Pourquoi c’est mieux pour la santé de boire de l’eau distil­lée, acti­vée et struc­tu­rée?

Auteur:
Relevez mon défi santé de 30 jours
et recevez 5 premières vidéos gratuitement !

 

Bonjour les amis et bien­ve­nue sur mon blog!

L’eau n’est pas seule­ment une source de santé extra­or­di­naire, mais aussi une substance cura­tive et détoxi­fiante. Elle élimine pas mal de choses néga­tives de notre corps, autant sur le plan physique, que éner­gé­tique et mental.

Nous sommes compo­sés d’en­vi­ron 80% d’eau. Pour­tant, c’est rare que nous nus hydra­tons suffi­sam­ment pour un fonc­tion­ne­ment opti­mal de l’or­ga­nisme.

 

SOMMAIRE :

 

La plupart des gens sont, en plus, convain­cus que les jus, le thé, le café et autres bois­sons – sont une hydra­ta­tion correcte du corps. Mais rien n’est plus faux! Seule une eau pure, acti­vée et struc­tu­rée peut être opti­male pour la santé de l’or­ga­nisme.

Le but de l’eau n’est pas de nour­rir notre corps! Cette mission est celle de la nour­ri­ture équi­li­brée et vivante. Le but de l’eau – c’est ache­mi­ner les vita­mines, les miné­raux et autres substances vers les organes et les cellules de tout le corps.

Un autre but de l’eau, qui est un solvant univer­sel, c’est l’éli­mi­na­tion des déchets de méta­bo­lisme et autres toxines, que nous rece­vons du monde exté­rieur, mais aussi de l’ac­ti­vité de micro orga­nismes au sein de notre corps.

Aujourd’­hui, nous allons donc voir quelle eau convient idéa­le­ment aux besoins de toute la famille et nous lève­ront égale­ment le mystère sur la distil­la­tion de l’eau.

 

 

L’eau distil­lée c’est quoi exac­te­ment? C’est une eau simple réduite à sa plus simple expres­sion: H2O! C’est une eau pure, exempte de toxines, de chlore, de fluor et autres parti­cules nocives, qui peuvent appor­ter des dégâts à l’or­ga­nisme.

On retrouve de nos jour cette eau surtout dans les labo­ra­toires, dans des indus­tries et des systèmes de refroi­dis­se­ment auto­mo­biles et autres. On la retrouve même dans le système de vapeur des fers à repas­ser. Tout ça, parce qu’elle ne laisse aucune trace de calcaire, ni d’autres dépôts d’au­cune sorte!

Aujourd’­hui, le débat autour de la consom­ma­tion de ce type d’eau n’est pas achevé. Les uns avancent les argu­ments pour, d’autres – des argu­ments contre.

Dans mon article, je vais propo­ser les argu­ments des deux côtés, afin que vous puis­siez par vous même réflé­chir sur la ques­tion et tirer votre conclu­sion. N’hé­si­tez pas à expé­ri­men­ter (si vous avez peur des carences, sachez que ce n’est pas en quelques jours qu’on en arrive là), à vous fier à votre ressenti et à compa­rer. N’hé­si­tez pas à parta­ger votre vécu dans les commen­taires. :p

Et main­te­nant, voyons si on peut boire de l’eau distil­lée?

 

Le pour et le contre

Les parti­sans de la consom­ma­tion de l’eau distil­lée sont convain­cus que:

  • La compo­si­tion de l’eau idéale, rencon­trée dans la nature, de celle qui apporte le plus de bien­faits, est H2O. Il s’agit de l’eau de pluie (qui a subi une distil­la­tion natu­relle grâce au cycle natu­rel de l’eau) ou de l’eau de la fonte des glaces.
    Cette eau a un goût très doux et tombe dans le ventre avec une incroyable légè­reté.
    Elle ne contient RIEN de nocif, donc, il est impos­sible qu’elle nuise à l’or­ga­nisme!;
  • Les miné­raux ne doivent pas arri­ver dans l’or­ga­nisme dissous dans l’eau, car c’est sous forme molé­cu­laire miné­rale qu’ils s’y trouvent. C’est dans la nour­ri­ture vivante et crue que nous devons les puiser. Les bons jus frais faits maison, des salades, les plantes sauvages, des légumes, …
    L’eau a comme but, comme j’ai déjà dit, d’as­su­rer le trans­port de nutri­ments dans les diverses parties de l’or­ga­nisme, ainsi que de l’ai­der à élimi­ner les toxines et de se régé­né­rer.
    Comme l’eau est un solvant univer­sel et n’ayant rien de dissous en elle, elle a un poten­tiel bien plus grand pour ache­mi­ner plus de nutri­ments et élimi­ner plus de déchets!;
  • La méthode d’ob­ten­tion de cette eau suit le même prin­cipe que le cycle de l’eau parfai­te­ment natu­rel, grâce au Soleil et les préci­pi­ta­tions;
  • Les miné­raux, expo­sés fière­ment sur les étiquettes des bouteilles du maga­sin – c’est du marke­ting. En vrai, l’or­ga­nisme ne les assi­mile pas et l’homme finit par se plaindre du manque de souplesse et des dépôts de sels miné­raux au niveau des arti­cu­la­tions… A quoi bon de boire ça alors?
  • C’est normal et natu­rel qu’une eau pure n’a pas de goût! L’homme est telle­ment habi­tué à boire de l’eau chlo­rée et miné­ra­li­sée qu’il y recherche du goût… Les habi­tudes nocives ne se changent pas du jour au lende­main, mais qui veut, trou­vera toujours un moyen d’y arri­ver!;
  • Comme l’eau est un solvant natu­rel, le plas­tique des bouteilles, dans lesquelles elle est stockée se dissout peu à peu en elle. Voulez-vous un peu de plas­tique dans votre eau?;
  • Et dernier point, et non le moindre, l’eau a une mémoire et une struc­ture. Celle de l’eau du robi­net et de l’eau en bouteille est abîmée au niveau de sa struc­ture (les cana­li­sa­tions ont des angles droits, alors que dans la nature, l’eau suit des courbes souples) et char­gée d’émo­tions néga­tives, là où passe la tuyau­te­rie ou dans les usines de condi­tion­ne­ment.
    La struc­ture et la mémoire de l’eau, qui a tout juste subi un proces­sus d’éva­po­ra­tion (distil­la­tion) ou de congé­la­tion se formate de toute infor­ma­tion et se régé­nère en struc­ture!

Ceux qui s’op­posent à la distil­la­tion de l’eau avancent géné­ra­le­ment des argu­ments suivants:

  • Ils parlent de la démi­né­ra­li­sa­tion de l’or­ga­nisme et de l’éli­mi­na­tion des nutri­ments. Ce qui peut avoir comme consé­quence des caries aux dents, la fragi­lité des cheveux et des ongles, ainsi que l’os­téo­po­rose. Le fait qu’ils mangent beau­coup de viande et de laitages, ça ils ne prennent abso­lu­ment pas en comp­te…;
  • Du fait de l’ab­sence de « bonnes choses » dans l’eau, les détrac­teurs de l’eau distil­lée pensent direc­te­ment à l’inu­ti­lité d’ab­sor­ber une telle substance. Ils ont égale­ment peut de voir leur méta­bo­lisme ou leur fonc­tion cardiaque se pertur­ber à cause du sang trop liquide;
  • Le pH est en dessous de celui de l’eau courante et son manque doit être rattrapé par l’or­ga­nisme, puisant dans ses précieuses réserves.

Et pour finir, l’eau en bouteille est chère (pour une famille de 4 personnes, elle revient à envi­ron 60–70€/mois. Pour l’eau distil­lée, on peut divi­ser le prix par 3–4, en tenant compte de l’eau de robi­net consom­mée et des kilo­watt/heure du fonc­tion­ne­ment du distil­la­teur). Du coup, ça vaut peut être la peine de se poser la ques­tion comment prépa­rer de l’eau distil­lée sans sortir de chez soi?

 

Prépa­ra­tion de l’eau distil­lée

Pour prépa­rer l’eau distil­lée à la maison, il y a plusieurs méthodes. On peut partir de l’eau de pluie ou du robi­net, c’est égal. Mais veillez quand même à habi­ter dans un endroit pas trop pollué pour l’eau de pluie! Avis aux campa­gnards et aux monta­gnards! :p

Il vous faudra 3 réci­pients:

  • pour désin­fec­ter l’eau avec de la shun­gite;
  • ébul­li­tion;
  • et la récolte de l’eau pure.

Lais­ser donc l’eau avec de la shun­gite pour 24 heures. Ensuite sipho­ner 1/3 du volume au fond avec un tuyau.

L’eau restante peut être versée dans la casse­role, dans laquelle vous mettrez le réci­pient vide et propre pour récol­ter l’eau distil­lée qui s’éva­po­rera et qui se conden­sera sur le couvercle de la casse­role pour retom­ber ensuite dans notre réci­pient. On peut même faire de l’eau distil­lée simple­ment au Soleil!

Bien sur, pour des personnes fort occu­pées, comme vous et moi, cette méthode ne paraî­tra pas très pratique! Car elle néces­site toujours un mini­mum de surveillance du proces­sus! Du coup, je vous conseille d’ac­qué­rir un distil­la­teur d’eau comme celui sur la photo ci-dessous:

J’uti­lise cet appa­reil et le trouve très pratique. Il distille 4 litres d’eau en envi­ron 5 heures et consomme rela­ti­ve­ment peu d’éner­gie. L’eau à l’in­té­rieur de l’ap­pa­reil est portée à ébul­li­tion et s’éva­pore, passe par des tuyaux circu­laires dans le couvercle noir et s’écoule au compte-gouttes dans la carafe en verre.

Une fois le proces­sus terminé, l’ap­pa­reil s’ar­rête auto­ma­tique­ment! :p

Et en l’ou­vrant, je peux voir au fond toutes les sale­tés qui n’au­ront pas le plai­sir de polluer mon orga­nisme! La qualité de l’eau est parfaite: pas de micro orga­nismes patho­gènes, pas de sels miné­raux inor­ga­niques, pas de chlore, ni de fluor, pas de métaux lourds non plus!

Il existe aussi d’autres appa­reils, utili­sant la méthode de l’os­mose inverse. Il s’agit de filtra­tion à travers les pores d’une membrane. Ces pores sont si petites, qu’elles ne laissent passer que les molé­cules H2O.

La faille de l’os­mose inverse est dans le fait que l’eau ne subit qu’une filtra­tion, pas d’éva­po­ra­tion, ni de congé­la­tion. Donc, au niveau de la pollu­tion infor­ma­tion­nelle, le problème n’est pas résolu!

 

Les bien­faits de l’eau distil­lée

  • Aucune substance nocive pour la santé;
  • Permet de bien élimi­ner les toxines et peut aider à maigrir;
  • Dimi­nue le taux de toxines et de substances aller­gi­santes dans le sang;
  • Dimi­nue les symp­tômes, qui surviennent suite à une consom­ma­tion exces­sive d’al­cool ou de nico­tine;
  • Dimi­nue le risque d’as­sè­che­ment des arti­cu­la­tions;
  • Norma­lise le travail des reins et du foie;
  • Votre immu­nité va s’amé­lio­rer aussi;
  • Le choles­té­rol nocif va bais­ser;
  • La diges­tion se fera mieux et plus en douceur;
  • On ne sera plus aussi météo-sensible;
  • Le méta­bo­lisme se norma­lise aussi;
  • Et pour finir, on sera mieux vita­miné et miné­ra­lisé, car les nutri­ments seront ache­mi­nés vers les cellules avec davan­tage d’ef­fi­ca­cité.

Pour garder l’eau dans le but médi­cal, limi­tez-vous à 3 jours (notez que vous pouvez redis­til­ler la même eau). Pour la consom­ma­tion, on peut garder jusqu’à une semaine, à condi­tion que le réci­pient soit exposé à la lumière et soit en verre avec un couvercle hermé­tique.

En tout cas, elle n’at­trape pas de mauvaises odeurs, comme c’est le cas pour de l’eau en bouteille.

Mais à la sortie du distil­la­teur, il est encore trop tôt de consom­mer l’eau! On peut la rendre encore meilleure avec des procé­dés suivants…

 

Comment struc­tu­rer l’eau

  1. On peut conge­ler l’eau direc­te­ment sans reti­rer l’eau lourde ou sale. Souve­nez-vous que votre eau est déjà pure;
  2. Vous pouvez égale­ment utili­ser le système Aqua­disk pour struc­tu­rer votre eau.

 

Acti­va­tion de l’eau

1. Program­mer avec du posi­tif

Ayant testé cette méthode plusieurs fois par moi-même, je ne peux que vous la recom­man­der! Vous pouvez la program­mer pour la santé, le tonus, la confiance en soi, l’opti­misme et la bonne humeur. A vous de choi­sir les points, sur lesquels il vous faut un coup de main! N’ou­bliez pas que l’eau c’est une clé USB natu­relle, qui surpasse toutes les inven­tions humaines!

Ecri­vez un petit texte, votre mantra person­nel en prenant soin de tour­ner toutes les phrases dans le sans posi­tif (pas de néga­tions, mais des affir­ma­tions). L’eau impré­gnée de ces idées arri­vera jusqu’à vos cellules et organes et aura inévi­ta­ble­ment une action béné­fique!

2. Trem­pez la shun­gite !

La shun­gite a des proprié­tés extra­or­di­naires, qui décon­ta­minent et struc­turent l’eau. Pour en savoir plus, je vous invite à lire mon article à ce sujet.

3. Les géomé­tries sacrées

Les dessins agis­sants émanent une éner­gie bien précise et béné­fique, qui redonne une struc­ture ordon­née à l’eau. Comment en tirer les bien­faits? Il suffit de vous procu­rer des dessins de fleur de vie, de manda­las ou d’autres dessins harmo­nieux.

Pour vous faire une idée de la puis­sance d’éner­gie, qui émane d’un dessin parti­cu­lier, n’hé­si­tez pas à faire la compa­rai­son grâce à votre pendule, par exemple.

 

Sur ce, mon article arrive à la fin!

N’hé­si­tez pas à me faire part de votre avis sur la distil­la­tion de l’eau dans les commen­taires. Inscri­vez-vous égale­ment à la news­let­ter et parta­gez les articles avec vos amis.

A bien­tôt sur elena­rou! Que la Force soit avec vous!

Relevez mon défi santé de 30 jours
et recevez 5 premières vidéos gratuitement !
Commentaires: 2
  • Arthur
    02.11.2017 | 21:19

    Blnjour,
    Merci pour cetarticle de grande qualité ! J’y ai trouvé toutes les réponses à mes questionnements concernant l’eau distillée.

    J’aimerais néanmoins savoir:
    Peut-on boire tout le temps une telle eau? Ou est-ce reservé à des cures de manière limitée dans le temps?

    D’après ce que je comprends de votre article, on peut le boire tout le temps.

    Pourriez-vous me confirmer?
    Merci par avance :)

    • Elena
      04.11.2017 | 19:36

      Bonjour Arthur,
      Oui, je confirme, je la bois tout le temps. Les nutriments, on se les procure dans les aliments. Surtout dans les fruits et les légumes crus. Si vous avez la possibilité d’ajouter des jus frais maison c’est également une source royale de minéraux sous forme colloïdale (organique). En revanche, dans l’eau ils sont sous forme minérale et donc inassimilable. Donc, vu comme ça, il n’y aucun sens de la boire :p
      Bonne soirée !

Laisser un commentaire
:p :-p 8) 8-) :lol: =( :( :-( :8 ;) ;-) :(( :o: :o(