Bois­sons fermen­tées saines et moins saines: kéfir de lait, kéfir de fruits, kombu­cha …

Auteur:

 

Hello à vous, les amis !

Aujourd’­hui, je vais parta­ger avec vous un excellent moyen tout natu­rel, afin d’en­ri­chir votre flore intes­ti­nale. Et ce, sans les produits du maga­sin !

Dans la nature, il existe des bons probio­tiques , tout à fait natu­rels et qui n’ont aucun effet secon­daire, contrai­re­ment aux yaourts et autres produits laitiers, tels le kéfir de lait.

Vous saurez quelles sont les diverses solu­tions, comment prépa­rer ces aliments et où se procu­rer les ingré­dients. Et aussi lesquels il est préfé­rable d’évi­ter et pourquoi.

 

SOMMAIRE:

 

 

Quels aliments ?

Il est possible de fermen­ter n’im­porte quel aliment cru et vivant, grâce au capi­tal enzy­ma­tique et bacté­rien déjà présent. Il est par exemple possible de prépa­rer des conserves lacto-fermen­tées avec n’im­porte quels légumes crus grâce à ça ! Vous obte­nez des aliments vivants, avec un goût tout nouveau, nutri­tifs et probio­tiques ! Mais ce sera le sujet d’un autre article !

Mais il est égale­ment possible d’ap­por­ter des bacté­ries spéci­fiques et supplé­men­taires en ajou­tant des grains de kéfir, par exemple.

De quoi s’agit-il ? C’est une colo­nie de bacté­ries et de levures diverses, béné­fiques pour nous, et qui trans­forment les aliments en milieu anaé­ro­bie et qui leur donnent de nouvelles proprié­tés nutri­tives.

On prépare notam­ment des kéfirs de fruits et de lait non pasteu­risé. Les bacté­ries dans ces deux cas sont diffé­rentes.

Et donc, les bacté­ries elles-mêmes viennent enri­chir la flore intes­ti­nale de celui qui les absorbe, mais malgré les bien­faits, qu’elles provoquent, certains aliments ne sont pas adap­tés à notre orga­nisme. C’est notam­ment le cas du lait de vache.

Dans certains pays, on fabrique égale­ment la bois­son fermen­tée, appe­lée kombu­cha à base du thé vert. Etant donné que tout thé est stimu­lant et contient de la caféine, je donne ma préfé­rence au kéfir de fruits !

 

Les béné­fices des bois­sons fermen­tées

  • .Le système diges­tif, et surtout les intes­tins, sont reco­lo­ni­sés par des bacté­ries symbio­tiques, ce qui a un effet très posi­tif sur la santé géné­rale. La diges­tion se passe mieux, les fermen­ta­tions intes­ti­nales et les ballon­ne­ments dimi­nuent, la vita­lité et l’im­mu­nité se renforcent;
  • ces bacté­ries rendent la détoxi­fi­ca­tion au niveau du système diges­tif plus effi­cace en décou­pant les grosses molé­cules en plus petites et en trans­for­mant certaines substances, qui ne nous conviennent pas en celles, qui nous font du bien. Et oui, les bacté­ries consomment les molé­cules de notre système diges­tif et puis excrètent ! Les excré­ments des bacté­ries patho­gènes sont toxiques, alors que ceux des bacté­ries béné­fiques sont parfaits pour nous, car il s’agit de vita­mines et d’acides aminés entre autres ! C’est ça la symbiose, ou union de deux êtres réci­proque­ment profi­table;
  • Contri­bue à dimi­nuer les réac­tions aller­giques en s’oc­cu­pant des molé­cules à problèmes avant qu’elles ne passent dans le sang et ne provoquent le symp­tôme si désa­gréable.

 

La prépa­ra­tion du kéfir de fruits

Pour faire son kéfir de fruits, il n’y a rien de plus simple : il faut pour démar­rer un réci­pient en verre, rempli d’un litre d’eau pure.

Ensuite, on y ajoute :

  • 3 cuillères à soupe de sucre pour nour­rir les bacté­ries (rassu­rez-vous, la bois­son obte­nue n’est pas du tout sucrée !);
  • 5 cuillères à soupe de grains de kéfir (mani­pu­lez-les avec une cuillère en bois et évitez-leur tout contact avec le métal. Ils ne se porte­ront que mieux;
  • 3–4 rondelles de citron;
  • 1 figue séchée;
  • ci-dessus, c’est la base, mais vous pouvez évidem­ment ajou­ter d’autres fruits tout près : les groseilles, les mûres, du cassis, des fraises, des oranges, du gingembre, de l’ana­nas, du fruit de la passion et tous les goûts possibles imagi­nables ! Les aromates peuvent aussi donner des résul­tats très sympa­thiques !

On tourne un bon coup et on laisse fermen­ter 1 à 2 jours. Dès que la figue a remonté, c’est prêt. En géné­ral, cela survient après envi­ron 1 jour, mais en fermen­tant un jour supplé­men­taire, vous la bois­son encore plus pétillante !

Atten­tion cepen­dant de ne pas lais­ser fermen­ter au delà de 2 jours, car la bois­son devient de plus en plus alcoo­li­sée ! Après 2 jours, elle a déjà 0,5° d’al­cool !

Et donc, après deux jours tout au plus, on filtre la bois­son et on la trans­fère dans une bouteille en verre avec un joint et on met au frigo. Les rondelles de citron et la figue sont jetées au compost, car elles sont fermen­tées et n’ont pas un bon goût !

Les grains de kéfir, eux, ont juste besoin d’un petit nettoyage … On les rince un bon coup et on remet dans le bocal nettoyé, tout rempli d’eau pure avec du sucre … Et c’est reparti pour un tour …

 

Comment consom­mer le kéfir de fruits ?

Vous pouvez le boire tel quel, car il est déli­cieu­se­ment pétillant et rafraî­chis­sant. De quoi oublier les sodas chimiques et nocifs !

Vous pouvez égale­ment mélan­ger le kéfir de fruits aux jus de fruits et aux smoo­thies pour des recettes plus gour­mandes !

 

Où se procu­rer les graines ?

Il est vrai que ce n’est pas forcé­ment facile à première vue, car on ne trouve pas ces grains dans n’im­porte quel maga­sin. Certains maga­sins bio en proposent, mais sinon, il est possible d’en trou­ver via inter­net !

De nombreuses personnes, qui fabriquent leur kéfir de fruits ont les graines, qui proli­fèrent à la vitesse grand V ! Du coup, elles sont heureuses de parta­ger avec d’autres leurs bébés !

Pensez donc à faire un tour sur la toile en recher­chant « grains de kéfir à donner ». Moi, j’en ai trouvé via un site de petites annonces ! :p

Il y a même des gens, qui envoient les grains par cour­rier ! Allez aussi voir sur des forums théma­tiques !

Comment stocker les grains ?

Vous verrez que vos grains vont égale­ment bien proli­fé­rer et très vite vous en aurez plus que ce que vous avez besoin ! Vous pour­rez alors en distri­buer égale­ment autour de vous, à votre famille, à vos amis, mais aussi à de nombreuses personnes inté­res­sées un peu partout dans le monde.

Comme ces graines sont très vivaces, vous pour­rez les mettre dans une bouteille en plas­tique avec de l’eau et 1 cuillère de sucre et envoyer à la personne inté­res­sée.

En atten­dant, stockez-les au frigo dans un bocal en verre à joint en caou­tchouc ou avec un couvercle en plas­tique avec de l’eau sucrée (1 cuillère à soupe de sucre). Chan­gez leur eau toutes les 2 semaines envi­ron et ils reste­ront là en sommeil pendant un long moment.

Elles peuvent égale­ment être séchées ou conge­lées. Après leur remise en service, il peut y avoir un bref moment de réadap­ta­tion, mais en géné­ral elles n’ont aucun mal à reprendre leur acti­vité !

 

Sur ce, mon article se termine pour aujourd’­hui !

Inscri­vez-vous à la news­let­ter et parta­gez l’ar­ticle avec vos amis pour les aider à amélio­rer leur santé aussi !

A bien­tôt sur elena­rou ! Que la Force soit avec vous !

Téléchargez gratuitement mon e-book
"Comment devenir une SUPER personnalité"
Laisser un commentaire
:p :-p 8) 8-) :lol: =( :( :-( :8 ;) ;-) :(( :o: :o(