être un jour de la terre ferme. Et la présence de certains fossiles d’ani­maux pure­ment terrestres le confirme aussi.

pyramide-au-fond-de-l-atlantique

Et si l’ori­gine du mystère du triangle des Bermudes se révèle être une tech­no­lo­gie atlante, qui dérègle encore aujourd’­hui avions et bateaux, qui ont le malheur de s’aven­tu­rer dans ce coin parti­cu­lier?

triangle-des-bermudes

Aujourd’­hui, on trouve encore les derniers morceaux de l’At­lan­tide sous forme d’îles diverses:

  • Les Antilles;
  • Les îles du Cap Vert;
  • Les îles Cana­ries;
  • Les Baha­mas;
  • Les Açores;
  • Les îles Bermudes (à leur place, il figu­rait une île bien plus grande sur la carte de Piri Reis. Il semble­rait qu’aujourd’­hui, cette île, Poseï­do­nis, gît au fond de l’océan et fut la dernière étape avant la destruc­tion de l’At­lan­tide. La capi­tale de l’At­lan­tide se situe­rait aux coor­don­nées des îles Bermudes, points 31°44’32.77″ Nord et 62°33’19.49″ Ouest. C’est bien sur une suppo­si­tion, mais si on tient compte du relief sous l’océan, à ces coor­don­nées il y a un plateau, plus haut que le reste des terres. Et d’après Platon, la capi­tale de cette île fut juste­ment un plateau, qui se dres­sait au-dessus des terres envi­ron­nantes.
  • L’île Madère;
  • l’île Saint Pierre;
  • l’île Saint Paul (celle de l’At­lan­tique, on est d’ac­cord!);
  • les îles Britan­niques;
  • et, enfin, l’Is­lande.

carte-piri-reis-et-actuelle

L’hé­ri­tage des Atlantes

Certes, les Atlantes les plus sages ont vu la catas­trophe venir et ont été contraints de quit­ter leur terre natale. Ils ont migré vers de diffé­rents endroits autour de l’At­lan­tique. En Afrique, en Amérique du Sud, …

C’est surement d’eux que nous tenons la connais­sance ésoté­rique. Sinon, d’où vien­drait-elle? Des hommes préhis­to­riques, des anciens Égyp­tiens? Des Mayas? Je n’en suis pas sure…

Si le savoir venait d’eux, d’où le tiennent-ils à leur tour? Et pourquoi, il y a tant de choses en commun chez les Mayas et les Égyp­tiens? La construc­tion des pyra­mides et des construc­tions méga­li­thiques d’une éton­nante soli­dité et complexité, le culte du Soleil, la momi­fi­ca­tion, … On peut croire ce qu’on veut, mais la prove­nance commune des ancêtre très avan­cés explique assez bien ce dilemme!

constructions-megalithiques

En un seul article, je ne peux faire le tour complet du sujet. J’en repar­le­rai donc plus tard! Et vous, vous en pensez quoi à ce sujet?

 

Mu

terre-de-mu-carte

La terre de Mu ou la Paci­fide fut le sujet du débat en 1860 pour la première fois, alors que les archéo­logues essayaient de déchif­frer les tablettes en pierre mayas. Les versions au sujet de ce conti­nent dans la litté­ra­ture ésoté­rique sont telle­ment diver­gentes, que je n’en parle­rai pas dans mon article!

Pourquoi voudrais-je quand même mention­ner ce conti­nent? Mais pour la simple raison que certains faits pour­raient quand même suggé­rer l’idée qu’un tel conti­nent aurait pu exis­ter dans le Paci­fique.

Quels sont donc ces argu­ments? Et bien, tout d’abord l’île de Pâques, qui se trouve complè­te­ment seule et isolée de toute terre. Sur l’île, il y a une multi­tude de sculp­tures géantes en pierre volca­nique compres­sée, les moaï. Si l’île devait être peuplée au maxi­mum, c’est-à-dire à envi­ron 20000 habi­tants, il serait impos­sible pour si peu de gens de réali­ser un travail d’une telle ampleur! A moins qu’il aient des capa­ci­tés de super-héros! :p

moai-ile-de-paques

De l’autre côté, à l’Ouest, le conti­nent aurait inclues sur ses terres la Poly­né­sie, la Micro­né­sie et la Méla­né­sie. Dans les profon­deurs de l’océan, à ces endroits, il se cache une multi­tude incroyable de volcans, qui auraient pu être respon­sables de la destruc­tion du conti­nent.

polynesie-micronesie

Et, pour finir, la légende raconte une histoire ressem­blante avec celle de l’At­lan­tide. Un coin para­di­siaque avec un climat favo­rable, des gens bons et paisibles, qui vivent en harmo­nie avec la nature. Et ensuite une société haute­ment évoluée sur le plan tech­no­lo­gique, après quoi elle se dégrade et le conti­nent est détruit.

S’agit-il du même conti­nent que l’At­lan­tide ou l’his­toire s’est-elle répé­tée à plusieurs reprises? Était-ce à la même époque ou les événe­ments furent-ils sépa­rés par des millé­naires? Les Atlantes sont-ils les descen­dants des resca­pés de la terre de Mu? A ces ques­tions, ainsi qu’à tant d’autres, je répon­drai dans les articles suivants à ce sujet. Inscri­vez-vous à la news­let­ter pour ne rien rater! :p

 

Lému­rie

Dans cette légende là, il s’agira s’un conti­nent dans l’océan Indien. Contrai­re­ment à l’At­lan­tide et à Mu, il n’y avait pas de hautes tech­no­lo­gies en Lému­rie. Ce fut plutôt des hommes géants avec des capa­ci­tés extra­sen­so­rielles très déve­lop­pées. La légende leur attri­bue même la construc­tion des moaï de l’île de Pâques, bien que ce ne soit pas la porte à côté… A moins que la Lému­rie soit plus grande que sur la carte ci-dessous…

carte-lemurie

Comment la légende de la Lému­rie est-elle née? Pour la simple raison, que les mysté­rieux lému­riens de Mada­gas­car vivent aussi au sud de l’Asie (en Inde et en Malai­sie, par exemple). C’est d’ailleurs de leur faute, si le conti­nent a été appelé Lému­rie!

Les savants avaient besoin d’une expli­ca­tion et du coup, il y a 2 hypo­thèses:

  • la dérive des conti­nents;
  • l’exis­tence d’un conti­nent, aujourd’­hui disparu, qui reliait Mada­gas­car avec l’Asie;
  • les lému­riens savaient voler! Bon, j’ar­rête de décon­ner! :p

 

Hyper­bo­rée

Dans les tradi­tions ésoté­riques anciennes, on parle égale­ment d’un conti­nent, qui se situe en zone arctique, où le Soleil brille 24h sur 24. Il s’agit de l’Hy­per­bo­rée ou de l’Arc­tide.

aurore-boreale

Sur la terre blanche, vivaient des hommes sages et bons. Beau­coup de peuples en parlent dans leurs légendes: les anciens Grecs, les Esqui­maux, les Scan­di­naves, les Celtes, … Person­nel­le­ment, je suis convain­cue que les légendes ont toujours leur part de vérité et une histoire de départ, qui remonte dans la nuit des temps. Seule­ment, l’en­nui, c’est que les faits se déforment en traver­sant le temps!

Les Hyper­bo­réens étaient puis­sants, sages en en excel­lente santé, car ils vivaient en harmo­nie avec les lois de la Nature et de l’Uni­vers. Ce fut l’âge d’or de l’hu­ma­nité, sans guerres et autres chamaille­ries inutiles!

Ils étaient végé­ta­riens, adeptes de nour­ri­ture vivante et se nour­ris­saient de fruits, de légumes et de feuilles vertes (exac­te­ment comme moi:p ). Le climat de l’Hy­per­bo­rée était super, il n’y avait pas encore de saisons, ce qui permet­tait aussi de faire 2 récoltes par an.

De cet endroit, la Lune parais­sait si proche de la Terre, qu’on pouvait prendre le temps d’ob­ser­ver ses reliefs!

lune

Les capa­ci­tés psychiques de Hyper­bo­réens étaient égale­ment très déve­lop­pées. Ils pouvaient commu­niquer par télé­pa­thie, créer leur réalité et c. Dans certaines légendes, on parlait même de leur immor­ta­lité! Et malgré cette extra­or­di­naire puis­sance, ce peuple avait une inno­cence enfan­tine. Ils ne connais­saient ni jalou­sie, ni haine. Ils chan­taient, créaient de belles œuvres archi­tec­tu­rales et artis­tiques.

D’après des nombreuses légendes, l’Hy­per­bo­rée se trou­vait au Pôle Nord, ce qui complique des expé­di­tions de nos jours. Le Groen­land est proba­ble­ment le dernier morceau de ce conti­nent!

Et pour finir, il reste aussi le mystère de l’An­tar­c­tique! Je ne sais pas vous, mais moi, je brûle d’im­pa­tience qu’on puisse décou­vrir ce qui se cache sous les kilo­mètres de glace! J’ai trop hâte de connaître la vraie histoire à nous tous et non celle, qui nous est impo­sée dans les bouquins scolaires!

 

Sur ce, mon article arrive à la fin!

Je serais vrai­ment heureuse de discu­ter autour de ce sujet avec vous, alors n’hé­si­tez pas à lais­ser des commen­taires avec vos avis et ques­tions!

Inscri­vez-vous égale­ment à la news­let­ter de mon blog et parta­gez l’ar­ticle avec vos amis!

A bien­tôt sur elena­rou! Que la Force soit avec vous!

Inscrivez-vous à ma
newsletter occulte et secrète !
Commentaires: 11
  • Romain
    30.07.2018 | 19:20

    Ah enfin quelque chose d intéressant! Mû c est le mythe le plus exitant pour tous les amateurs d archeologie méso-américaine. Je pense vraiment que elle est la civilisation primaire et ancêtre des atlantes. N oublions pas les sumériens, une civilisation mésopotamienne qui peut en dire long …
    De plus j avais lu que l Inde est une partie de l Afrique et qu elle s était détachée (d après certains géologues) je doute de l existence de la Lemurie.
    Ma série préférée « les mystérieuses cités d or » a aussi une approche intéressante sur Mû et Atlante mais un peu trop imaginaire a mon goût même s il y a de bons points.
    En tout cas merci pour ce sujet très intéressant!

  • BURIK
    01.06.2018 | 09:39

    Bonjour, Tres interesse par cet periode et les civilisation d’Atlantide et du Mu…! Pouvez-vous conseiller des livres dignes d’interet sur le sujet (burik_hovercraftQyahoo.fr). Merci.
    Stevan

    • Elena
      03.06.2018 | 00:05

      Bonjour Stevan ! Les lectures d’Edgar Cayce sont une excellente source, le livre de Shirley Andrews et de Guillaume Delaage aussi. :p

  • Jo
    28.05.2018 | 18:33

    Bonjour, est ce une légende…..merci de me répondre, je suis très rationnelle….

    • Elena
      29.05.2018 | 11:01

      Disons qu’il n’y a pas de certitude absolue, car les preuves matérielles n’ont pas encore été trouvées. Ou alors, les représentants de la science officielle les cachent avec beaucoup de talent !

      Cela étant, beaucoup de légendes et de mythes ne sont pas surgis de nulle part … Et j’ai une bonne part de rationnel moi aussi, même si j’accepte que certaines choses qu’on ne voit pas et qu’on ne sait pas encore expliquer existent bel et bien ! Pour moi, les mythes et les légendes décrivent bel et bien des éléments d’un passé lointain, oublié de tous. Mais, le souci est qu’avec le temps, les récits se déforment, certains auteurs les « embellissent », les traductions inexactes apportent aussi leur lot de confusion, … Cela devient assez dur de retrouver la vérité dans tout ça … Mais en tout cas, je ne partage pas la position des historiens officiels, qui disent que les mythes et les légendes – c’est de la pure imagination !

      J’essaie d’apporter du matériel de réfléxion, d’ouverture d’esprit et quelques pièces de ce puzzle géant hyper confus !
      Une chose est sure : des traces d’une civilisation puissante et bien plus développée que nous aujourd’hui se retrouvent sur tous les continents de notre planète ! Alors Atlantide, extraterrestres, mondes parallèles ou je ne sais quoi encore … J’espère qu’un jour on trouvera la réponse d’où l’on vient vraiment et qui sont nos vrais ancêtres ! :p

      Belle journée à vous !

  • Edouard
    16.03.2018 | 03:37

    Merci pour ce blog très agréable,
    et passez une très bonne journée,
    Edouard

  • Sophia
    29.12.2017 | 11:30

    bonjour, merci pour toutes ces histoires du passé qui font du bien à l’esprit…connaitre son passé est une manière de construire son future à condition d’être dans une bienveillance…encore merci

    • Elena
      29.12.2017 | 16:13

      Avec plaisir ! :p

  • Major
    10.05.2017 | 14:32

    Bonjour, d’ou tirez-vous les coordonnés que vous mentionnez pour la capitale de l’atlantide ??

    • Elena
      23.05.2017 | 15:48

      Bonjour Major. Merci pour votre commentaire! En fait, j’ai remarqué que mon paragraphe a un peu manqué de clarté! Je l’ai réécrit. :p

  • Sekeni
    30.09.2016 | 03:06

    Je crois que la vie elle même ne vient pas d’ici ,elle vient d ailleurs nous somme qu’un petit atome l’univers est infini donc on pourrais conclut que la vie aussi est infini car il y a de la vie un peu partout dans l univers.

Laisser un commentaire
:p :-p 8) 8-) :lol: =( :( :-( :8 ;) ;-) :(( :o: :o(