Mes 8 meilleurs conseils pour trou­ver et exer­cer un job de vos rêves

Auteur:

 

Bonjour les amis ! Je suis contente de vous retrou­ver sur mon blog !

Aujourd’­hui, je vais abor­der un sujet qui me tient beau­coup à cœur : comment trou­ver son emploi de rêve dans la vie !

Il est vrai que je l’ai longue­ment cher­ché, et, des fois, je faisais fausse route … Mais, en fin de compte, je l’ai trou­vée ! Reste plus qu’à imagi­ner un plan d’ac­tion pour passer de rêve à réalité  et croyez-moi ce n’est pas une chose aisée! Car les limites de ma voca­tion sont bien plus vastes que pour un job clas­sique ! :p

Mais en atten­dant, je me hâte de parta­ger mes astuces, qui vous permet­tront de déjà à le trou­ver ! Sans cela, vous ne saurez faire votre premier pas dans la bonne direc­tion ! Allez, c’est parti !

 

SOMMAIRE:

 

artiste-peintre

 

1. Défi­nis­sez ce que la passion et le succès veulent dire pour VOUS.

Il n’y a pas de schéma tech­nique pour réus­sir votre carrière, ni pour monter tout en haut de l’échelle. Avant de commen­cer, chacun doit défi­nir ce qu’est la réus­site pour lui. Et pour chacun, les critères seront, bien sur, tota­le­ment diffé­rents.

Le succès n’est pas forcé­ment avoir des milliards sur le compte, ni de deve­nir premier ministre. Avant tout, il faut comprendre nos propres attentes et de défi­nir quelles acti­vi­tés nous procurent joie et plai­sir. Pour trou­ver des réponses à son propre sujet, rien ne vaut mieux, que de répondre à des ques­tions exis­ten­tielles!

luke-skywalker-meditation-levitation-pierres

C’est cela qui ressemble davan­tage au succès : pouvoir s’oc­cu­per de la façon qu’on aime le plus et pouvoir vivre de cette acti­vité. Comme le disait si bien Confu­cius il y a 2 000 ans déjà :

Choi­sis un travail que tu aimes et tu n’au­ras pas à travailler un seul jour de ta vie.

Pour vous aider à le défi­nir, posez-vous les ques­tions suivantes :

  • Quels sont vos talents ? Qu’est-ce que vous réus­sis­sez faci­le­ment ?
  • Quelles sont vos atouts et vos quali­tés ? Et vos défauts ?
  • Quelles acti­vi­tés vous procurent un plai­sir fou ?
  • Comment pouvez-vous aider les autres en exerçant votre passion ?

 

2. Ne copiez pas les autres

Cela n’a aucun sens de se compa­rer aux autres, car chacun a des talents, des objec­tifs et des désirs diffé­rents. Il y a autant de défi­ni­tions du succès qu’il y a de gens. Ce qui est une source de plai­sir pour l’un, peut très bien se révé­ler source d’en­nui pour un autre !

Il ne faut pas essayer de se calquer sur des amis ou de choi­sir un métier pour rester en contact avec eux. Il faut être soi-même avant tout. Ainsi, vous atti­re­rez des amis avec qui vous aurez des réelles affi­ni­tés et des inté­rêts communs !

girl-872149_640

Essayez égale­ment de décou­vrir pourquoi êtes-vous là. Défi­nis­sez ce que le succès veut dire pour vous.

 

3. Ne vous faites pas influen­cer

Vos parents ont rêvé que vous repre­niez la société ou la tradi­tion fami­liale ? Votre mère vous imagine en avocat depuis que vous êtes tout jeune ?

Vos parents ont proba­ble­ment des idées bien­veillantes envers vous, ils veulent que vous ayez un job bien rému­néré, que vous ayez une sécu­rité finan­ciè­re… Mais vos parents sont-ils bien placés pour savoir ce que VOUS avez besoin pour être heureux ? La réponse est NON. Ils ne peuvent pas le ressen­tir à votre place.

Si, par exemple, vos parents sont dentistes et qu’ils pratiquent ce métier par voca­tion, ils pour­ront avoir tendance à vous le conseiller, car pour eux c’est une source de plai­sir. Cepen­dant, pour bien conseiller quelqu’un, il faut commen­cer par se mettre à sa place et le comprendre …

 

4. Entou­rez-vous des gens posi­tifs, qui pour­suivent leurs rêves

Il y a des personnes néga­tives et décou­ra­geantes un peu partout dans votre entou­rage, qui risquent un jour ou un autre de vous dire quelque chose du genre :

  • Tu n’est pas quali­fié pour écrire des livres
  • Tu n’es pas assez doué pour deve­nir un artiste profes­sion­nel
  • On ne gagne pas sa vie avec de l’art
  • Gagner sa vie sur inter­net ? Tu ne crois pas que c’est risqué ? Va plutôt postu­ler à un job bien stable !

Ne vous lais­sez pas enva­hir par ce flot de peurs et de doutes ! Virez le néga­ti­visme de votre tête ! Il y a plein de gens qui pour­suivent leurs rêves et qui croient en eux ! Qui cherchent à libé­rer leur plein poten­tiel. C’est avec des gens comme ça qu’il vaut mieux passer son temps. Leur posi­ti­visme est conta­gieux et va tôt ou tard déteindre sur vous !

gens-positifs-sautent

La vie est trop courte pour perdre son temps avec des pessi­mistes !

 

5. Créez l’offre par rapport à la demande

Il n’y a qu’en décou­vrant et en vivant votre passion que vous pour­rez aller vrai­ment loin. Pour vous faire une idée de ce que j’en­tends par passion, posez vous la ques­tion suivante:

Si l’argent n’était pas la ques­tion, conti­nue­rez-vous à exer­cer votre métier ?

Si la réponse est OUI, vous avez de la chance. C’est proba­ble­ment par voca­tion et par passion que vous pratiquez votre métier.

Si la réponse est NON, foncez vers votre vraie passion. Car l’exer­cer au jour le jour vous rendra heureux ! Trou­vez des moyens et plon­gez vers l’in­connu. trou­vez un moyen de moné­ti­ser votre passion !

Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : ce ne sera ni facile, ni rapide ! Quand il s’agit de faire de la qualité, en géné­ral ces deux mots sont à bannir. Il faut faire preuve de courage et de persé­vé­rance, mais le résul­tat en vaut le coup !

Ensuite, il ne suffit pas de déci­der soi-même ce qu’on va faire pour moné­ti­ser sa passion. Deman­dez aux autres ce qu’ils ont besoin … Des gens autour de nous, mais aussi sur inter­net, sur des divers sites, sur des forums, … Ainsi, vous ne passe­rez pas le temps à créer un produit, pour lequel il faudra inves­tir d’abord du temps et ensuite dans une pub d’en­fer qui va faire croire aux gens qu’ils ont besoin de ça.

temps-argent

 

6. Créez un CV inso­lite !

Quand je regar­dais les offres d’em­ploi, c’est fou comme la plupart se répètent: mana­ger …, chef de …, déve­lop­peur …, ingé­nieur …, vendeur …, secré­taire, … Vous ne trou­vez pas qu’il y a un point commun entre ces postes ? Et oui, ration­nel et/ou commer­cial ! Et quelle est la place des gens créa­tifs dans cette société ?

Je dirai, à nous de nous la faire ! Et même si on n’est pas forcé­ment un créa­tif. Il suffit d’être hors cadre clas­sique pour que ce conseil puisse aider ! Créez un CV avec un layout diffé­rent du clas­sique, mettez-y toutes vos apti­tudes préfé­rées, celles que vous souhai­tez utili­ser dans votre job et aussi celles, qui pour­raient aider en plus. Mais, bien sur, bannis­sez des infos inutiles pour l’em­ployeur, du style, le nom de vos animaux de compa­gnie et des apti­tudes, qui n’ont aucun lien avec ce que vous voulez faire.

Ayez un mini­mum de struc­ture et de cohé­rence et un max de créa­ti­vité !

 

7. Persé­vé­rez

Imagi­nez le résul­tat final, ou du moins une des étapes où vous attein­drez déjà un certain succès… Ça donne envie… Mais avant d’y arri­ver, vous allez vous trom­per, vous allez commettre des erreurs ! C’est certain ! Tout comme ça l’est pour moi !

Accep­tez de ne pas être infaillible dès la première tenta­tive. Personne ne l’est. Mais sachez tirer une leçon de vos erreurs et recti­fier le tir. Vous y arri­ve­rez forcé­ment en persé­vé­rant. Ne perdez pas de vue, que même Thomas Edison a d’abord trouvé 1000 façons de faire pour que son ampoule ne fonc­tionne pas et seule­ment après – une qui fonc­tionne !

 

8. Faites une pause inspi­rante

Vous vous sentez saturé ? Des idées nouvelles font place au vide ? Ne déses­pé­rez pas et faites un break. Chan­gez tota­le­ment d’ac­ti­vité pour une heure ou deux et voyez après si vous vous sentez mieux inspiré.

Pour se chan­ger les idées, je pense notam­ment à une acti­vité spor­tive après une acti­vité assi­due et vice versa. Une prome­nade au grand air, une petite séance de nata­tion, un peu de jardi­nage, … je suis sure que vous en connais­sez une qui vous ravira tout parti­cu­liè­re­ment !

grenouille-gymnastique

 

Sur ce, mon article arrive à la fin !

Et vous, avez-vous trouvé le job de vos rêves ? Racon­tez-moi dans les commen­taires ce qu’est votre voca­tion ? Et bien sur, n’ou­bliez pas non plus de vous inscrire à la news­let­ter du blog et de parta­ger cet article avec vos amis !

A bien­tôt sur elena­rou ! Que la Force soit avec vous !

Téléchargez gratuitement mon e-book
"Comment devenir une SUPER personnalité"
Laisser un commentaire
:p :-p 8) 8-) :lol: =( :( :-( :8 ;) ;-) :(( :o: :o(