Quels sont les bien­faits du concombre pour notre santé ?

Auteur:
Catégorie: Produits sains
Relevez mon défi santé de 30 jours
et recevez 5 premières vidéos gratuitement !

 

Bonjour les amis ! Et bien­ve­nue sur mon blog !

Le concombre et le corni­chon sont parmi les aliments les plus répan­dus dans le menu de l’homme. Accom­pa­gné de tomate, il forme une excel­lente salade, très saine, surtout en période esti­vale, quand c’est la pleine saison de ces fruits, qu’on classe souvent dans les légumes !

De nombreuses personnes sont convain­cues que le fruit ne contient que de l’eau, mais ce n’est pas du tout le cas ! Oui, il contient certes 98% d’eau, mais les 2% restants sont impré­gnés de sels miné­raux, de vita­mines et de fibres, sans oublier les enzymes !

Mais savez-vous ce que contient réel­le­ment le corni­chon ? Quels éléments bien­fai­sants entrent dans votre orga­nisme lorsque vous le consom­mez ? Et qu’est-ce qui pousse les gens à faire pous­ser ces fruits déli­cieux dans leurs pota­gers ? Tout est dans les bien­faits des concombres, que je vais expo­ser dans mon article d’aujourd’­hui.

 

SOMMAIRE :

 

Le secret des bien­faits de notre petit fruit vert consiste juste­ment dans le fait qu’il est gorgé d’eau. Elle joue un rôle très détoxi­fiant et aide l’or­ga­nisme à élimi­ner les toxines !

Cette eau contient beau­coup de potas­sium, qui aide lors des intoxi­ca­tions alimen­taires ou celle à l’al­cool. Il aide égale­ment à élimi­ner les toxines du sang et d’autres tissus de l’or­ga­nisme.

Le fruit de couleur émeraude est classé comme une Cucur­bi­ta­cée, malgré le fait qu’il a 95% de code géné­tique semblable au melon !

Dans la famille des Cucur­bi­ta­cées, on trouve égale­ment les melon, les pastèques, mais aussi des poti­rons, des cour­gettes, des courges, des pâtis­sons, …

 

La compo­si­tion du concombre

Le corni­chon, tout comme le concombre sont des produits haute­ment diété­tiques, car pour 100 grammes de chair, vous n’ob­te­nez que 13,5 calo­ries ! Les jour­nées au concombre sont donc très recom­man­dables aux personnes en surpoids ! En bonus, vous avez une fraî­cheur dans la bouche, un goût léger et déli­cieux et un léger croquant sympa­thique, surtout pour les corni­chons !

Côté qualité, préfé­rez les fruits bio, ceux du marché ou venant d’un petit maraî­cher local. Évitez les super­mar­chés ! Non seule­ment vous favo­ri­se­rez la qualité de vos aliments, mais en plus vous soutien­drez des petits commerçants locaux au détri­ment des multi­na­tio­nales et plein d’in­ter­mé­diaires. Et vous zappe­rez une belle gamme de pesti­cides et fongi­cides au passage ! :p

Le concombre imprègne énor­mé­ment les substances, qui se trouvent dans le sol autour de lui.

Dans 100 grammes de ce beau fruit, vous trou­ve­rez les éléments suivants :

  • 98% d’eau struc­tu­rée;
  • bêta-caro­tène;
  • les vita­mines B1, B2, B3, B6, B9, A, C, PP, H et E;
  • les sels miné­raux suivants : de l’iode (beau­coup, comparé aux autres fruits), du chrome, du sodium, du potas­sium, du zinc, du magné­sium, du fer, du cuivre, du sili­cium, du manga­nèse et du molyb­dène, qui norma­lise le méta­bo­lisme;
  • l’acide folique et ascor­bique, de l’ami­don;
  • des fibres alimen­taires;
  • un peu de protéines (0,8 gr), de lipides (0,1 gr) et de glucides (2,5 gr).

 

La liste des bien­faits du concombre et du corni­chon

Tout ce que le concombre et le corni­chon peuvent faire pour vous si vous en consom­mez régu­liè­re­ment :

  • aident à assi­mi­ler les protéines;
  • norma­lisent la diges­tion;
  • améliorent la fonc­tion du système cardio-vascu­laire;
  • aident à se débar­ras­ser de la consti­pa­tion et des œdèmes;
  • ont 3 actions spéci­fiques sur l’or­ga­nisme : favo­rise la produc­tion de bile par le foie (cholé­ré­tique), diuré­tique et laxa­tive;
  • éliminent les excès de choles­té­rol dans le sang;
  • améliorent la fonc­tion de la thyroïde;
  • préviennent l’ar­thé­ro­sclé­rose;
  • aident à conser­ver une superbe silhouette et norma­lisent le méta­bo­lisme;
  • nettoient le foie et les intes­tins, favo­risent le péris­tal­tisme;
  • nettoient les reins, élimine les métaux lourds et les autres toxines;
  • aident le pancréas à détoxi­fier et à mieux assu­rer sa fonc­tion;
  • excel­lents pour bien prendre soin des voies respi­ra­toires;
  • baissent le taux de sucre dans le sang et norma­lisent l’ap­pé­tit.

 

Quels avan­tages exac­te­ment et pour qui ?

Pour la santé fémi­nine

Les concombres pour les femmes sont une excel­lente cure pour perdre du poids, car leur eau aidera à élimi­ner les graisses et les toxines avec effi­ca­cité.

Mais ce n’est pas tout ! On peut aussi utili­ser le concombre pour les soins de beauté sous forme de masques, qui donne­ront à votre peau de la fraî­cheur et de l’élas­ti­cité.

Le fruit a égale­ment une action hydra­tante et apai­sante. Et aussi une action clari­fiante, rafraî­chis­sante et rétré­cis­sante pour les pores.

Peu de gens le savent, mais se frot­ter la peau au concombre avant d’al­ler au Soleil mini­mi­sera égale­ment les risques de brûlures ! Appliquez le jus de concombre 30 minutes avant la sortie en plein Soleil.

Contre les poches sous les yeux, vous pouvez imbi­ber une compresse de jus de concombre et lais­ser repo­ser un quart d’heure.

Pour un masque rajeu­nis­sant, il est égale­ment possible de combi­ner la chair de concombre mixée et mélan­gée à de l’ar­gile blanche. Lais­sez ce masque agir 20 minutes et ensuite rincez-le avec de l’eau claire.

Pour la santé mascu­line

Le jus de concombre a la vertu de ralen­tir la perte de cheveux. Vous pouvez l’uti­li­ser de plusieurs manières :

  • le boire;
  • l’ap­pliquer sur le cuir chevelu à l’aide d’une compresse et le lais­ser agir une ving­taine de minutes;
  • l’ap­pliquer sous forme de compresse, mais mélangé avec du jus d’or­tie, qui a une action extrê­me­ment béné­fique sur la cheve­lure !

Pour la santé des enfants

En donnant du concombre aux enfants, vous dimi­nuez les risques de contrac­ter une anémie. Les fruits sont égale­ment très riches en sili­cium, indis­pen­sables aux petits trésors en pleine crois­sance !

Le potas­sium soutient égale­ment les systèmes nerveux et cardio-vascu­laire. Par consé­quent, l’hu­meur de votre enfant sera plus stable !

Le fruit aura égale­ment une action très béné­fique sur le système immu­ni­taire, la glande thyroïde, les tissus osseux et muscu­laire.

La chair juteuse contri­buera égale­ment au main­tien du niveau des vita­mines et miné­raux aux beaux fixes et entre­tien­dra la beauté natu­relle de la peau et des cheveux.

Les bien­faits que je viens de citer ne concernent évidem­ment que des corni­chons et concombres frais et bio. Ceux, qui baignent dans le vinaigre n’ont que peu d’in­té­rêt nutri­tif ! Par contre, vous pouvez essayer de les lacto-fermen­ter !

 

Le concombre de mer

Et pour finir – un peu de fun ! Saviez-vous qu’il existe dans la nature un être, qu’on appelle le concombre de mer ? Cet être a une forme semblable à celle du concombre, ce qui lui a valu ce petit nom amusant !

Leur corps a une parti­cu­la­rité assez spéciale. Tout comme les mollusques, les concombres de mer peuvent se contrac­ter à la moindre menace ou même un simple toucher !

Leurs parents marins les plus proches sont les oursins et les étoiles de mer. Au total, on dénombre 1170 espèces diffé­rentes de concombres de mer ! Et tous sont aussi beaux qu’é­ton­nants !

 

Sur ce, mon petit article diété­tique arrive à la fin !

Inscri­vez-vous à la news­let­ter du blog pour rester au courant des dernières nouvelles. Dans les commen­taires, racon­tez, quelles sont vos recettes préfé­rées avec les concombres !

Parta­gez égale­ment l’ar­ticle avec vos amis sur les réseaux sociaux !

A bien­tôt sur elena­rou ! Que la Force soit avec vous !

Relevez mon défi santé de 30 jours
et recevez 5 premières vidéos gratuitement !
Laisser un commentaire
:p :-p 8) 8-) :lol: =( :( :-( :8 ;) ;-) :(( :o: :o(